Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Drabbles hétéro Bleach plus tellement de vacances

Salut !
Je ne sais pas si vous vous souvenez de mon projet "drabbles Bleach de vacances", cet été, sponsorisé par ma soeur.
Pour ce qui est des drabbles hétéro, j'avais malencontreusement laissé échapper un "j'aurais peut-être même pu aller jusqu'à vingt, en me forçant".
Et ma soeur m'a encore eue à coups de "chiche !"
Donc dix couples hétéro, sans réutiliser aucun personnage des dix précédents. Oui, ça commence à verser dans le crack. Bonne déduction. :-)
Aussi : je n'avertis pas pour les spoils sur les sorties françaises. Si vous n'avez pas fini et qu'un couple ne vous semble pas logique, méfiez-vous.

Rappel pour ceux qui ont du mal avec les figurantes de coin de case aux noms qui se ressemblent tous : Mizuho est la soeur de Keigô, Midoriko la copine de classe de Yuzu et Karin, Miyako la femme de Kaien (dans l'anime), et Misato la prof de littérature des 2e3.




"Innocent", Chizuru/Mizuirô, PG
Suite de la drabble Keigô/Mizuirô de la série yaoi :-)


Dans le vestiaire des filles, Mizuirô ne regrette pas du tout son stratagème : ces demoiselles, entre elles, ne sont réellement pas pudiques, et il peut se rincer l'oeil tout son soûl.

Il a juste l'impression d'être passé dans une autre réalité quand Honshô vient placer un bras autour de sa taille "Comme tu es mignonne !"

Mais Arisawa vient immédiatement l'interrompre, lui demandant de laisser cette "innocente jeune fille" en paix.

D'un côté, cela enlève un risque d'être démasqué. Il y a certains détails anatomiques difficiles à dissimuler.

Mais il regrette un peu quand même.





"Cruel", Mizuho/Ikakku, spoils tome 27

"Comment ça, partir sans même me dire au revoir !?" hurle théâtralement Mizuho. "Quelle cruauté !"

Un coup de pied à Keigô. "Et mon incapable de frère ignore où il est !"

Pour ce que Keigô en sait, Ikakku combat des monstres en ricanant. Mais le dire provoquerait probablement une autre réaction violente.

Malheureusement, ne rien répondre n'aide pas beaucoup non plus.

Mizuho passe ses nerfs sur lui, rappelant les "bons souvenirs" constitués de (mauvaise) cuisine et de tee-shirts (horribles) ; et Keigô pense fatalistement que Mizuho ne sera jamais crédible en accusant quelqu'un de cruauté, même un psychopathe comme le chauve.





"Caché", Midoriko/Keigô

"J'ai une admiratrice cachée !" s'exclame Keigô, brandissant triomphalement un bouquet de fleurs séchées trouvé dans son casier.

Ichigo, Chad et Mizuirô, par amitié, se retiennent d'évoquer la possibilité d'une erreur. Surtout quand les cadeaux se multiplient.

Mizuirô commence même à suggérer un petit tour de garde près du casier.

L'idée se révèle moins bonne que prévu, quand Keigô revient, gémissant d'horreur.

"Elle est laide ?" suggère Mizuirô. "Ou c'est un homme ?"

"Elle a dix ans !" pleure Keigô.

"Tu pourrais peut-être... attendre." est la parole de consolation retenue.

Cela ne satisfait pas Keigô du tout.





"Fou", Isshin/Masaki, spoils tomes 21-22

"Tu es fou." Urahara a souvent vu Isshin faire des choses bizarres, mais ça... "Que feras-tu, sans pouvoirs ?"

"Peu importe. Je l'aime. Je veux, autant que possible, un corps humain, une vie humaine. Je veux vieillir, avoir des enfants, rester avec elle jusqu'à la fin."

Urahara fronce le sourcil. "Je pense que je peux."

Quand il offre à Isshin le corps artificiel le plus parfaitement imité jamais réalisé, il ne mentionne rien du risque que son pouvoir touche ses enfants.

Il ne jettera pas d'ombre sur les amours d'un ami, toutes folles qu'elles soient.





"Occire", Kenpachi/Yachiru

"Dis, Ken-chan, ça veut dire quoi, diadème ?"

Kenpachi grogne ; ce n'était pas une bonne idée de voler un livre pour enfants pour Yachiru. "Aucune idée."

Elle continue sa lecture. Apparemment, ça n'était pas important.

"Dis, ça veut dire quoi, occire ?"

Ca, il connait.

"Buter, démolir, couper en tranches, tout ça !"

Elle sourit : "Cool !". En se couchant, le livre fini, elle murmure. "Ken-chan, il faut aller occire des dragons, comme dans le livre !"

"Oui." promet-il. "Si on en trouve."

"Puis on se mariera, comme dans le livre !"

Il se sait que répondre.

Heureusement, elle dort déjà.





"Forme", Urahara/Yoruichi

La première visite de Yoruichi au magasin finit par un vibrant : "La mauvaise nouvelle : des restrictions budgétaires m'ont interdit de concevoir une chambre d'amis. La bonne : mon lit a deux places."

Elle sourit malicieusement. "J'espère juste que tu n'es pas allergique aux poils de chat."

Il semble déçu un très bref instant, puis suggère. "Pourquoi ne pas laisser ça au hasard ? Jouons ta forme au poker !"

Elle semble trouver l'idée drôle. "Je joue très bien !" rappelle-t-elle.

Mais Urahara triche très bien ; et vu les circonstances, elle ne lui en voudra probablement pas.





"Cheveux", Retsu/Ukitake

Le capitaine Ukitake dort enfin, sous l'action des anti-douleurs. Il est fort, courageux, généreux, parfois trop ; il devrait se reposer plus.

Ses cheveux blancs et fins semblent dévoiler sa fragilité ; Retsu les caresse du bout des doigts.

Ils sont très doux ; elle n'a pas envie de les retirer, avant de le sentir s'éveiller. Même ainsi, il l'a senti.

"C'était agréable." dit-il avec douceur.

Ce n'est ni un reproche ni une demande ; elle seule décide de recommencer.

Le capitaine Ukitake a besoin de plus de choses agréables dans sa vie, et peut-être elle aussi.





"Patate", Hanatarô/Ururu, vagues spoils épisode 86-87

"Pourquoi c'est toujours toi qui épluches les patates ?" demande Hanatarô.

"Parce que Jinta me le demande." répond la petite fille. Elle regarde le shinigami venu l'aider comme si c'était un extraterrestre. "Et toi ?"

"Parce que... parce que tu es mignonne, je veux t'aider, et puis j'ai l'habitude ! Chez moi, quand je dis non, on me tape, parce que je suis faible ! Mais toi, tu es forte. Je t'ai vue, avec le bazooka !"

Elle réfléchit, puis répond, l'air affligé. "C'est toi qui est fort, tu sais. Parce que tu sais dire non."





"Bilan", Kaien/Miyako

Bilan du week-end familial : un repas brûlé (un seul, fait remarquer Kuukaku), un assaut de sangliers sauvages (mais non, pas sauvages, proteste Ganjû - Kaien ne voit pas la différence).

En ajoutant les problèmes permanents comme la forme de la maison, ou la façon... énergique dont Kuukaku marque son autorité, cela fait une petite amie définitivement traumatisée.

"Ne t'inquiète pas, elle reviendra quand même !" s'exclame Kuukaku.

Elle dit toujours ça.

D'accord, elle avait raison, cette unique fois.

"Au moins, comme ça, tu es sûr qu'elle t'aime vraiment beaucoup." ajoute-t-elle.

Il est trop heureux pour répliquer.





"Indifférence", Tessai/Misato
Cadeau pour penguin_sensei, même si je ne suis pas sûre d'avoir fait justice aux persos


Il y a une boutique bizarre, dans un quartier excentré, qui vend des gadgets étranges. C'est un peu cher. Mais Misato y retourne souvent.

Et non, ce n'est pas du tout à cause du vendeur moustachu extrêmement charmant et poli. Ni parce qu'elle l'a vu une fois faire le service nu sous son tablier et que cela pourrait peut-être se reproduire.

Elle pourrait jurer qu'elle y est totalement indifférente, avec exactement la même sincérité que quand elle assure au proviseur qu'elle fait de son mieux pour enseigner à ses élèves l'amour du travail.





Comme je le disais, GROS SPOILERS sur des sorties récentes (tome 27/chapitre 240). Si vous ne suivez pas les prépubs, évitez. Et de la spéculation, aussi.
churchyard : Hum, j'ai essayé, mais finalement, ce n'est pas vraiment louche. Et c'est AU. Du moins ça va bientôt l'être, dommage, j'aurais aimé voir ça.
"Soleil", Aizen/Orihime, spoil tome 27 et beaucoup de spéculation ^^;;


"Je sais ce que vous voulez faire de ma ville." lance Orihime dans un accès de courage. "Ils vous en empêcheront !"

"Jeune fille, ne préfèreriez-vous pas être celle qui l'empêchera."

Elle regarde Aizen sans comprendre.

"C'est bien simple." précise-t-il un sourire aux lèvres. "Vous savez que votre pouvoir ne se limite pas au soin. Se révélerait-il suffisamment puissant pour percer la barrière qui mène à la dimension royale, je n'aurais nul besoin de cette clé."

Il la voit se troubler.

Il la voit penser sérieusement à s'entraîner.

Oui, bientôt le soleil lui apartiendra.
Tags: *fic, fandom:bleach, genre:drabble, genre:het, perso:orihime inoue, perso:sousuke aizen
Subscribe

  • Nonconathon reveals

    All under cut, because well, it's linked to noncon fic and art. Titre : On a Silver Platter Auteur : Nelja Fandom : The Magnus Archives Persos…

  • Fairy tale inspired reveals

    The reveals were this night! I wrote a post-canon Utena/Anthy fic! The Shadow Play Girls are here, the fairy tales it uses are "East of the Sun and…

  • Femslash-kink reveals

    The femslash_kink fics are no longer anon! Here is the fic I wrote: Titre : From the bottom of the heart Auteur : Nelja Fandom : Once upon…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 9 comments