Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Do you speak manga? - Bilan novembre

Houla, ça fait longtemps que je n'ai pas posté ces bilans !
Je veux dire, je viens juste de remplir une catégorie et d'arriver à 49, et je pense pouvoir finir avant la fin de l'année si je fais des efforts. Mais j'avais dit aussi que je commenterais tous les mangas juste sur le principe de "je n'en lirai plus cette année", même si je ne viens pas de remplir la catégorie, et j'ai négligé cette partie.

Mais allons-y ! Il est temps de rattraper !

(Je ne pense pas refaire ce défi l'an prochain. Il était cool, il m'a fait rattraper mon retard sur plusieurs séries et découvrir quelques nouveaux titres, mais il m'a fait aussi sérieusement négliger les comics et la BD franco-belge)


1. Lire le tome 1 d'une série : BL métamorphose 1-2 (Tsurutani Kaori)

Une histoire sur une petite vieille et une lycéenne qui deviennent amies par leur amours des mangas de romance entre garçons. J'ai trouvé le premier tome frais et adorable ! Le second me plait un peu moins, parce que pour moi il n'apporte pas grand chose par rapport au premier, à part un supporting cast que j'aime moins que les deux personnages principaux. Mais je compte toujours lire la suite !


7. Lire un titre recommandé par un autre participant : Twittering birds never fly 1 (Yoneda Kou)

Un manga yaoi qui m'a été recommandé par [personal profile] andersandrew. Les deux personnages principaux sont un yakuza sadique et impuissant et son garde du corps qui a un sombre passé. J'ai beaucoup de mal avec les mangas yaoi avec des sujets super-dark et qui essaient de mettre une romance par-dessus, mais pour l'instant, l'auteur assume totalement que ses personnages principaux sont des salauds que leur relation ne rachète pas, ce qui rend l'histoire beaucoup plus agréable à suivre quand on aime le dark porn. Ce n'est pas une révélation pour moi, mais j'ai apprécié de le lire, et il est possible que je tente la suite si j'ai l'occasion.


9. Relire un tome déjà lu par le passé : Made in Abyss 1-7 (Tsukushi Akihito)

Après avoir vu la série télé (recommandée ici), j'avais décidé de lire le manga en scantrads. J'ai décidé de relire la traduction français, et même si certaines traductions de noms étaient surprenantes pour moi, j'étais très contente de le relire. J'adore toujours autant l'univers et les personnages. Plus cela avance, et plus cela bascule de l'aventure vers l'horreur, cela ne me dérange pas, mais selon ce qu'on y cherche, ça peut être frustrant. Je suis super-inquiète pour les personnages ! Mais j'aime ça !

Ceci dit, plus encore que dans la série, je comprends les gens qui ont du mal avec les fétiches bizarres de l'auteur sur les fluides corporels, surtout appliqués à des gamins de douze ans, ha ha.


10. Relire un titre auquel tu n'avais pas accroché : 7 Seeds 1-8 (Tamura Yumi)

J'avais lu les premiers tomes de ce manga par l'auteur de Basara il y a maintenant longtemps. J'avais laissé tomber parce que ça me déprimait. La fin du monde ! Les insectes géants ! Brrr. Mais je me rappelle quand même que c'était très bien, et maintenant, je dois être dans un état d'esprit plus positif, parce que j'ai pu apprécier sans mélange. Bien sûr, ce que je n'apprécier pas est que seulement dix tomes aient été traduits, et encore, les derniers sont vraiment difficiles à trouver !

Cela a eu une adaptation récemment, mais il parait qu'elles n'est pas bonne ? Le principe est que des adolescents ont été placés en cryogénisation parce qu'il allait y avoir des catastrophes naturelles qui allaient détruire la terre. ils se réveillent des siècles après, quand les capteurs ont décidé que l'atmosphère, les radiations, etc, étaient viables. Cela ne prend pas en compte le nouvel écosystème. Ni les traumatismes personnels. C'est du survival avec un peu de tragédie, mais j'aime vraiment comment sont écrits les personnages et les passages émouvants. Et aussi, l'anticipation biologique.


15. Lire un titre se trouvant dans ta PAL depuis plus de 6 mois : Big Order 1 (Esuno Sakae)

C'est un manga par le même auteur que "Nirai Nikki", que j'avais beaucoup aimé. On retrouve des thèmes en commun, et une certaine atmosphère, et pourtant, j'ai beaucoup moins aimé celui-là, peut-être parce que je n'aime pas le post-apocalyptique ? Peut-être parce qu'il n'y a pas le vernis de mythologie grecque pour m'attirer ?


18. Lire un titre dont l'action se passe en dehors du Japon : The Ancient Magus Bride 10 (Yamazaki Kore)

On ne présente plus ce manga ! Je crois ! Le tome 10 est le début d'un arc entièrement nouveau, c'était toujours charmant à lire mais cela retombe quand même un peu après la tension de la fin de l'arc précédent.


19. Lire un titre dont l'action se passe dans un univers imaginaire : L'attaque des Titans 26 (Isayama Hajime)

Quand je parle de mangas qu'on ne présente plus... Je ne suis pas super-fan de cet arc. Depuis que l'origine des titans est révélée, j'ai vraiment l'impression que l'auteur essaie de présenter comme manichéenne une histoire qui ne l'est pas du tout, et cela me gache le plaisir de la lecture. Je pense qu'à un moment je rattraperai pour savoir comment ça finit !


20. Lire un titre dont l'action se déroule dans le passé : The Red Rat in Hollywood 1-3 (Yamamoto Osamu)

Un manga historique sur le McCarthysme dans le monde du cinéma ! Ce n'est pas forcément le genre de sujet que l'on attend dans un manga, mais l'auteur s'est très bien documenté, profitant du fait que certains des documents sur le sujets ont été rendus accessibles au public récemment. Et il a même des notes à la fin pour séparer ce qui est historique de ce qu'il a inventé ! J'ai appris plein de choses, tout en appréciant les tensions politiques et humaines, c'est bien fait. Le style de dessin fait très vieux manga, mais vu l'époque où se passe l'action, ça marche bien.


21. Lire un titre dont l'action se déroule dans le futur : Dimension W 3-6 (Iwahara Yuji)

Dans quelques siècles, une énergie infinie et propre existe, récoltée d'une autre dimension par des mécanismes appelés les coils. Le personnage principal est très suspicieux de cette technique, et utilise des technologies complètement dépassées (genre, les notres). Mais il se retrouve forcé de faire équipe avec une androïde qui marche avec un coil. Ensuite, il y a des histoires d'enquêtes, de communautés plus ou moins illégales...

J'aimais beaucoup cette partie-là. Là le héros se retrouve à faire un concours de mercenaires dans une île isolée et c'est beaucoup moins mon truc ? Même si cela va probablement révéler des choses sur le worldbuilding. Enfin, c'est toujours agréable à lire, même si ce n'est pas une de mes grandes passions.


22. Lire un titre dont le héros n'est pas humain : To your Eternity 7 (Oima Yoshitoki)

J'avais adoré le premier tome de ce manga. C'était beau et triste. Et là l'histoire devient de plus en plus compliquée, mais exceptionnellement, ce n'est pas ce qui m'intéresse. Je crois que plus le personnage principal devient humain, moins je suis intéressée, par rapport au début où il était un caillou qui devient un loup...

J'ai l'impression d'être un peu injuste dans ma critique, je n'ai rien d'objectif à reprocher. Mais c'est comme ça. ^^


23. Lire un titre dont le héros est un animal : Les petits vélos 1 (Koyama Keiko)

Un manga avec des petits animaux habillés, dont l'un, M. Loutre, qui tient une boutique de vélos. Il est désespéré car depuis qu'il vend aussi de la nourriture, tout le monde vient pour ça sans même réaliser que c'est une boutique de vélos. Aussi, dès qu'on lui pose vraiment des questions dessus, il se met à avoir de grands yeux pleins d'étoiles et à expliquer. C'est de la tranche de vie, des petits chapitres, et je suis presque sûre que c'est publié à la base dans un magazine de vélos.

C'est un peu oubliable, mais très mignno et informatif (même s'il y a certaines blagues sur les gros qui m'ont fait grincer des dents. Les persos sont des animaux ! Un capybara est censé avoir cette forme-là et des régimes n'y changeront rien !)

Ha ha, j'aime les bonus de l'auteur à la fin, puisqu'on parle de différentes anatomies animales, où il nous raconte comment il a pleuré pour ses designs parce que les loutres sont mignonnes mais ont des pattes bien trop courtes pour utiliser un vélo humain.


24. Lire un titre dont le héros est un enfant (12 ans max.) : Roji! 4-10 (Kotobuki Keisuke)

Des histoires de petits enfants (niveau primaire et maternelle, je dirais) qui s'amusent dans les rues de leur quartiers où des fées, divinités, démons, et autres créatures surnaturelles viennent souvent visiter. C'est charmant. J'avais lu Kamisama, du même auteur, où c'est le "contraire" - des enfants de chez nous qui visitent l'univers de fées, et j'ai été très satisfaite de découvrir que les deux étaient supposés être liés ! J'ai toujours une petite préférence pour Kamisama, mais si Roji s'arrête avec une fin d'arc satisfaisante, cela pourrait changer.


25. Lire un titre dont le héros est un adulte : Golden Kamui 5-6 (Noda Satoru)

Un manga historique ! Le personnage principal est un vétéran de la guerre russo-japonaise, qui fait équipe avec une jeune fille Ainu pour récupérer un trésor Ainu qui a été volé. Mais de nombreux autres personnages le veulent...

L'ambiance est sympathique, alternant amitié intergénérationnelle/famille de coeur, batailles tactiques et/ou cruelles, cours sur la survie souvent accompagnés de beaucoup de détails sur la nourriture, détails historiques... plein de bonnes choses. Ceci dit, il me suffit de faire une petite pause de lecture, et j'oublie tous les noms des personnages qui ne sont pas les principaux. Il y en a trop qui chassent ce trésor ! Et certains qui se ressemblent, même !


26. Lire un titre dont le personnage principal est un anti-héros : Black Butler 26-28 (Toboso Yana)

Encore un manga que je ne présente pas parce que je suppose que mes lecteurs le connaissent ! Peut-être que j'ai tort ? En tout cas, dans les trois derniers tomes, il y a eu beaucoup d'évèvements et de révélations. J'avais malhereureusement été un peu spoilée, sinon j'aurais pris ça comme une gifle. Il y en a certains que j'ai beaucoup aimés, et d'autres non, que j'ai trouvés un peu gratuitement triste, mais je suis quand même très intriguée par le changement de status quo.


27. Lire un titre avec des magical girls : Card Captor Sakura Clear Card Arc 5-6 (CLAMP)

J'ai été très agréablement surprise par ce manga, je trouve que c'est tout à fait l'esprit de l'ancienne série, malgré tout le temps qui a passé, et certains points où CLAMP a changé de style. Certains s'en plaindront, diront que cela ne rajoute rien, moi je suis à fond dans cet arc et je me baigne dans la nostalgie ^^


29. Lire un titre LGBT+ : La cage de la mante religieuse 3 (Psyche Delico)

Comme plus haut dans la page, j'ai lu ce manga yaoi en espérant clairement du super-glauque, assumé par l'auteur, et je l'ai eu. Ca se passe dans une famille pleine de secrets, incluant les plus sordides, et... encore une fois, je ne dirais pas que je shippe, mais j'aime les différents degrés de révélation. Aussi, la relation du personnage principal avec son épouse arrangée est étonamment fraîche "oh, toi non plus tu n'es pas amoureux de moi, tant mieux, je croyais que j'étais la seule et je me sentais coupable" comme base d'une complicité qui peut devenir une amitié, j'aime beaucoup.


32. Lire un titre ayant pour thème la musique : Kids on the Slope 1 (Kodama Yuki)

Fin des années 60, deux garçons de caractères et d'univers radicalement opposés se rapprochent par leur amour pour la musique. C'est sympa, comme tous les mangas de musique ça donne envie plutôt d'écouter l'anime où il peut y avoir une vraie bande-son. J'espère que le triangle amoureux ne sera pas trop lourd, ha ha ! Mais à part ça, ça fait ce que ça essaie de faire, à savoir faire partager la passion pour la musique et la tension émotionnelle entre les personnages principaux !


33. Lire un titre humoristique : Lucika Lucika 3 (ABe Yoshitoshi)

J'avais commencé à lire cette série parce que c'est par le charac designer de beaucoup de séries que j'aime beaucoup (Lain, Haibane Renmei...). C'est l'histoire d'une petite fille excentrique et pleine d'imagination. C'est très mignon, un de ces mangas que j'adore lire sur le moment, mais avec pas assez de focus sur l'histoire ou même les personnages pour que j'aie envie de lire la suite immédiatement... et comme les tomes sont chers je prends du retard.


34. Lire un survival : The Promised Neverland 2 (Shirai Kaiu, Demizu Posuka)

J'avais lu le tome 1 pour le prix Mangawa, et c'est un de ces mangas pour lesquels je souffre résolument de hype backslash. Oui, les révélations, les jeux de manipulation intellectuelle et le scénario en général sont très bien faits, et je comprends totalement que cela puisse passionner ! Mais je n'arrive pas à accrocher aux personnages, je trouve qu'ils manquent de profondeur, de vrais défauts humains. Je n'ai pas l'impression de voir de vrais enfants. Je lirai peut-être la suite un jour, mais ce sera plus un manga que je respecte de loin plutôt qu'un coup de coeur.


35. Lire un policier/thriller : Jusqu'à ce que nos os pourrissent 1 (Utsumi Yae)

J'aime beaucoup le principe - 7 adolescents ont tué quelqu'un qui les harcelait quand ils étaient petits, se sont promis de rester soudés et de ne jamais en parler à personne. Mais quelqu'un qui manifestement sait tout commence à les faire chanter. Est-ce l'un d'entre eux, et si oui, lequel ?

Malheureusement, le manga ne prend pas la direction que j'espérais, avec certaines scènes qui se concentrent plus sur le gore que sur l'horreur psychologique. Je ne doute pas que certains personnages ont une réfléxion plus profonde que ce qu'ils montrent et ne la partagent pas juste pour des raisons de paranoia, mais pour l'instant ils semblent superficiels. Et je n'ai pas assez acroché au tome 1 pour voir si ce n'est qu'une impression (encore une fois, cela peut changer si quelqu'un me le conseille très fort et me le prête)


36. Lire un titre ayant pour thème la nourriture : Nobles paysans 1-2 (Arakawa Hiromu)

Le manga autobiographique humoristique d'Arakawa, sur son enfance à travailler dans la ferme de ses parents. C'est raconté dans le désordre, entre anecdotes hilarantes et passages didactiques sur l'agriculture au Japon. On rit, on apprend des choses, et bien sûr on le prend encore plus personnellement si on est fan des autres mangas de l'auteur ! Par contre, le côté en désorder fait qu'il n'y a pas de suspense, et que même si lire un tome est super, ça ne donne pas forcément envie de se jeter sur le prochaine (je suis en retard !)


39. Lire un titre qui emprunte au folklore asiatique (légendes, contes, etc...) : Stranger Case 7-10 (Katase Chashiba, Shirodaira Kyô)

C'est une structure un peu étrange : au lieu d'avoir d'abord des petites histoires puis un gros arc, on a d'abord un gros arc qui est l'adaptation du roman, puis des petites histoires de remplissage. Je les trouve toujours très cool, ceci dit. L'héroïne, pour ceux qui ne suivent pas la série, est une jeune femme qui a donné un oeil et une jambe pour devenir la déesse des yôkai, et résout leurs affaires politiques avec des humains. Sa spécialité est de, même quand elle a résolu une affaire, mentir outrageusement à son sujet, non pas pour rétablir la vérité mais juste pour éviter que tout le monde se tape dessus. J'aime ce côté manipulateur pour la bonne cause.

Ce que je n'aime pas est la façon dont elle force presque son copain à sortir avec elle. Cela n'arrive pas à être drôle, ni à être triste, et ça ne va pas assez loin dans le côté creepy non plus. Je n'aime vraiment pas ce ship, et il est central, mais les histoires sont tellement bien !


40. Lire un titre ayant été adapté en anime : Les enfants de la baleine 12-13 (Umeda Abi)

J'aime toujours beaucoup l'ambiance de ce manga, science-fiction contemplative avec des personnages qu'on peut comprendre dans tous les camps, et parfois des combats cruels. Je reste persuadé que l'auteur est super-fan de Nausicaä. Je dis ça comme un compliment, il y a de pires modèles à imiter !

Je suis surprise par le dernier coup de théâtre, je me demande vraiment où ça va !


42. Lire un titre qui ne soit pas d'origine japonaise : Martin & John 1-4 (Park Hee-Jung)

J'avais il y a un bout de temps lu le tome 1 et acheté le tome 2 de ce manwha. Je me suis relancée dedans pour ce défi, et non, ce n'est pas seulement à cause du nom des persos. ^^ Les deux personnages ont toujours les mêmes bases d'apparence et de personnalité, mais sont les personnages de plusieurs histoires différentes, de vie quotidienne ou de science-fiction... je n'ai absolument aucune idée de si l'auteur s'amuse juste avec des AU de son ship ou si tout va être révélé comme lié à la fin, par des réincarnations ou autre chose.

Je préférais le début quand c'était des histoires courtes. Là c'est parti dans une plus longue histoire de science-fiction avec du mpreg, et... je veux dire, elle n'est pas mauvaise, mais elle n'est pas excellente non plus, et j'aimais bien le côté collection d'AU.


43. Lire un webtoon/webcomic d'origine asiatique : Jack: the American Ghost 1 (HAN&AN)

J'ai dû un peu chercher sur tvtropes, pour celui-là. Ha, il y a un nombre trop impressionnant de webcomics dont je ne connais tout simplement pas l'origine. L'auteur est-il des Philippines, ou un Américain d'origine philippine ? Ce n'est pas dans sa bio, etc. Au moins, avec les webcomics coréens, on sait à quoi s'en tenir, ils forment presque un genre entier.

L'héroïne de celui-là travaille dans une maison hantée au Japon, qui n'a plus tellement de succès. Elle entend parler d'une maison hantée américaine, où un prix est donné à toute personne qui y restera 30 jours, et décide de s'y installer pour apprendre leurs secrets professionnels. Leur secret est qu'il y a un vrai fantôme, mais elle n'est pas forcément prête à l'accepter.

Il y a un huis clos entre les différents personnages qui essaient de "tenir" dans la maison hantée, et une romance entre l'héroïne et le fantôme, c'était très sympa ! Bonne ambiance, bonne héroïne ! Je ne shippe pas et c'est dommage. *


44. Lire un titre commençant par la même lettre que ton prénom : Full Moon 6 (Tanemura Arina)

L'héroïne est une petite fille qui rêve de devenir une chanteuse, mais elle a un cancer de la gorge. Elle ne veut pas être opérée parce qu'elle perdrait sa voix. Pour sa dernière année de vie, des shinigami lui offrent d'accomplir son rêve sous une fausse identité où elle se transforme en adolescente.

Je n'accrochais pas, au début, avec la fçon dont cela mélange les tropes de magical girl avec une réalité très sombre. J'ai toujours des problèmes avec, mais moins, depuis qu'on sait qu'il y a de sérieux traumatismes derrière l'attitude "je préfère mourir plutôt que de ne pas devenir chanteuse" et que l'attitude de la grand-mère qui veut forcer l'opération et un peu mieux exposée. Et puis le passé des shinigami, révélé au fir et à mesure, est sympa aussi.

Cela reste un manga où la plus grande partie des personnages sont motivés par des romances auxquelles je n'accroche pas. Mais j'ai lu jusqu'à l'avant-dernier tome, alors il est temps que la personne qui le mes prête me passe le dernier, pour que je puisse savoir comment ça finit !


46. Lire un titre dont la parution (tome 1 VO) date d'après 2000 : Beyond the Clouds 2 (Nicke)

J'avais lu le premier tome, j'avais trouvé le dessin absolument charmant, mais l'intrigue un peu décevante. On nous laisse percevoir quelque chose d'épique sur les parallèles entre magie et technologie dans un monde steampunk, et puis paf, on fait une quête annexe d'exploration du monde qui va dans une direction complètement différente ! Comme dans un jeu vidéo ! He bien le tome 2 est exactement pareil.

Cela reste mignon, ceci dit, que ce soit pour le décor (c'est presque contradictoire avec la vision qu'on nous donne au début d'un monde très pollué), ou les personnages (parfois trop, ils ont tous l'air d'avoir la moitié de leur âge) ou leurs relations. Mais je ne pense pas aller plus loin, sauf si on me le recommande très fort.


49. Lire un titre dont le dernier tome VF est sorti en 2018 (série terminée) : Les nuits d'Aksehir 2 (Ichikawa Raku)

Vie quotidienne, Japon, l'héroïne est une jeune dessinatrice de mode qui ne sait pas trop quoi faire de sa vie, et qui va retrouver la motivation et l'inspiration grâce à son petit travail dans un restaurant turc. Cela lui permettra de découvrir non seulement la cuisine, mais aussi la danse, la culture. C'était très agréable à lire sur le moment, mais pas au point d'acheter le tome 3 neuf, je continuerai à le chercher d'occasion. ^^


54. Lire un auteur né avant 1945 : Journal d'une vie tranquille 1 (Chiba Tetsuya)

Un manga autobiographique que j'ai lu pour le prix Mangawa. Il est particulièrement adapté au sujet, car on voit l'auteur, encore petit enfant, essayer de rejoindre le Japon après avoir été expulsé de Chine en 1945. Même si les japonais étaient une force d'occupation et que c'est raconté uniquement de leur point de vue, cela n'empêche pas d'être désolé pour les petits enfants.
Mais l'auteur alterne les époques, et à côté des souvenirs d'enfance, on voit ses amitiés avec d'autres mangakas (je suis sûre que c'est plus fun à lire si on connaît toutes leurs oeuvres) et sa vie quotidienne de vieux monsieur. Je dois avouer que je n'accroche pas à l'humour. Ce n'est pas mauvais, mais cela m'a laissée assez neutre.



Cette entrée a été crosspostée au https://flo-nelja.dreamwidth.org/647685.html. Commentez où vous voulez.
Tags: défi:do you speak manga?
Subscribe

  • Nonconathon reveals

    All under cut, because well, it's linked to noncon fic and art. Titre : On a Silver Platter Auteur : Nelja Fandom : The Magnus Archives Persos…

  • Fairy tale inspired reveals

    The reveals were this night! I wrote a post-canon Utena/Anthy fic! The Shadow Play Girls are here, the fairy tales it uses are "East of the Sun and…

  • Femslash-kink reveals

    The femslash_kink fics are no longer anon! Here is the fic I wrote: Titre : From the bottom of the heart Auteur : Nelja Fandom : Once upon…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 2 comments