?

Log in

No account? Create an account
Lectures de décembre - Les divagations de Nelja [entries|archive|friends|userinfo]
Les divagations de Nelja

[ userinfo | livejournal userinfo ]
[ archive | journal archive ]

Lectures de décembre [Dec. 31st, 2018|01:46 pm]
Les divagations de Nelja
[Tags|]

Une petite année de lecture, mais j'ai quand même rempli (de justesse) tous mes défis.



"Aïcha Kandicha", par Maâti Monjib
Réécriture moderne d'une légende marocaine, environ 100 pages. En premier, l'auteur "recolle" toutes les histoires d'Aicha Kandisha pour en faire non seulement une légende urbaine qui terrorise les automobilistes mais un vrai personnage avec des raisons de se venger. C'est suivi d'un petit dossier avec des origines historiques possibles et les données de base sur le personnage.
J'ai trouvé le personnage très intéressant, et c'est encore mieux d'avoir certains passages de son point de vue et d'autres du point de vue de ses victimes ! Mais plusieurs détails dans la légende elle-même m'ont un peu déçue. D'abord, le principe de faire de l'humour basé sur la modernisation ; même dans les chapitres de flashback qui se passent il y a plusieurs siècles, les djinns s'envoient des SMS. Ensuite, la fin beaucoup trop ouverte à mon goût. Les deux sont des choix artistiques, pas des faiblesses involontaires, mais des qui ne m'ont pas plu.
6/10


"Mythes et légendes - L'or", textes de Bernard Briais, illustrations de Marcel Laverdet
Recueil de contes, environ 40 pages plus une dizaine de pages de dossiers. J'aime vraiment beaucoup cette collection. Même si les contes attendus y sont - Midas, l'Eldorado - il y a quand même une bonne partie de contes que je ne connaissais pas du tout. Et les illustrations sont magnifiques. J'ai vraiment adoré l'histoire de "L'or des maures". Le seul "reproche" que j'aurais à faire sont que plusieurs histoires, en tant que moralité sur la cupidité, ont une fin amère... mais j'ai quand même beaucoup aimé, je croyais avoir lu tous les livres de cette collection et je suis contente que ça ne soit pas le cas !
8/10


"Athéna", par Corinne Barastégui
Non-fiction, environ 250 pages. Le livre se concentre sur la figure d'Athéna, la "légende noire" contre la "légende dorée", etc. Cela parle de sa figure dans les mythes grecs, l'art gréco-romain, puis l'art plus moderne.
Mon aspect préféré de ce livre, celui qui a fait que j'ai appris plein de choses, est qu'il ne se concentre pas que sur la littérature. Des oeuvres artistiques, fresques, tableaux, amphores (j'ai appris qu'Athena était la divinité tutélaire des potiers et qu'ils la placent très souvent en protectrice des héros même dans des histoires où la version littéraire ne la décrit pas), statues, etc, sont décrits dans les détails (une bonne partie aussi reproduits dans le dossiers central, mais pas tous) et donnent un nouvel éclairage très intéressant.
Ce que je n'ai pas aimé dans ce livre est que souvent j'avais l'impression que les opinions de l'auteur étaient peu argumentées, j'avais envie de contester, et bien sûr je ne pouvais pas. Etant donné l'existence d'Hestia, lier totalement la virginité d'Athena et d'Artemis à la fonction guerrière me semble curieux. Certains mythes sont rejetés parce que "tardifs", mais elle en examine dans les détails d'autres aussi tardifs. Et je trouve étrange son idée de vouloir décrire comme des réécritures d'Athena toutes les héroïnes guerrières de la fantasy moderne en négligeant complètement l'influence des héroïnes celtes.
6/10


"Puissances du rêve", anthologie compilée par Roger Caillois
Environ 350 pages, anthologie de nouvelles. Cela commence par une introduction sur le rêve dans la vie, le rêve dans la littérature, en particulier sur le rêve dans les anciennes légendes et textes religieux, dans le but de présenter ensuite des nouvelles qui sortent de ces schémas récurrents. La première moitié, et la plus courte, contient des nouvelles chinoises. La seconde contient des textes occidentaux.
Dans le seconde moitié, beaucoup de textes en commun avec "Histoires de cauchemars", une anthologie fantastique que j'ai déjà lue (même si tous les textes ne sont pas obligatoirement fantastiques). Mais c'était il y a un certain temps, donc cela ne m'a pas empêchée d'apprécier celui-là, y compris les textes que je connaissais déjà. Les nouvelles ont clairement été choisis autant pour leurs qualités littéraire que pour leurs idées, et ils sont tous intéressants.
Cela finit par un texte de dialogue sur la différence entre auteur, lecteur et personnage, qui est probablement la partie qui m'a le moins plu.
8/10


Progression : 54/52
"Risques de lecture" : Athéna -> 27/26

Cette entrée a été crosspostée au https://flo-nelja.dreamwidth.org/630455.html. Commentez où vous voulez.
linkReply