?

Log in

No account? Create an account
Lectures de novembre - Les divagations de Nelja [entries|archive|friends|userinfo]
Les divagations de Nelja

[ userinfo | livejournal userinfo ]
[ archive | journal archive ]

Lectures de novembre [Nov. 30th, 2017|09:44 pm]
Les divagations de Nelja
[Tags|, ]


"Au ventre du monde" par Gilles Barraqué
Roman, environ 280 pages. Cela se passe dans les îles du Pacifique il y a longtemps. Paoétame est une grande fille, son père est mort ainsi que tous ses oncles, et son grand-père reçoit l'autorisation de l'élever en tant que garçon pour faire d'elle l'héritière de ses techniques de pêche. A partir de maintenant, elle sera la "fille-garçon", ce qu'elle n'a pas demandé, mais qu'elle découvre avec intérêt, et même avec plaisir.
La première partie est surtout sur les différences de genre et leurs subversions, et les beautés de la mer (et pas mal de worldbuilding), mais la seconde partie devient plus épique, alors que Paohétama découvre comment est mort son père, et décide d'accomplir une quête pour les dieux (et pour son grand-père), malgré la menace de la tribu rivale, les terribles hommes-cochons...
Aucun événement n'est évidemment surnaturel, mais comme les personnages y croient tous et que les coïncidences sont frappantes, cela semble assez naturel de supposer effectivement une touche d'influence des esprits.
J'ai beaucoup aimé ! C'est intéressant, touchant, positif, et je dois reconnaître que je suis fascinée par les histoires de quêtes marines. La fin est un peu décevante du point de vue LGBT, mais c'était prévisible, je ne compte pas cela comme une vraie frustration.
J'ai pensé plusieurs fois à Moana, mais il n'y a pas de ressemblance dans le scénario du tout, c'est juste que je lis assez peu d'histoires dans ce cadre - et puis peut-être pour l'esprit aussi.
8/10


"Les neuf chamanes et le maître de la pluie" par Mauricienne Fortino
Recueil de légendes de Guyane sur le thème de la magie et des chamanes, environ 60 pages. J'ai beaucoup aimé ! En cinq histoires, il y a de la magie, des quêtes épiques, d'autres mondes (j'adore le concept de cet endroit tout au coeur de l'Amazone où les chamanes ont enfermé les monstres de l'ancien temps). La mythologie est cohérente, mais les histoires sont toutes différentes, et aucune histoire ne m'a semblé classique, ou avec une morale lourde et discutable. Le seul reproche que j'ai à faire et que c'était trop court !
8/10


"Titus Andronicus" par William Shakespeare
Environ 120 pages, la toute première tragédie de Shakespeare, et il a décidé de faire du gore. Tant de gore ! Sacrifices humains, viol, mutilation et auto-mutilation, cannibalisme, personnages dévorés vivants par des animaux... tout ceci dans un cycle de vengeances en chaîne où, franchement, personne n'est irréprochable (ce qui est très cool), et personne n'est sympathique (ce qui est dommage). Sinon, j'aime le côté exagéré, et l'alternance entre les horreurs et les mauvais jeux de mots sexuels (You have undone our mother! - Villain, I have done your mother.), et le fait que même le plus terrible méchant aime son enfant, sans doute plus que le héros honorable aime les siens.
7/10


Progression : 55/52
"Risques de lecture" : Au ventre du monde, Titus Andronicus -> 27/26

Cette entrée a été crosspostée au https://flo-nelja.dreamwidth.org/604633.html. Commentez où vous voulez.
linkReply