Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Lectures de novembre


"Nomaï, amours lacustres", par J.H. Rosny
Un tout petit livre qui traînait sur le bureau de ma mère (je ne l'ai pas sous les yeux, mais je dirais environ 80 pages ? Mais le livres est minuscule, les marges énormes, alors au total, c'est juste une nouvelle).
C'est, tout comme "La guerre du feu" du même auteur, un roman préhistorique. Un homme est amoureux d'une jeune fille - sans connaître même le sens du mot amour. Un guerrier très fort et brutal a demandé la main de la jeune fille, et l'histoire du premier amour va devenir l'histoire du premier crime passionnel. L'intérêt de la nouvelle est principalement cela, de présenter cette invention du meurtre comme une chose bonne, ou au moins moralement ambiguë, en sachant parfaitement que c'est transgressif. Et l'image finale est assez chouette. L'écriture n'est pas laide, la fille a au moins le droit d'avoir des désirs et des opinions... mais bon, soyons honnêtes, à part l'idée centrale, de jolies descriptions et de jolies illustrations de demoiselles préhistoriques à moitié nues, c'est un peu vide.



"Chandelles noires", par John le Carré
Roman, 200 pages, en anglais "A murder of quality". Un roman purement policier, sans espionnage, (Smiley est le personnage principal, mais il est retraité, et il enquête bénévolement de toute façon). Ceci dit, autant que dans ses romans d'espionnage, peut-être même encore plus, on ignore tout des gens au début, on découvre ce qu'ils cachent et cela peut choquer. Ca qui va aussi très bien à un policier. Personnellement, je trouve le scénario pas mal sans plus, et, [personal profile] etrangere, il y a encore des problèmes dans le traitement des minorités. Ca fait toujours plaisir de revoir Smiley, mais même si chronologiquement c'est le premier, je ne le conseille pas pour commencer.



"Le prince des Aigues-Marines" et "Le prince invisible", par Louise Levesque
200 pages, avec vraiment pas beaucoup de texte par page, là aussi. Deux contes de fées littéraires du 18e siècle recommandés et liés par [profile] lacebird. En fait, cela mélange le conte de fées (pour les pouvoirs et les malédictions complètement fantaisistes, et bien sûr, les êtres et les objets surnaturels), le roman d'aventures (naufrages ! cannibales ! enlèvements ! passages secrets !) et la romance au sens propre du terme : ni la princesse ni le prince ne sont des cadeaux bonus, il y a un vrai développement de relation, même si elle est idéalisée, et même si les deux héros sont des hommes les princesses ont le droit de briller aussi. Eh bien, c'est daté, et il y a quelques passages involontairement creepy (l'utopie des Mages Blancs ? ^^;; ) mais au total, ça rend vraiment pas mal ! Je ne connaissais pas du tout, et je suis contente d'avoir découvert.



Progression : 70/52

Cette entrée a été crosspostée au http://flo-nelja.dreamwidth.org/422073.html. Commentez où vous voulez.
Tags: comm:50bookchallenge, fandom:contes, fandom:tinker tailor soldier spy
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 2 comments