Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Drabbles yaoi Bleach

La suite de mon jeu à la con de l'été !
Avec des thèmes généreusement fournis par ma soeur, cette fois (et j'en ai choisi dix parmi une liste de dix-huit, pour la symétrie).

Alors, il y a principalement des crack pairings sortis de l'espace parce que quitte à faire du OOC, autant faire original quitte à faire des couples que je ne sens pas vraiment, autant ne pas me ridiculiser sur des couples populaires que de nombreuses personnes ont traité avant moi avec beaucoup plus de talent, lalala.

Je devrais presque dédier cette série à yoda_ben2, pour la peine. D'ailleurs, je le fais. :-)

Pour ceux qui ne connaissent pas par coeur chaque figurant de coin de case, je rappelle que Chôjirô est le vice-capitaine de la première division (celui qui a une fine moustache et fait de l'escrime), Yasochika Iemura est le troisième siège de la quatrième division (celui qui râle tout le temps dans son journal intime) et Harunobu Akidô est le huitième siège de la même quatrième division (et on ne le voit pas faire grand chose, à part essayer d'empêcher Yasochika de se ridiculiser en se plaignant).




"Boule", Keigô/Mizuirô

C'est la fille de ses rêves. Adorable, avec des seins superbes, malheureusement dissimulés par un maillot trop couvrant. Keigô, la bave aux lèvres, s'approche d'elle : "Mademoiselle, quelle beauté !"

Il est dégrisé net quand une voix, pas exactement virile mais indéniablement masculine, la voix de Mizuirô en bref, répond : "Ca marche, donc."

Ahuri, il écoute son explication. "Le noeud dans les cheveux, les deux moitiés d'une boule en plastique dans le maillot.... ça devrait suffire pour entrer au vestiaire des filles. Merci pour le test !"

Keigô geint de désappointement, et tente de dissimuler qu'il bave toujours.





"Jeune", Yamamoto/Chôjirô

Les jeunes ont parfois l'esprit étroit, pense Yamamoto.

Une bonne partie du Soul Society dissèque les rumeurs pour déterminer si réellement Kyôraku, ou Ichimaru, couchent avec leurs vice-capitaines, ou même Kuchiki et Unohana quand ils manquent d'idées bizarres.

Par contre, ils semblent croire que quand Chôjirô reste chez Yamamoto jusqu'à l'aube, ils boivent du chocolat chaud et jouent aux échecs.

En bien, cela arrive. parfois.

Mais parfois, le lendemain d'une nuit passée fort gaillardement, ils ricanent en pensant à ces petits jeunes qui se croient seuls à être passionnés et à vivre, tout simplement.





"Fuite", Hanatarô/Rikichi

Hanatarô a, au fond, un certain courage. Il a - presque - affronté le capitaine Kuchiki à mains nues. Il trouve juste horriblement embarrassant d'exposer ses propres souhaits comme quelque chose d'important.

Rikichi a, au fond, un certain courage. Un jour, il en aura autant que Renji-san. (Ce qui, concernant la romance, n'est pas grand chose.)

Par miracle, le second eut un jour juste suffisamment d'audace pour remettre au premier une lettre d'amour, avant de fuir en courant.

Et Hanatarô osa le mentionner à nouveau le lendemain.

Certaines histoires peuvent finir bien pour pas grand chose.





"Livre", Aizen/Tousen

"Quel dommage que tu ne puisses pas lire !" regrette Aizen. "Je pourrais te faire la lecture, parfois, Kaname-kun. Il y a tant de sagesse dans ces livres que ce ne serait pas du temps perdu."

Les premiers mois, il écoute, les yeux écarquillés. Puis il semble moins enthousiaste.

"Trouves-tu que ce n'est pas intéressant ?" demande Aizen.

Il est sûr de sentir une pointe d'embarras dans la voix de Kaname qui répond très doucement : "Ces livres sont effectivement écrits par des sages, mais je préfère vous entendre parler avec vos propres mots."

Aizen sourit, juste pour lui-même.





"Courir", Chad/Kon

Que ce soit clair : Kon est le champion du monde incontesté de course à pied.

C'est donc certainement par une coïncidence malencontreuse ou une baisse de forme temporaire qu'il se retrouve fuyant à toutes pattes devant le géant chevelu.

Non qu'il craigne un combat. Son courage est grand !

Mais cet homme est un pervers qui manifeste une attirance contre nature pour les peluches et serait capable de le serrer contre son coeur, voire pire. Pour protéger le Bon Goût et la Dignité qui seraient gravement offensés en sa personne, il est de son devoir de courir très vite.





"Jeu", Ikakku/Yumichika

"Bon, on pourrait jouer ça aux dés. Ou aux cartes."

Ikakku fronce les sourcils. "C'est trop compliqué. Pourquoi pas une bonne baston, comme d'habitude ?"

Yumichika fait la moue. "Ne le prends pas mal... tu es un amant exceptionnel, mais je serais très curieux de tester tes talents au lit quand nous ne sommes pas épuisés et ensanglantés par un combat. Pierre-papier-ciseaux, alors ?"

Ikakku soupire. "C'est débile. Pourquoi je ne peux pas être dessus, directement ?"

Yumichika rit doucement. "Sans un vrai défi, ce n'est pas intéressant, pas vrai ?"

Le pire est qu'il a raison.





"Plante", Rupi/Grimmjaw, spoil tome 26
J'avertis une fois de plus que cette... chose est NC-17 pour porno à tentacules.
Et je m'excuse auprès de toutes les personnes de goût pour l'avoir commise.


Grimmjaw grince des dents. Il a perdu sa place dans l'Espada depuis que les tentacules de Rupi l'ont cloué au sol.

Il le hait déjà. Mais c'est bien pire quand Rupi ricane, quand sa putain de plante verte libère des épines qui griffent sa peau, des lianes qui s'engouffrent dans sa bouche et son cul, des fleurs gluantes et malsaines qui engloutissent son sexe.

Leurs chefs sont des pervers qui n'interrompent rien, il les déteste tous, il préfèrerait être tué, et il déteste plus que tout ne pas pouvoir s'empêcher de jouir devant eux.





"Nourriture", Urahara/Tessai

"Ne trouves-tu pas que nous formons une charmante famille ?" demande Urahara à Tessai.

Le géant reste imperturbable.

"Vraiment, je me demande si je ne devrais pas te prendre officiellement pour épouse. Tu es le meilleur cuisinier que j'aie jamais connu, et je suis sûr que tu t'occuperais très bien de Jinta et Ururu."

Tessai se tend imperceptiblement : "C'est donc une question de nourriture ?"

"Eh bien, pas seulement. Ne sois pas modeste : je suis sûr que tu pourrais faire parfaitement tout ce que l'on attend d'une épouse."

Tessai est vraiment très doué pour rester imperturbable.





"Minuit", Gin/Kira

"Viens me rejoindre à minuit." a ordonné le capitaine Ichimaru, et Kira lui obéira, évidemment, franchissant les portes closes, frémissant déjà d'espoir et de crainte en imaginant ce que le capitaine Ichimaru pourrait lui faire.

Il fait nuit noire, pas une âme dehors. Kira craint de rencontrer quelqu'un qui lui demanderait où il va : il n'aurait aucune justification plausible à donner.

Mais en même temps, au fond de lui, il espère croiser quelqu'un, être percé à jour ; parce qu'appartenir au capitaine Ichimaru est la plus terrible des humiliations, mais aussi la plus grande des fiertés.





"Réjouissances", Yasochika/Harunobu

"Comment osent-ils organiser une fête quand je suis de garde ?" fulmine Yasochika. "Et à plus de dix-neuf, dans une salle sans sortie de secours ! C'est contraire à toutes les normes !"

Harunobu, souriant, ne souligne pas que ce genre de remarques est peut-être la raison du choix de ce soir.

"Et toi, pourquoi tu n'y es pas ?"

"He bien, je pensais profiter de la solitude pour organiser d'autres réjouissances..."

Les protestations sur le rôle d'un infirmier de garde sont rapidement étouffées par les baisers d'Harunobu.

Yasochika ne récrimine pas tant, quand on sait y faire.
Tags: *fic, couple:gin/kira, fandom:bleach, genre:drabble, genre:yaoi/slash, kink:tentacules, kink:xenophilie/pouvoirs, perso:gin ichimaru, perso:izuru kira, perso:kaname tousen, perso:sousuke aizen
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 23 comments