Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Lectures de mai


"Les Burgraves", Victor Hugo
Théâtre, environ 120 pages de pièce, plus dans mon édition une soixantaine de pages d'introductions et notes. Mais bon, je ne suis pas là pour parler de l'intro et des notes, à part pour dire qu'elles remettent le contexte historique en place, donnent une liste hilarante de parodies d'époque, et sont globalement longuettes. La pièce !
C'est une pièce sombre, sans humour du tout, sur une famille de burgraves, qui sont... des seigneurs des rives du Rhin ? Honnêtement, l'exposition permet de comprendre de façon claire qui veut quoi et qui a quelle personnalité, ce qui est le principal, mais pas trop le cadre politique (ce qui disent les personnages est toujours suspect). Trois des personnages principaux, dont une femme, ont plus de 90 ans, la pièce a beaucoup été moquée pour ça. Personnellement, je n'ai pas adoré le scénario : beaucoup de potentiel, beaucoup de choses résolues trop vite, à mon avis.
Mais j'ai aimé, bien sûr, les histoires de famille, les vieilles vengeances (j'aime Guanhumara, la vieille sorcière avec le plan tordu de vengance, mais je trouve aussi que le scénario est très injuste avec elle à la fin), les coups de théâtre avec les personnages qui se reconnaissent, et j'aime le côté mythique de Frédéric Barberousse. Et comme toujours, je couine sur les alexandrins hugoliens.
7/10


"Richard III", par William Shakespeare
Pour la catégorie "Théâtre" de bingo_livres
Environ 100 pages, enfin le double vu que j'avais une version bilingue. Je crois que c'est la plus connue dans les pièces de Shakespeare que je n'avais pas encore lues. Cela raconte l'histoire de Richard III qui tue, manipule, etc, afin d'arriver à la couronne d'Angleterre - mais bien sûr tout cela finira mal pour lui.
J'aurais peut-être dû lire Henry VI avant ? D'après les notes, il y a l'air d'avoir une sérieuse continuité... Ha ha, je verrai ça quand je regarderai la saison 2 de The Hollow Crown... j'espère !
Apparemment Richard III était loin d'être si mauvais que ça mais à l'époque de Shakespeare ce n'était pas forcément évident de trouver les documents pour s'en rendre compte. Et peu importe, je vais analyser comme si c'était une oeuvre de fiction. ^^
Déjà : c'est bien écrit, ha ha, c'est Shakespeare ! J'aime comment il utilise ses parallèles, se scènes où tout le monde fait du sarcasme en renvoyant à son interlocuteur ses propres répliques avec quelques modifications choisies !
Il y a certains moments où les manipulations de Richard font très plaisir à voir, pour quelqu'un comme moi qui aime les Magnificent Bastards, et aussi quelques répliques cyniques particulièrement bien trouvées. Malheureusement, il n'a pas d'adversaire à sa mesure ; il y a quelques moments où on se dit que la plupart des hommes de son entourage ne sont pas très intelligents, et surtout, il ne perd pas à la fin parce qu'il a un adversaire à sa mesure mais parce qu'il a beaucoup baissé. C'est un peu frustrant. Au total, je trouve qu'on n'aime pas grand monde, même si on peut aimer haïr le personnage principal.
Mes passages préférés : les malédictions des femmes, et surtout de Marguerite d'Anjou, avec toujours une ambiguité sur si elles se réalisent pour des raisons surnaturelles ou par hasard. Après tout, les rêves de Richard et du futur Henry VII semblent vraiment des manifestations d'esprits, et pas juste une indication que leur inconscient sait s'ils sont dans le bon camp ou pas, donc pourquoi pas les malédictions ?
8/10


"La conspiration des dieux 3 : L'Olympe assiégé", par Richard Normandon
Pour la catégorie "Un livre dont vous n'aimez pas du tout la couverture" de bingo_livres
(Parce que je n'aime pas du tout comment l'illustrateur dessine les personnages)
Roman, environ 150 pages, c'est vraiment tout court !
Cette fois-ci, Iris et Phaéton sont séparés et ont chacun un arc - même si en fait ils sont liés. Il n'y a pas de romance entre eux, d'ailleurs, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Mais cela donne une impression que c'est encore plus court, pour chacun d'entre eux.
C'est la suite directe de la fin du tome précédent, et cela reste très sombre. Tout le long, incluant la fin. pas de moments pour respirer ici ! Je n'aurais jamais cru cela en lisant le tome 1 !
Une bonne nouvelle, Athéna existe enfin dans ce monde ! Et il y a toujours des personnages mythologiques dont je n'aime pas l'écriture, mais elle n'en fait pas partie !
C'est surprenant, on dirait que je n'ai que des choses positives à dire, mais malgré tout... je ne sais pas, il n'y a pas l'imagerie surprenante du tome 2 ou le côté enquête du tome 1, c'est juste la suite d'une guerre... j'ai trouvé les passages d'horreur moins marquants, peut-être parce qu'on est blasé... et je n'ai toujours aucun personnage dans lequel je suis émotionnellement impliquée... et en plus, à la fin, il y a un ou deux points que je n'ai pas compris et je ne sais pas si ce sont des indices pour la suite ou des trous de scénario... donc même si je veux la suite je ne sais même pas si j'ai aimé.
5/10


"Le Bestiaire de L'épouvanteur", par Joseph Delaney
Environ 320 pages, c'est le livre que le héros de L'Epouvanteur lit à chaque fois qu'il rencontre un nouveau monstre et veut savoir comment on lui pète la gueule. Enfin je crois. Il y a des fois où je suis surprise "tiens, il savait tout cela avant même le début de l'histoire ?" mais je n'ai pas vérifié pour voir s'il y avait des incohérences.
Points négatifs :
* C'est très frustrant, dans le livre, on a l'impression qu'il n'accède qu'à une infime partie de l'expérience contenue dans ces livres, mais en fait on a déjà rencontré les trois quarts des monstres, le total est décevant
* Et ces trois quarts sont des choses qu'on sait déjà en lisant, l'émotion en moins.
Point positifs :
* Dans le quart qui reste, les créatures inédites sont juste sympa, on se demande si on les verra dans la suite ou pas, mais par contre les petites histoires sont très chouettes ! Surtout les trois de la fin, celles dont on n'a jamais éclairci quelle forme d'Obscur c'était réellement !
* Les illustrations sont superbes (et par là je veux dire : ultra-glauques mais très bien dessinées)
* J'aime les notes ajoutées par les différents apprentis successifs, même si ça aurait été encore mieux s'il y en avait eu plus !
Enfin bref ! Je ne recommande que pour les accros à la série comme moi. :-)
7/10


"L'honneur des poètes", Collectif
Poésie, environ 100 pages, réédition d'un pamphlet publié illégalement en 1943, regroupant aussi bien les auteurs célèbres de la résistance (Eluard, Aragon, Desnos, Tardieu, Guillevic, Vercors, Pierre Emmanuel) que des inconnus, et appelant à la Résistance. C'est courant d'écrire sur la guerre, bien sûr, mais ceux-là étaient explicitement pour être propagés et inspirer à l'action. Cela donne de l'intérêt historique au recueil ainsi qu'une certains force, indépendamment même de sa qualité (qui est globalement bonne mais inégale), cela fait empathiser avec ceux qui le lisaient en secret.
8/10


"Geek Love", par Katherine Dunn
Pour la catégorie "Un livre avec des monstres" de bingo_livres
Environ 400 pages mais c'est de l'anglais pas facile et j'ai passé un temps fou à le lire. ^^ C'est l'histoire d'une famille de monstres de cirque. En fait, le père et la mère, pour être certains que leurs enfants aient une stabilité financière dans le job, ont expérimenté avec des pesticides ou assimilés pour que tous leurs enfants soient déformés physiquement. L'histoire est racontés du point de vue d'Olympia, la naine bossue et albinos. Cela alterne entre des flashbacks où elle raconte l'histoire de sa famille, et le présent où elle stalke sa fille (presque) physiquement normale, qu'elle a confiée à un orphelinat autrefois, sans oser lui avouer qu'elle est sa mère.
Ca a l'air sordide dit comme ça, et ça l'est. Mais très vite, les événements, quoique toujours soumis à une logique interne, deviennent tellement imprévisibles que l'aspect réaliste est en quelque sorte perdu (malgré, de temps en temps, quelques phrases assez dures et lucides sur comment la société voit la difformité). On se retrouve dans un symbolisme effréné, qui permet que l'horreur qu'on ressent devant les personnages détestables, les disputes familiales, l'inceste, l'amoralité, les détails physiques glauques, soit très réjouissants pour l'imagination. Aussi, c'est vraiment très bien écrit.
Cela a été traduit en français dans une série horreur/fantastique, et ha ha, je comprends que ça n'ait pas trouvé son public, parce que ce n'est pas une aventure, juste l'histoire d'une famille complètement dysfonctionnelle, mais avec des moments de tendresse presque choquants tant ils sont inattendus ; avec une méditation, qui part parfois en délire, sur les différentes façons d'être un monstre.
9/10


"Charmes et maléfices", collection "Les Mondes Enchantés", aux éditions Time-Life
Comme je dis à chaque fois en ce qui concerne cette collection : environ 140 pages, illustrations magnifiques.
C'est un des livres de la collection qui a un peu trop de légendes connues et/ou européennes (Plein de bouts d'Ovide, Eros et Psyche, des contes classiques comme La belle au bois dormant, le joueur de flûte de Hameln et Aladdin, et une version originale de Barbe-Bleue) mais j'ai quand même découvert un ou deux contes irlandais ou germains que je ne connaissais pas (ou ils m'étaient sortis de la tête) et de toute façon, j'ai adoré regarder les images !
Trois parties principales, la première sur les risques que courent les lanceurs d'enchantements, la seconde sur ceux qui en sont tombés victime, la troisième sur ceux qui ont délivré quelqu'un d'un enchantement, mais honnêtement, la structure est un peu floue. C'est surtout une suite d'histoires.
7/10


Progression : 35/52
"Risques de lecture" : Les Burgraves, Richard III, Geek Love -> 21/26
Bingo_livres : 25/25. Yeah, fini !

Cette entrée a été crosspostée au http://flo-nelja.dreamwidth.org/473640.html. Commentez où vous voulez.
Tags: comm:50bookchallenge, comm:bingo_livres
Subscribe

  • Shipping meme, day 32

    32. Favourite ship for hurt-comfort This would be Jon/Martin from The Magnus Archives. Functional ship in an horror story, sad backstories,…

  • Shipping meme, day 22

    22. Ship that you immediately fall in love with after one scene despite not considering it before. Agnes/Gertrude from The Magnus Archives. I…

  • Nonconathon reveals

    All under cut, because well, it's linked to noncon fic and art. Titre : On a Silver Platter Auteur : Nelja Fandom : The Magnus Archives Persos…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 5 comments