?

Log in

No account? Create an account
Fic - mytho-manie - Mythologie inuit - Corbeau, Sedna - Les divagations de Nelja [entries|archive|friends|userinfo]
Les divagations de Nelja

[ userinfo | livejournal userinfo ]
[ archive | journal archive ]

Fic - mytho-manie - Mythologie inuit - Corbeau, Sedna [Jun. 18th, 2015|12:49 am]
Les divagations de Nelja
[Tags|, , , , ]

Titre : Comment Corbeau a eu faim
Auteur : [personal profile] flo_nelja
Fandom : Mythologie inuit
Persos : Corbeau, Sedna (Corbeau/Sedna passé mentionné)
Genre : Humour
Résumé : "Corbeau, pour ne pas périr de faim, en fut réduit à la tout extrême extrémité : aller supplier ses ex-femmes."
Rating : PG-13
Disclaimer : Tout est dans le domaine public.
Nombre de mots : ~1200
Avertissements : Mentions de mains coupées, d'yeux dévorés, de famine, et d'un pénis (dont la présence même est biologiquement discutable)
Notes : Ecrit pour le thème "Nourriture et repas" de mytho_manie.



Cela avait été une année de disette si sinistre que même les cadavres des créatures mortes de faim n'avaient que la peau sur les os. Corbeau avait juste le temps de manger quelques yeux ; dès qu'il entreprenait de percer à coups de bec le corps gelé, des prédateurs plus gros que lui arrivaient. Tous prêts à le combattre, non seulement pour lui voler sa trouvaille, mais pour le dévorer. Corbeau ne leur accordait pas la joie de ce dessert.

Qui aurait cru qu'on se lassât des yeux ? Corbeau, pour ne pas périr de faim, en fut réduit à la tout extrême extrémité : aller supplier ses ex-femmes.

La première poussa un hurlement strident qui fit deux fois le tour du monde avant de jeter Corbeau dehors à grand coup de balai. La seconde essaya de lui croquer la tête et affirma son regret de ne pas pouvoir faire de même à son pénis "pour qu'il serve à quelque chose, pour une fois". Il ne put trouver l'entrée de la maison de la troisième sous la couche de neige ; même si elle était morte, elle ne laissait pas Corbeau la dévorer, l'ingrate.

Il en restait une. Ce n'en était pas une que Corbeau avait très envie de revoir. Mais, pour être honnête, il n'avait pas eu envie de voir les autres non plus. Il prit la forme d'un flétan pour plonger dans les eaux noires et glaciales. Il parvint à résister à l'envie de se dévorer lui-même, car il était sagace, réfléchi et génial ; du moins c'est ce qu'il disait.

Il était difficile de suivre une odeur quand on était un poisson, mais comme Corbeau était génial - et autres, voir plus haut - il parvint à trouver le palais sous-marin de Sedna. Là, où chacun pouvait respirer, il reprit sa forme d'origine et croassa un "Bonjour !" très poli et très affamé.

"Que viens-tu faire ici, Corbeau ?" demanda la voix rauque de Sedna. Comme ce n'était pas une invitation à sortir, Corbeau l'interpréta comme une invitation à entrer.

"Ma chère, je pourrais inventer des centaines de raisons, mais à quoi me servirait-il de te mentir ? Je meurs de faim, et j'aimerais tant quelques petites miettes de phoque ou de poisson. J'ai entendu dire que tu en offrais parfois aux humains, s'ils sont courtois et te démêlent les cheveux. En tant que corbeau, je suis très doué pour nettoyer les nuques avec mon bec, plume par plume, et je voulais te proposer..."

"Je n'ai aucun intérêt à me faire coiffer par toi, Corbeau. Tu m'as déjà approchée de trop près, trop souvent."

Corbeau fut déçu de ne pas avoir réussi à obtenir une petite tranche de phoque tout de suite, et bien sûr, déçu de l'échec de son pouvoir de séduction, mais aussi un peu soulagé. En fait, il n'était pas certain du tout de réussir à coiffer des cheveux correctement. Même s'ils étaient presque aussi doux que de plumes, se rappelait-il, ils étaient aussi beaucoup, beaucoup plus longs, et ils flottaient autour de sa tête comme un filet.

"Alors tu pourrais juste m'inviter à dîner, en souvenir du bon vieux temps..."

"Le bon vieux temps !" s'exclama Sedna. "Quel bon vieux temps ?"

"Quand tu refusais tous les maris, et que je t'ai séduite grâce à ma magie et mon beau visage..."

"Un beau visage que tu as laissé tomber dès le jour de notre mariage !"

"C'est compliqué comme métamorphose ! Mais j'ai fait des efforts pour apparaître humain !"

"Tu mettais juste un grand manteau et des lunettes noires !"

"N'est-ce pas que c'était très bien imité ?"

Sedna poussa un long soupir.

"Tu m'as accordé autrefois ta main," continua Corbeau, lyrique, "ne peux tu pas le donner juste un doigt ? Un bout d'un doigt ? Je veux dire un phoque." Corbeau mentit avec application. "Je ne mangerais pas tes doigts, bien entendu, s'ils avaient gagné leur forme d'origine."

"Et que me donneras-tu en échange ?" demanda Sedna.

Corbeau se serait bien transformé à nouveau en beau jeune homme, mais il soupçonnait que son ex-femme aurait accueilli la tentative avec beaucoup moins d'enthousiasme que la première fois. Aussi, il était bien trop affamé et trop épuisé pour cela.

"Des excuses ?" hasarda-t-il.

"Des excuses pour quoi ?"

"Je n'en sais rien ! C'est à toi de choisir !"

"Alors elles n'ont aucune valeur."

Corbeau en fut troublé. De son expérience du monde, tout le monde voulait toujours des excuses, en grande quantité. Aussi, les gens avaient en général envie qu'on leur laisse le choix, pour le même prix.

"S'il te plait, s'il te plait, s'il te plait !" croassa-t-il ! "Rappelle-toi que tu étais humaine, et que si tu es aujourd'hui une déesse c'est totalement par la force de notre amour - et par là, je veux totalement dire parce qu'on a couché ensemble."

Si Sedna avait eu un minuscule sourire au début de la phrase, il s'était maintenant mué en une franche grimace. Corbeau ne comprenait pas pourquoi cela lui déplaisait tellement de se rappeler les bons moments passés ensemble.

Les phoques commençaient à faire cercle autour de Corbeau, ce qui le rendait nerveux. Sedna ne leur avait même pas dit un mot pour cela, pas adressé un signe. Ce qui était assez logique. Les phoques étaient ses doigts coupés, après tout. On n'avait pas besoin de parler à ses doigts, ses mains, ses pattes, peu importe, pour les faire bouger. Petite patte, fais un pas ! Disons que ce n'était nécessaire que quand elles étaient très fatiguées ou très en colère contre vous. On ne se fatiguait pas à rester assise sur un trône en régnant sur la mer, et Corbeau avait entendu dire que la plupart des gens ne se disputaient pas avec leurs pattes. Cela prouvait bien qu'il n'avait pas eu de chance et était né avec les moins arrangeantes de toutes.

Sedna leva juste un menton autoritaire et charmant, et encore, c'était probablement pour la forme, pour indiquer aux phoques de se mettre à lui taper dessus à coup de poissons. Il y avait un poisson-scie et un espadon et un requin-marteau et beaucoup d'autres mais Corbeau était très occupé à se concentrer sur les organes les plus pointus, ignorant le reste.

Quand ils le rejetèrent sur la rive, en partant, ils lui catapultèrent dessus tous les poissons avec lesquels ils l'avaient frappé pendant tout le chemin.

"Le drame !" s'exclama Corbeau devant l'océan superbe, "c'est que tu es quand même la moins pire de mes ex !"

Puis il s'empressa de manger quelques poissons en entier et de cacher le reste, avant qu'elle ne change d'avis.



Cette entrée a été crosspostée au http://flo-nelja.dreamwidth.org/522064.html. Commentez où vous voulez.
linkReply

Comments:
[User Picture]From: chonaku55
2015-06-18 03:44 am (UTC)
J'ai rigolé, mais j'ai rigolé XD C'est bien comme histoire à lire avant de bosser ! J'adore Sedna qui le frappe, mais en fait lui donne à manger et qui est très grumpy et la discussion sur le bon vieux temps et le déguisement totalement pourri XD
Et j'adore la dernière phrase de Corbeau, ce fut la goutte qui déborda le vase, j'ai franchement éclaté de rire et non plus ricaner ^^"
(ben, comme cadeau de moi à moi, je les écrirais moi, tu m'en as donné envie ! )

(... je peux le mettre dans mon headcanon perso dis ?)
(Reply) (Thread)
[User Picture]From: flo_nelja
2015-06-18 08:25 am (UTC)
Merci ! Je suis contente que ça te plaise ! Le déguisement totalement pourri, je l'ai vu dans une version pour enfants de la légende, je ne me rappelle plus laquelle. ^^

Yesh, écris-les ! Bah je serai très fière si tu le mets dans ton headcanon perso, bien entendu, mais dans les bouts que tu nous a montrés, ils ont une dynamique différente, puis poétique, plus nostalgique, et j'adorerais aussi que tu continues à écrire ta version !
(Reply) (Parent) (Thread)
[User Picture]From: master_of_mad
2015-06-23 08:44 am (UTC)
Je ne connais pas du tout la mythologie inuit, mais j'aime bien Corbeau, c'est un personnage amusant (quelque part je plains Sedna quand même).

Par contre, il te reste quelques fautes d'inattention je crois, comme au début avec "à coup de mecs" au lieu de "becs" et "Tous prêts à la combattre", c'est plutôt "le" non?
Pour cette phrase "pas eu de chances" je pense que chance n'a pas besoin de s.

Voilà, c'est juste pour signaler, après j'ai trouvé ça très drôle pour ma part. ^^
(Reply) (Thread)
[User Picture]From: flo_nelja
2015-06-23 08:50 am (UTC)
Houla les fautes immondes ! Merci beaucoup de me les avoir signalées, et merci pur la review !

Oui, le mari de Sedna n'est pas Corbeau dans toutes les versions, mais par contre c'est toujours un personnage tragique, la pauvre !
(Reply) (Parent) (Thread)
[User Picture]From: master_of_mad
2015-06-25 07:59 pm (UTC)
De rien et merci pour la lecture! Effectivement, Sedna malgré son joli nom n'a pas l'air très chanceuse.
(Reply) (Parent) (Thread)
[User Picture]From: flo_nelja
2015-06-25 08:03 pm (UTC)
D'un autre côté, c'était une humaine normale à la base, et elle est devenue une déesse très puissante et immortelle. Mais oui, c'est au prix de pas mal de louze ^^
(Reply) (Parent) (Thread)
[User Picture]From: master_of_mad
2015-06-26 12:37 pm (UTC)
Effectivement ça a des avantages mais chers payés ! ^^
(Reply) (Parent) (Thread)