Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Et un conte avec ship crade, un !

Dans le recueil de Gudule dont je parlais la semaine dernière, Contes et légendes de la peur, il y avait un autre conte que j'ai sélectionnée, cette fois pour les ships creepy.



Tout commence dans le premier arrondissement, à une époque passée et indéterminée, quand Antoine et Agnès tombent amoureux l'un de l'autre. Tous les soirs ils se retrouvent près d'un puits.

Mais une voisine jalouse (pas précisément l'un des deux, juste de leur bonheur, et peut-être aussi qu'elle les trouvait bruyant) veut se moquer d'eux. Elle demande à Antoine de l'aider à porter ses affaires, puis l'enferme chez elle. Quand Agnès, près du puits, s'inquiète de lui, elle lui dit qu'elle l'a vu avec une autre femme.

Agnès se suicide en se jetant dans le puits. Antoine plonge dans le désespoir. Puis il décide qu'il doit faire quelque chose pour son âme. Comme elle s'est suicidée, il est hors de question de l'enterrer chrétiennement, mais il donne un pot-de-vin à un prêtre pour bénir le puits à la place.

Ce ne sauve pas son âme, mais ça fait revenir son fantôme. Et ils vivent une nouvelle histoire d'amour, elle morte, lui prématurément vieilli, et ne sachant qu'elle existe vraiment que grâce aux cheveux d'or qu'elle laisse le matin sur ses habits. Et puis, un jour, elle re-disparait, définitivement cette fois.

Neuf mois après, Antoine trouve sur la margelle du puits deux enfants aux cheveux d'or. Tout le monde refuse de les baptises sauf, bien sûr, le prêtre aux pot-de-vin ! Malheureusement, à peine l'eau bénite les a-t-elle touchée qu'ils se transforment en rats.

La première chose que font ses rats est d'aller ronger la voisine jalouse jusqu'au dernier petit os. Les forces de bien, dans ce monde, n'ont ni pardon ni justice, les forces du mal ont au moins l'un des deux.

La seconde chose qu'ils font est de s'accoupler et d'avoir plein de bébés rats. Vous voyez, je vous avais promis un ship creepy ! Vous n'imaginez tout de même pas que ça allait être juste un homme et un fantôme, ça c'est soft.

Ce sont les ancêtres de tous les rats de Paris, qui sont démoniaques, c'est bien connu, c'est pour ça qu'aucune dératisation n'y fera quoi que ce soit. Manque de chance, les exorcistes faits par l'Evêque de Paris et cinquante prêtres n'ont pas marché non plus, et le pape s'est fait porter pâle. C'est pour cela que "les rats de paris ne disparaitront qu'avec Paris elle-même".



Cette entrée a été crosspostée au http://flo-nelja.dreamwidth.org/521467.html. Commentez où vous voulez.
Tags: contes avec ships creepy
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 2 comments