Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Contes avec ships creepy

Je commence une nouvelle série de contes, celle où je shippe des trucs non-canon et plutôt glauques !
Déjà, il y a quelque temps, j'avais expliqué comment je shippe les deux soeurs dans The Goblin Market. Et maintenant, une version de La chèvre d'or.

La chèvre d'or qui garde les trésors est une créature mythique classique de Provence, elle se retrouve dans plusieurs contes, celui du conquérant maure qui a caché son trésor en Provence et n'a jamais pu venir le reprendre, celui de Pierre qui voulait devenir riche pour épouser sa jolie fiancée mais a échoué de justesse à l'épreuve qui consistait à embrasser la chèvre trois fois...

Mais dans les "Contes de Camargue" de Joseph Gontier, il y a une nouvelle version de la légende que je n'avais jamais lue, qui est sympa en soi, mais où, à ma grande honte, je shippe le méchant magicien et son dragon domestique.



Cela commence avec la description d'un sorcier très vieux et très puissant. Et sa monture, qu'il a "soumis" grâce à une formule secrète, est un drac.
Un de ces monstres ailés dont le corps, recouvert d'écailles, portait une tête de beau jeune homme et qui habitaient, jadis, au fond du Rhône. Ils ne quittaient leur palais de cristal que la nuit pour venir se repaître de sang humain en coulant les frêles embarcations qui voguaient sur le fleuve. D'ailleurs, ces dracs avaient une voix si suave que nul n'y résistait, et jamais on ne revoyait les imprudents qui se laissaient séduire.

Vous avez totalement le droit de me dire qu'y voir du subtext sexuel est du n'importe quoi ! Parce que c'est n'importe quoi ! C'est juste du Fetish Fuel pour moi ! ^^

Le reste du conte, d'ailleurs, n'exploite en rien le beau visage du drac et n'est pas favorable au ship pour deux sous. Cela raconte juste les efforts du sorcier qui, après s'être fait conseiller par le diable que s'il voulait richesse, pouvoir et tous les trésors de Provence il devait capturer la chèvre, échoue lamentablement. Il le fait à dos de drac, mais c'est secondaire.
La corde qu'il a tressée avec des cheveux de pendu et trempée dans la sueur et le sang et qui est censée restreindre la chèvre ne marche que si on réussit effectivement à la lui passer au coup, et elle esquive bien, la fourbasse !
Elle fait des sauts incroyables et en essayant de la suivre il déchire tous ses vêtements !
Quand il va chercher les plantes qui sont censées être ses préférées c'est trop tard, elle a grillé que c'était un méchant et elle ne se laisse pas avoir !
Quand elle se réfugie sur une cabane pour lui échapper, et qu'il la brûle au lieu d'être subtil, elle fait un saut incroyable et lui échappe ! Quand il essaie d'utiliser la magie, elle croque des plants de fenouil, plante qui protège contre les sorciers !
Et enfin, pour le narguer encore plus, tout en continuant à la fuir, elle se met à faire des mamours au pauvre berger à qui appartenait la cabane brûlée !

Et c'est là que le magicien pète un cable, et donne un grand coup d'éperon dans le flanc de son drac, lequel se rebiffe et le précipite dans le Rhône. On sait ce que l'eau courante fait aux sorciers. Exit le sorcier. Exit mon ship ;-)

D'ailleurs à la fin le berger devient très riche.

Et puis on a un petit épilogue pour expliquer que même quand la chèvre est gentille avec vous, il ne faut pas la faire chier quand elle répare sa mobylette, elle peut toujours tout reprendre et pire ! Avec un exemple !
J'aime bien cette créature. Elle mérite d'être plus utilisée.
(et je fais du ship glauque)



Cette entrée a été crosspostée au http://flo-nelja.dreamwidth.org/479498.html. Commentez où vous voulez.
Tags: contes avec ships creepy, fandom:contes
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 8 comments