Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Lectures de septembre

Pas grand chose, ce mois-ci. La rentrée, ça prend du temps. ^^;;


"Les Hauts de Hurlevent", par Emily Brontë
Encore un classique que je n'avais jamais lu (roman, environ 450 pages dans ma VF).
C'était très chouette, j'aime l'ambiance, j'aime les personnages mais de loin de préférence. ^^ Je pensais que j'avais été spoilée, mais en fait c'était seulement sur certains éléments du Catherine/Heathcliff (qui est le centre de l'histoire, mais pas l'unique élément, de loin), et au total il me restait plein de surprises. En particulier, j'ai eu la chance d'à peine survoler l'arbre généalogique spoiler au début de tome, et de le résumer dans ma tête en "ils s'appellent tous pareil". ^^
Sinon : certains éléments de la fin me semblent un peu rapide, mais elle reste globalement satisfaisante, le côté fantastique (au sens 19e "c'est peut-être du surnaturel... ou peut-être pas") est plus présent que je n'aurais cru et c'est cool, et... bon, vu que j'ai réussi à n'être presque pas spoilée, ça serait vil de ma part de spoilers les gens avec. Mais ça me ferait plaisir de discuter avec des fans dans les commentaires de ce post !
(Mais quand même, c'est moi, c'est la traduction, ou ça se passe dans un univers alternatif où personne n'est capable de réaliser/personne n'a l'impudeur de mentionner qu'une femme est enceinte jusqu'au jour de l'accouchement ? ^^)



"Le Cauchemar de l'épouvanteur", et "Les Sorcières de l'épouvanteur" par Joseph Delaney
Roman, environ 360 pages, tome 7 de la série (je vais bientôt arriver au bout de ce qui est traduit en français, mais peu importe, ça sort vite en VO et ça se fait vite traduire, je n'aurai pas beaucoup à attendre).
Pas grand chose à dire, à part que j'aime toujours autant, on garde toujours l'aspect moralement ambigu et les alliances douteuses, avec un peu de guerres médiévales en fond. Les monstres font toujours peur, sans avoir pour autant besoin d'en recourir au gore physique, et j'aime toujours Alice. ^^
"Les Sorcières de l'épouvanteur" n'est pas le tome 8, mais un recueil d'histoires courtes qui se passe dans le même univers, centré sur des personnages de sorcières. Environ 200 pages en tout. J'aime toujours l'univers, donc c'est agréable à lire. La première, sur la romance entre John Gregory et Meg, n'apportait pas grand chose de surprenant mais éclaircissait certains points. La seconde, sur une des sorcières mortes de Pendle, était intéressante, elle montre bien à quel point les sorcières "moyennes" réussissent à la fois à être des monstres immoraux, mais à être humaines et avec une personnalité. J'ai beaucoup aimé la troisième, sur Grimalkin et comment elle est devenue la tueuse des Malkin, et la quatrième, sur les débuts d'Alice comme apprentie de Lizzie. La dernière est du point de vue de Tom, et n'a dont pas l'intérêt d'être un point de vue alternatif, mais certains points de l'histoire seront potentiellement utiles dans le tome 8. C'est bien dommage qu'on n'ait pas eu d'histoire du point de vue de Lamia, ou sur elle, par contre.



"Histoires fantastiques pragoises", par Gustav Meyrink
Environ 200 pages. La dernière fois, je m'étais dit que je tenterais ses nouvelles avant de commencer un nouveau roman, donc voilà, j'ai emprunté celui-là à la bibliothèque avant de lire La nuit de Walpurgis.
Le recueil est divisé en quatre parties bien distinctes.
La première consiste en une sélection de nouvelles du début de sa carrière. C'est très différent de ce que je connais de lui, très orienté body horror, avec beaucoup d'insistance sur les parties du corps séparées qui continuent à vivre (la plante constituée de veines avec les yeux qui vous regardent comme fruits m'a mise mal à l'aise), et aussi beaucoup d'humour noir. Beaucoup moins orienté occultisme que ce qu'il fera plus tard, même si ça commence à se sentir dans les dernières.
La seconde partie est, elle, riche en occultisme, en mysticisme, en distinction très floue entre l'illusion et la réalité, et n'a pratiquement plus d'horreur matérielle et grotesque. Il y a des figures récurrentes de nouvelle en nouvelle, comme ce Sacroboso Haselmeyer qui est parfois juste un occultiste, parfois une figure démoniaque, ou cette secte asiatique qui aurait fondé Prague, et des détails très réels se mélangent à des délires.
La quatrième partie, elle, est une série de descriptions de Prague, la première plus satirique, les autres plus mystiques et dans la veine de la seconde partie.
La troisième... plus que des nouvelles, ce sont un plan et des extraits d'un roman que Meyrink n'a jamais fini. Les thèmes sont assez proches de ceux du reste du livre, il y a une secte asiatique, il y a un médecin qui utilise la psychanalyse pour le mal et qui a trouvé le moyen d'utiliser des stimuli qui créent des complexes chez ses patients, il y a de vieilles légendes sur une alchimiste qui aurait vécu dans une maison et son descendant qui peut réparer n'importe quelle montre, il y a un homme qui atteint l'illumination seulement quand une tache d'humidité apparaît sur son mur, qui est fou le reste du temps... je dois avouer que les images sont assez fascinantes. Le plan de la façon dont il comptait les recoller a de très bonnes idées, mais aussi des passages presque décevants, et en lisant les extraits on a l'impression qu'il voulait déjà s'en écarter, qu'il a prévu mieux... argh. Je l'aurais lu. (Il faut dire que bon, un méchant dont la spécialité est le mindfuck, justifié par un mélange de science et d'occultisme... ^^)
Par contre, ces nouvelles (en général) utilisent souvent des figures orientales comme méchants, et même si l'auteur essaie de faire en sorte que ça ne soit pas raciste (c'est montré dans un cadre "les asiatiques ont une plus grande puissance spirituelle que nous, ils peuvent faire des choses que nous n'imaginons pas, mais quand c'est corrompu par la culture occidentale et son individualisme ça devient très dangereux"), mais... soyons honnêtes, il échoue en grande partie. ^^


Progression : Fini (73/52)
"Risques de lecture" : Les Hauts de Hurlevent, Histoires fantastiques pragoises -> 25/26
Tags: comm:50bookchallenge, fandom:l'épouvanteur, fandom:les hauts de hurlevent
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 12 comments