Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Lectures d'août - partie 2


"Contes de Camargue", par Josette Gontier
150 pages, livre de contes. C'était sympa, assez spécifique pour être plein de contes peu connus (j'en connaissais quelques-uns, mais je ne suis pas forcément une référence). Parfois, on a quand même l'impression qu'on a mis une couche narrative - et des descriptions - autour d'une légende populaire qui a son intérêt mais tiendrait en deux pages. Mais certains autres sont très bons. J'aime beaucoup leur version de La chèvre d'or, je ne l'avais jamais entendue, même si elle parle clairement de la même créature mythique (et j'imagine des choses sales sur le sorcier et le drac). Par contre, il y a celle sur la bande de voleurs qui se fait arrêter, qui insiste à la fois sur le fait qu'ils meurent de faim sinon et sur le fait que c'est des psychopathes... euh, cela me semble un peu exagéré.
7/10


"Trois petits contes au théâtre", par Jean Claverie
Le plus souvent je ne critique pas les livres (souvent pour enfants) qui sont plus un bel objet qu'un livre. Mais je fais une exception pour celui-là, il est trop adorable ! C'est un livre-jeu qui permet de monter trois petites pièces de théâtre sur Le petit chaperon rouge, Cendrillon et Les Trois Petits Cochons.
Une scène pliante pour chaque histoire (avec un avant-plan et plusieurs décors derrière, pour les différentes scènes), une pochette de petits personnages avec des languettes pour les faire se déplacer, un petit livret qui adapte les contes en pièces de théâtre, avec des monologues ou dialogues charmants qui font qu'on n'a pas besoin de narrateur pour jouer toute l'histoire, et en scène ! Les dessins des personnages et des décors sont très doux, je les aime beaucoup. Chaque détail est amusant, comme les "acteurs" en train de se préparer dessinés sur la pochette (le loup aide à nouer la ribe de Cendrillon !) C'est un coup de coeur !
9/10


"J'ai bien connu Icare", par Hans Baumann
Roman, environ 270 pages, raconte le point de vue d'Icare sur son histoire. Enfin, c'est censé être le point de vue d'un des tributs de l'année de Thésée, Andros, qui est devenu proche d'Icare et veut lui rendre justice, et l'a assez connu pour donner son point de vue. Sauf que c'est la théorie, vers la fin c'est oublié, et on a plein de détails qu'il n'aurait pas pu savoir. Donc pour moi cela reste une fanfiction (disons les choses comme elles sont) du point de vue d'Icare. Il n'y a pas trop de surprises, puisqu'on connaît déjà l'histoire, mais pour ce qui est des motivations des personnages l'auteur réussit quand même à en réserver quelques-unes.
C'est fait en sorte que le destin d'Icare soit la suite d'une continuité ; que dès bien avant les faits ils soit associé au ciel, à la légèreté, au vol. Le début surtout est très symbolique et plutôt joli. Ca répond ausi à des questions bien légitimes sur les pensées d'Icare quand Dédale a tué son cousin Talos (rebaptisé ici Kalos parce que Talos le gardien de la Crète est aussi un personnage et les enfants auraient été confus, sans doute), et sur le tribut que la Crète impose à la Grèce... et globalement, même si sa personnalité n'est pas très marquée, il acquiert peu à peu une profondeur.
La situation politique est aussi un des sujets, même si je n'ai pas l'impression qu'il y ait de message clair. Dédale est un personnage déplaisant mais complexe, avec la double casquette de l'inventeur passionné et de l'ambitieux politique, qui aime son fils mais est déçu par lui... Thésée est trop idéalisé à mon goût (et Zeus aussi, dans les quelques lignes où il est mentionné). Ariane est touchante quand elle explique comment elle a pardonné aux grecs la mort de son frère (ce n'est pas juste pour Thésée !), mais mériterait d'être plus exploitée. En général, les persos féminins passent à la trappe. Sur les six jeunes hommes et les sept jeunes filles qui sont venus comme tributs avec Thésée, les deux qui ont une personnalité sont deux hommes, et seulement deux des filles sont nommées (dont la seule qui meurt). Phèdre ne semble pas exister, Pasiphae est toujours absente... A côté de ça, Talos est un personnage très important, mais j'ai l'impression qu'il a un rôle symbolique que je n'arrive pas à saisir, c'est un peu frustrant.
Parfois les personnages racontent des légendes qu'ils connaissent déjà sans raison apparente, pour l'exposition. Ca va, ce n'est pas trop exagéré.
En général, c'était une lecture agréable, mais rien qui m'ait marquée profondément.
7/10


"Les petits génies paresseux", Editions Tournesol
Un livre de contes, sans nom d'auteur. Les dessins font très gamin (les héros ont l'air d'avoir cinq ans même quand ce sont des adulte dans la narration), les histoires sont très courtes (une demi-page en moyenne), et au début je me méfiais, puis j'ai feuilleté, et les histoires avaient l'air d'avoir vraiment un début, un milieu et une fin, contrairement à certains livres de "contes" qui ne sont guère que des tranches de vie. Eh bien j'avais bien fait de me méfier, parce que ces histoires sont insupportablement moralisatrices. Même quand il y en a une que je connais déjà et qui est bonne à la base, ils s'assurent d'ajouter une morale explicite (et parfois, de mon point de vue, pas si morale que ça) qui la rend insupportable. Je crois que ça a passé le pompon lors d'une histoire sur le cycle de l'eau qui insiste pour le la pluie qui s'évapore en nuage et tombe dans les flaques est une punition de l'orgueil des gouttes qui n'ont pas voulu rester "dans leur élément", c'est-à-dire dans la mer.
2/10


"Il était une histoire", par Maurice Fleck
Maurice Fleck a gagné un concours de contes pour enfants, dont le prix était de se faire éditer. Il me semble que c'est ce genre de concours où on doit écrire sur des images ? En tout cas les images sont très jolies. C'est aussi très court.
C'est l'histoire d'un prince qui adore qu'on lui raconte des histoires, au point que son royaume connaît une pénurie d'histoires originales. Jusqu'au jour où il rencontre un dragon qui veut le manger, et lui demande une histoire à la place. J'aime le fait que (spoiler) ça finisse en romance entre le prince et le dragon (transformé en princesse), basée sur le fait de se raconter de chouettes histoires. J'aime moins le fait que le prince soit un peu trop insupportable (il s'arrange lentement, mais sans que personne lui ait donné la baffe qu'il mérite), et un peu de gender essentialism (un dragon avec du rouge à lèvres, vraiment ?)
6/10


"Le renard de Morlange", par Alain Surget
Roman, environ 120 pages, et c'est une sorte de réécriture du "Lai du Bisclaveret" pour l'histoire, mais c'est très différent pour la personnalité des personnages. Ici, le seigneur maudit et transformé en renard-garou (et non pas loup-garou) l'est en tant que malédiction, parce qu'il est tyrannique avec sa femme comme avec ses serfs. Que ce soit clair : je n'ai aucune sympathie pour le personnage principal, et même une fois qu'il a beaucoup souffert et se repend sincèrement, comme en pratique il ne fait rien pour réparer, je n'y crois pas vraiment et sa fin heureuse ne m'a pas satisfaite du tout. Ce qui fait que c'est un cas où je préfère largement l'original médiéval à la réécriture.
5/10


"Petits contes gourmands", par Gudule
Un recueil de dix contes très courts centrés sur la nourriture (une soixantaine de pages en tout), dont tous sauf un ont des structures originales. Les dessins sont expressifs et sympa, même si ce n'est pas mon style de prédilection. Ensuite, il y en a un ou deux qui me frustrent un peu parce que c'est presque plus une tranche de vie, avec une surprise sous la forme d'une petite blague, qu'un "vrai" conte avec un élément perturbateur et une résolution. Je dis ça, mais globalement, c'était plutôt bien, il y en a de vraiment charmants !
7/10


Progression : 75/52
"Risques de lecture" : "J'ai bien connu Icare" -> 32/26

Cette entrée a été crosspostée au http://flo-nelja.dreamwidth.org/481205.html. Commentez où vous voulez.
Tags: comm:50bookchallenge, fandom:conte
Subscribe

  • Fic - horrible-bingo - Doctor Who - Master/Adric

    Titre : Prisonniers Auteur : Nelja Fandom : Doctor Who (based on Castrovalva in Old Who season 19) Persos : Master/Adric Genre : Dark Résumé :…

  • Fandom snowflake - Day 5

    In your own space, rec at least three fanworks that you didn’t create. OK, let's go! Some AO3 recs. First some NSFW fanart. Shoot fanart by…

  • Echange d'Halloween - Fics

    Je vous parlais de l'échange d'Halloween il y a quelques semaines. Et il est temps maintenant de poster ce que j'ai écrit pour ! Titre : Les…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 0 comments