Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Séries d'animation que j'ai vues ces derniers temps

Comme je le disais récemment, j'ai décidé de reviewer plus régulièrement les séries - télévisées et ou de bandes dessinées - que je regarde.

Et on commence par un rattrapage sur les séries d'animation que j'ai finies pendant l'année écoulée ou même un peu plus, youpi ! C'est commenté avec un minimum de spoilers, pour donner envie à ceux qui ne les ont pas vues, mais n'hésitez pas à commenter pour aller plus en profondeur, avec votre avis sur celles que vous avez vues !



AnoHana (2011, lien animenewsnetwork)
Ano hi mita hana no namae o bokutachi wa mada shiranai (Nous ne connaissons toujours pas le nom de la fleur que nous avons vue ce jour-là) est le titre entier, mais personne ne l'utilise, et on comprend pourquoi. ^^ 11 épisodes.
C'est une histoire de fantômes, mais en fluff ! Il y avait un groupe de six amis, quand l'une d'entre elles est morte par accident ils se sont éloignés, mais elle apparaît devant l'un d'entre eux, lui demande, pour se réincarner, de réaliser un souhait qu'elle a malencontreusement oublié, et pour cela, ils doivent se réunir, se rappeler ce qu'ils aimaient, découvrir qu'ils n'ont pas tant changé que ça.
Je n'ai pas spécialement de sympathie pour les personnages, mais j'aime bien l'idée et l'ambiance. Il y a juste le fait que les sentiments amoureux sont tous à sens unique, gardés secrets et à très long terme, c'est... un peu beaucoup. J'aurais sans doute plus apprécié cela plus en histoire d'amitié (il aurait fallu être plus créatif pour les douloureux secrets, ha ha ^^)



Mujin Wakusei Survive (2003-2004, lien animenewsnetwork)
C'était "Uninhabited Planet Survive" en traduction anglaise. 52 épisodes, et c'est une histoire d'île déserte, mais en sf. Futur raisonnablement lointain, d'autres planètes sont colonisées, les héros (qui sont une bande de collégiens aux fortes personnalités) font des conneries avec la navette de secours et se retrouvent perdus sur une planète inconnue et apparemment déserte, où ils vont apprendre à survivre dans une nature hostile, et à former une équipe. Il y aura aussi des pirates, et ils vont aussi découvrir l'histoire de la planète...
Les personnages, individuellement, sont sympathiques sans plus, mais j'aime bien leurs interactions, c'est la dynamique de groupe qui fait tout - l'évolution de chaque personnages, aussi. Il y a remarquablement peu de romance pour une bande mixte de collégiens, mais en fait c'était rafraîchissant. Le scénario est plutôt lent, mais il avance tout le temps. Et j'ai eu quelques moments de "OMG, cela marche vraiment comment cela devrait marcher selon la science et la logique, pas selon les clichés" qui m'ont bien fait plaisir (pas à chaque fois, malheureusement, mais bien souvent).
J'ai trouvé ça agréable à regarder, bien fait, mais d'un autre côté j'ai beaucoup regretté de ne pas l'avoir regardé avant, quand j'avais entre huit et treize ans. Là, je pense que je l'aurais aimé avec passion. :-)



Puella Magi Madoka Magica (2011, lien animenewsnetwork)
12 épisodes, et tout le monde en parlait quand c'est sorti, donc mon avis sera bref parce que tout le monde soit l'a vu soit a décidé qu'il ne le verrait pas, mais voilà, je fais partie de ceux qui ont trouvé ça excellent. Personnages mignons dans un univers très sombre sans que le décalage entame la crédibilité, déconstruction de Magical Girl avec du subtext faustien, subtext femslash, jolie musique = forcément, j'allais être contente. Et, en bonus sur lequel je n'avais pas été prévenue, j'adore l'univers graphique des sorcières. :-D



Shigofumi (2008, lien animenewsnetwork)
13 épisodes. Le personnage principal est une jeune fille nommée Fumika, une sorte de fantôme qui transmet par lettre la dernière volonté d'un mort. Les histoires du début sont assez centrées sur les personnages d'épisodes, ceux qui reçoivent la lettre, leur lien avec celui qui l'a envoyé, et sont plutôt noires, même s'il y a des exceptions. La seconde partie se concentre plus sur Fumika elle-même, le fait que contrairement aux autres fantômes elle continue à vieillir, et quelle est son origine exactement.
Quand je l'ai regardé je trouvais ça plutôt bien fait (mis à part un moment anti-avortement pénible mais bref), je voulais savoir la fin de chaque épisode pour les personnages locaux (tout en le craignant ^^), je voulais savoir ce qui était arrivé à l'héroïne, c'était bien rythmé et vraiment intriguant. Mais maintenant, un an après, l'histoire m'est plus qu'à moitié sortie de la tête, donc je suppose que ce n'était pas marquant non plus. ^^



Terra e (2007, lien animenewsnetwork)
24 épisodes. Série de science-fiction. Cela se passe dans un futur lointain, sur des planètes très loin de la terre, dans une sorte de dystopie paisible gérée par des ordinateurs. L'enfance est normale, le passage de l'enfance à l'adolescence est gérée de façon brutale : la mémoire est effacée de façon à ce que du jour au lendemain, les souvenirs apparaissent très lointains, les adolescents sont prêts à ne plus jamais revoir leur famille et à commencer à travailler.
Mais depuis quelque temps sont apparus les "Mu", nés avec de puissants pouvoirs psi, et qui menacent le système. Le gouvernement essaie de les repérer le plus tôt possible pour les tuer. Les Mu qui ont échappé aux mailles du filet essaient de les repérer pour les enlever et les faire passer dans la clandestinité.
Après une escarmouche plus grosse que les autres, les Mu décident, plutôt que de vivre cachés, de partir très loin, et de retrouver la Terre mythique, origine de l'humanité. Bien sûr, le gouvernement ne va pas laisser ça, sachant de quoi ils sont capables s'ils deviennent forts et décident de se venger ensuite. Ils envoient une flotte à leur poursuite.
Le tout étant écrit de façon à ce qu'on comprenne que même si les Mu sont effectivement persécutés, dans les deux camps, il y a des gens sympathiques et des qui le sont moins.
En bref, c'est un peu X-men rencontre Battlestar Galactica, mais en shôjo manga.
J'ai beaucoup aimé. C'était épique, sur une longue durée (à la fin on plaisantait "oh, encore un time skip") qui laissait le temps aux personnages d'évoluer même quand ils semblaient vraiment immatures ; c'était aussi plus complexe que ce dont ça a l'air au début, cruel sans être désespéré. Et je shippe méchamment Keith/Matsuka, ha ha.



Michiko to Hatchin (2008-2009, lien animenewsnetwork)
22 épisodes, c'est une série... d'action, principalement, mais pas seulement. Cela se passe dans un Brésil alternatif (même si c'est très bien imité, très bien documenté, la différence principale est que beaucoup de personnages ont des noms japonais). Hatchin est une enfant maltraitée par sa famille d'accueil (les deux premiers épisodes sont très durs, ça s'arrange ensuite), Michiko est sexy, badass, et vient de s'évader de prison. Michiko est toujours amoureuse du père d'Hatchin, et elle la kidnappe pour essayer d'obtenir des indices/un moyen de pression pour le retrouver. Hatchin, vu son passé, n'est pas si mécontente d'être kidnappée, juste un peu, pour le principe. Ensemble, elles vont vivre une sorte de... road movie, avec idéalement le père d'Hatchin au bout pour toutes les deux, mais au milieu plein d'aventures bizarres, de rencontres inattendues, de poursuites et de bastons spectaculaires (pour Michiko), de responsabilités inattendues (pour Hatchin - j'adore comment elle évolue). Il y a une fliquette qui les poursuit et a une relation personnelle avec Michiko (je les shippe plus ou moins ^^), il y a les relations du père d'Hatchin dans des gangs, et globalement il y a cette relation qui se crée entre les héroïnes, un peu mère-fille sauf que des fois Hatchin est tellement plus responsable que Michiko qu'on ne sait plus qui est la mère, et il y a le Brésil qui vit autour.
J'ai beaucoup aimé, alors que ce n'est pas mon genre d'histoire d'habitude. Parfois, il est vrai que j'ai été un peu refroidie par des épisodes qui semblaient un peu anecdotiques, ou par des moments peu sympathiques des héroïnes (faits exprès, hein), ou par le réalisme qui a tendance à aller et venir, des fois intense, des fois un peu oublié. Mais c'est quand même très bon, et remarquable. Je ne saurais pas citer quelque chose qui y ressemble en anime.



Et tiens, pendant que j'y suis...
Pendant cette période, j'ai aussi regardé la saison 2 de Darker than Black (je ne l'ai pas détestée, mais elle est quand même beaucoup moins bien que la saison 1), la saison 2 de Haruhi Suzumiya (pour le coup, je fais partie de la nombreuse frange de la population qui ne l'a pas aimée du tout), et la saison 2 de Kuroshitsuji (qui... est à peu près aussi bonne que la première, à savoir que par rapport au manga, je considère ça comme une fanfiction de moyenne qualité, avec de très bonnes idées mais aussi de grosses maladresses)


Cette entrée a été crosspostée au http://flo-nelja.dreamwidth.org/404905.html. Commentez où vous voulez.
Tags: fandom:anohana, fandom:darker than black, fandom:kuroshitsuji, fandom:la mélancolie d'haruhi suzumiya, fandom:michiko to hatchin, fandom:mujin wakusei survive, fandom:puella magi madoka magica, fandom:shigofumi, fandom:terra e, rec:manga
Subscribe

  • Fic - horrible-bingo - Doctor Who - Master/Adric

    Titre : Prisonniers Auteur : Nelja Fandom : Doctor Who (based on Castrovalva in Old Who season 19) Persos : Master/Adric Genre : Dark Résumé :…

  • Fandom snowflake - Day 5

    In your own space, rec at least three fanworks that you didn’t create. OK, let's go! Some AO3 recs. First some NSFW fanart. Shoot fanart by…

  • Echange d'Halloween - Fics

    Je vous parlais de l'échange d'Halloween il y a quelques semaines. Et il est temps maintenant de poster ce que j'ai écrit pour ! Titre : Les…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 7 comments