Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Mes drabbles des rois

Vous avez jusqu'à ce soir minuit pour demander une drabble ici, si vous ne l'avez pas encore fait !
Mais en attendant, je poste ce que j'ai déjà fait.
Pourquoi personne ne m'a demandé de Bleach, cette fois ?
Et tiens, on ne m'a demandé que des trucs bien, pas une seule demande absurde ou sur un couple que je n'aime pas, yeah yeah !


Pour ylg, Full Metal Alchemist, PG

Lust va lire des ouvrages d'alchimie, certaines nuits, dans la bibliothèque de Central. C'est pour pouvoir accroître et augmenter les compétences d'alchimistes doués, ceux qui pourraient peut-être créer la Pierre. Certainement pas parce qu'elle aime ça, oh non. Ce pouvoir obscur qui est son origine lui donne des accès de dégoût.

Ceux qui l'ont aperçue parfois, belle, triste, et silencieuse, trop pleine de haine envers l'univers et les livres pour penser même à les tuer, disent que la bibliothèque est hantée par l'ombre d'une femme dont l'amoureux aimait trop les livres.


Pour darshion, Berserk, PG

Griffith avait toujours vu son chemin tracé droit devant lui ; puis il a rencontré Guts, il a hésité entre plusieurs voies, il s'est perdu.

Il a refusé de suivre les fils qu'on lui tendait.

Peut-être ce dédale de sentiments contradictoires lui apportait-il de l'exaltation en plus de la fureur ; peut-être refusait-il l'idée que son salut puisse venir de la même source que le danger ; peut-être était-il tout simplement orgueilleux.

Il pensait qu'on trouve toujours la sortie, en cherchant assez longtemps.

Mais parfois, au coeur du labyrinthe, on ne recontre qu'un monstre.


Pour babel121, Hôshin Engi, G

"Donne-la moi !" réclame Nazha. Taiyi vient juste de mentionner sa nouvelle baobei, sans penser que son disciple avait l'oreille si fine.

"C'est seulement une combinaison pour manipuler plusieurs outils à la fois !" s'exclame-t-il. "Aucun intérêt pour toi !"

"Donne." ordonne Nazha, menaçant.

Poussé dans ses derniers retranchements, Taiyi exhibe la baobei "Elle est en forme de costume de poulpe !" argumente-t-il, éloquent.

Après un bref regard de dégoût, Nazha s'éloigne avec mépris.

"Heureusement, il a un peu de fierté." conclut Taiyi, soupirant de soulagement.

"Il vient de reconnaître que lui non." mentionne Taigong tout bas.


Pour plume_de_plomb, Mushishi, G

Pendant longtemps, Ginko s'est senti incomplet, de ne pas avoir le moindre souvenir de sa petite enfance.

Et puis, un jour, pour convaincre un groupe d'enfants de libérer un mushi qu'ils avaient capturé - invisible, inoffensif, mais qui faisait de si jolis sons de clochette - il avait commencé à leur raconter ses aventures, à parler des mushi.

Le village s'était assemblé pour écouter, et une vieille dame lui avait demandé avec respect "Comment peut-on avoir tant de souvenirs de paysages et d'histoires ?"

Il a compris bien tard, qu'il avait largement rattrapé ses premières années.


Pour modocanis, Discworld, G

"MINOU, MINOU. TU VEUX DES CARESSES ?"

Un feulement laisse entendre que des caresses prodiguées par une créature si osseuse sont absolument absentes des désirs actuels du chat concerné.

"TU NE VEUX PAS VENIR CHEZ MOI ?"

Un léger mouvement du bout de la queue indique que cette charmante discussion devient déjà lassante.

"JE NE LAISSERAI PAS LA MORT-AUX-RATS TE MONTER DESSUS. ET TU NE MOURRAS JAMAIS, BIEN SUR."

Mais les chats n'accordent pas leur affection contre des promesses, des menaces ou de l'affection en retour.

"UN MORCEAU DE JAMBON ?"

"Miaouuuuuu ?"

Il faut trouver la bonne façon de les prendre.


Pour gribouille, Princess Tutu, PG

"Je suis désolée ! Je ne voulais pas espionner ! Enfin si, mais juste savoir si tu étais méchant avec Mytho, et, euh, pas t'espionner dans les vestiaires..."

Fakir est accablé. Il est pire encore d'être surpris dans ce costume que déshabillé.

"Euh, c'est... orange, pas vrai ? Avec plein de volants. Parce que c'est un héros solaire ! Enfin, je crois, Pike et Ririe disaient..."

La description est horriblement exacte. Orange, avec des volants. Les costumiers vont changer ça.

"C'est un secret !" exige-t-il.

Elle acquiesce timidement.

Il espère fort que personne d'autre ne verra jamais ça.


Pour ponta_jun, X, PG-13

Le sang rouge sur son manteau a tourné au brun terne. Indifférent au reste du monde, l'exorciste y passe et repasse ses mains, mais le sang a séché depuis longtemps ; Subaru n'a plus de larmes à y verser pour se laisser croire qu'il est encore chaud et humide, brûlant, moite et étouffant comme le sang de Seishirô l'était alors, presque vivant contre sa peau.

Quand les croûtes écailleuses finissent par érafler ses mains, il laisse son sang imbiber le manteau, s'agrippe désespérément au tissu humide, célébrant ainsi la plus intime des unions qu'ils auront.


Pour sakoni, Slayers, G

Ils étaient perdus, perdus dans cette maudite forêt, et Zanglus se refusait à défaire tous les troncs un par un pour atteindre son futur adversaire !

"Tu n'aurais pas un sort pour trouver son chemin, par hasard ?"

"Non." répondit laconiquement le magicien.

"Ou pour détecter les ennemis, ou les êtres vivants, ou nos chefs ?"

"Seulement détection de la magie..."

"Pour ce que ça aide..." bougonna Zanglus.

Vulmugum, après l'avoir laissé pester quelques minutes, annonça "Quelqu'un vient de lancer vingt boules de feu. Dans cette direction."

Le sabreur fut bien forcé de reconnaître qu'ils n'étaient plus perdus.


Pour blacklullaby, Ergo Proxy, G

Pino pense souvent à son père.

La première fois qu'elle sourit, elle se rappelle que cela lui arrivait parfois, quand il lui parlait, et se dit oh, c'était donc ça qu'il ressentait ; elle le comprend mieux en saisissant petit à petit le lien entre les visages, les émotions, les mots.

La première fois qu'on lui demande si elle est triste d'être séparée de lui, elle répond non, car elle a Vincent ; puis elle espère qu'il a aussi des amis gentils pour le rendre heureux en attendant qu'ils se revoient, en vrai cette fois.


Pour annaoz, Le voyage de Chihiro, G

Un dragon vole dans le ciel nocturne, au-dessus des lumières de la ville, entre les étoiles d'en-haut et les étoiles d'en-bas.

Pour les humains qui vivent dans ces villes, les étoiles du ciel sont des boules de gaz brûlantes, lointaines et inaccessibles. Pour les kami, qui jouent à cache-cache entre les astres, les lumières de la ville sont dangereuses, saturées de pollution et d'incrédulité.

Pourtant, les humains regardent toujours vers le ciel, cherchant leur bonne étoile.

Et Haku, guidé par ses souvenirs et sa magie, cherche toujours la lumière qui le guidera vers la maison de Chihiro.
Tags: *fic, fandom:berserk, fandom:clamp, fandom:discworld, fandom:ergo proxy, fandom:full metal alchemist, fandom:hôshin engi, fandom:miyazaki, fandom:mushishi, fandom:princess tutu, fandom:slayers, genre:drabble, kink:bloodplay, perso:homoncules, perso:lust
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 6 comments