?

Log in

No account? Create an account
Lectures de novembre - Les divagations de Nelja [entries|archive|friends|userinfo]
Les divagations de Nelja

[ userinfo | livejournal userinfo ]
[ archive | journal archive ]

Lectures de novembre [Nov. 30th, 2018|08:11 pm]
Les divagations de Nelja
[Tags|, ]


"La Résurrection de l'Epouvanteur", par Joseph Delaney
Roman, environ 350 pages, le quinzième (et avant-dernier) tome d'une série que j'aime beaucoup. Ce tome-là est plutôt épique, mais cela a ses inconvénients : un peu trop de passages sur les mouvements d'armée (pas le thème qui m'intéresse le plus dans la fantasy), et puis aussi, comme le tome 14 le laissait déjà présager, cet arc est plus orienté créatures originales et moins adaptations du folklore anglais. En même temps, les adversaires sont tellement déplaisants que leur prêter un folklore existant serait mal venu.
Hum, je dois dire qu'il y a eu de bonnes nouvelles pour mon ship. Et cela m'a mise de bonne humeur. ^^
Sinon, il y a aussi des références au tome 11, bien sûr, mais aussi au tome 3, c'était bien fait, et j'ai tellement hâte de savoir la fin !
8/10


"Un homme accidentel", par Philippe Besson
Roman, environ 250 pages. Lors d'une enquête sur un meurtre, un policier rencontre un acteur qui fait partie des suspects, et c'est le début d'une passion touchante et immorale (parce que le policier est marié et bientôt père, mais pas seulement).
Ce n'est pas tout à fait ce que j'espérais. Je pensais que l'enquête et la romance avanceraient en parallèle, et en fait le meurtre ne joue vraiment de rôle qu'au début et à la fin, c'est vraiment l'histoire d'une relation torride et destructrice. J'aurais peut-être plus apprécié si je l'avais su ? Ou au contraire pas lu du tout ? Mais en tout cas je l'ai appréciée, pas de problème (et l'auteur n'essaie pas de faire croire que l'adultère n'est pas un problème ou que sa femme est horrible, ce qui est rafraichissant). Cela finit mal, mais ce n'est pas quelque chose qui me dérange, au contraire, et l'auteur est très doué pour nous faire partager les souffrances de ses personnages.
7/10


"Les Nuages", par Luis Cernuda
Recueil de poésie, environ 100 pages. L'auteur est un espagnol qui écrit entre 1936 et 1940, donc juste après avoir survécu à la guerre d'Espagne et s'être exilé. Les thèmes sont principalement liés, les horreurs de la guerre, l'amertume de l'exil, les larmes de l'Espagne éternelle, avec un poème spécial sur la mort de Garcia Lorca. Mais parfois on retrouve d'autres thèmes, comme la religion (j'adore son poème sur Lazare), et, à mots couverts parce que censure, la beauté des jeunes garçons, sources de désir. J'aime beaucoup son écriture, et même si les thèmes de celui-là m'ont beaucoup touchée, je lirais bien ses autres recueils où l'homosexualité prend plus de place ! (malheureusement ils semblent épuisés)
8/10


Progression : 50/52
"Risques de lecture" : Un homme accidentel -> 26/26

Cette entrée a été crosspostée au https://flo-nelja.dreamwidth.org/628621.html. Commentez où vous voulez.
linkReply