Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Lectures de mai

C'est le mois des livres pour enfants !


"Fantômette et son prince" et "Fantômette dans l'espace" par Georges Chaulet
J'avais lu quelques livres de la série quand j'étais petite, mais jamais ceux-là. cassidy_b me les a prêtés pour que je puisse participer à sa séance de relecture. Le premier fait environ 180 pages, le second 150, mais au total c'est très court - des Bibliothèque Rose, quoi.
J'ai trouvé ça drôle et agréablement écrit, même si je couine moins que cassidy_b et azalee_calypso sur les personnages. Je trouve que Ficelle et Boulotte sont écrites de façon caricaturale, et je trouve qu'on a du mal à comprendre pourquoi Françoise traîne avec elles et réciproquement. Par contre, effectivement, le rôle que joue Eric et le fait qu'il soit le fils du Masque d'Argent est cool. Et au début, je trouvais l'intitulé "êtes-vous valable ?" assez révoltant, pour ce qui est basiquement un test d'intelligence et de connaissances, mais justement, quand on voit que c'est fait par un Grand Méchant, tout s'explique. :-)
Par contre, effectivement, avoir une héroïne action girl, à la fois très compétente et avec le sens de l'humour, dès les années 60, je dois reconnaître que c'est la classe. :-)



"Sur les terres du magicien" et "Le voyage sans retour", par KA Applegate
Les tomes 11 et 12 d'Everworld (environ 160 pages, comme d'habitude ; le 11 est un peu plus long, le 12 un peu plus court), qui sont aussi les deux derniers. Avant de me mettre à spoiler, il faut que je prévienne les lecteurs potentiels : Everworld ne finit pas. Si vous aimez les histoires qui ont une fin satisfaisante, ne le lisez pas ! Je suis d'autant plus frustrée que ça allait être un tome du point de vue de Jalil.
Ca y est, je vais spoiler !
Et cette absence de fin est d'autant plus frustrante qu'il y avait plein de points de scénario intéressants ouverts récemment ! Je ne parle pas seulement de la guerre contre Ka Anor et l'armée de Senna ; mais les histoires sur le Palimpseste des Dieux, savoir ce que fait exactement Brigid et si c'était elle qui observait Senna quand elle change de monde, enfin, plein de choses juste ouvertes !
Sinon, le tome 11 était satisfaisant de mon point de vue. Une histoire de guerre et d'action, mais bien faite ! Ca fait plaisir d'avoir un royaume sympathique. Bien sûr, comme l'Atlantide, il est géré par des humains, pas des dieux, mais au moins, ce sont de vrais humains d'Everworld. Les retournements étaient crédibles, le combat final grandiose ce qu'il fallait, les passages de massacre super-creepy, ceux de mind control aussi, et encore plus les deux réunis.
Par contre, le 12 était décevant. Pas seulement parce que ce n'est pas une fin, mais parce que je trouve April écrite de façon très fade dedans, à part au début quand elle s'interroge sur la mort de sa soeur. Je trouve la façon dont elle aussi finit à Everworld pas assez satisfaisante. Le personnage en question peu développé - il y a des pages entières où on a l'impression d'être en point de vue externe. Et si c'est vraiment que l'auteur veut la faire changer et n'a pas juste oublié qu'elle était végétarienne dans le vrai monde, elle pourrait au moins faire une remarque dessus.
Par contre, c'était cool de revoir Loki et de réaliser que même s'il est égocentrique, il est aussi capable de s'associer avec ses anciens adversaires quand c'est son avantage, au lieu de bouder.



"Les aventures très douces de Timothée le rêveur", par Paul Fournel
Environ 120 pages, un roman pour enfants prêté par soleil_ambrien. Je me souviens, quand j'étais petite, je l'avais vu dans le catalogue Livre de Poche Jeunesse, mais je n'avais jamais eu l'occasion de le lire. Voilà qui est fait. :-)
Ca raconte une journée ordinaire d'un petit garçon (en CM1) qui, comme le titre l'indique, est un grand rêveur. Sans aucune transition, les récits de sa vie quotidienne, l'école, les amis, les parents, sont entrecoupés de scènes qu'il imagine dans l'espace, l'ouest américain, ou au volant de bolides.
C'est fait de façon vraiment mignonne. Les petits et moyens bonheurs, les petits et moyens malheurs, sont écrits de façon crédible et équilibrée. On n'a l'impression ni que sa vie quotidienne est tout aussi artificielle que sa vie imaginée, ni que le fait qu'il fuie dans les rêves soit une réponse à quelque chose de grave. Ca n'a pas de grand final, ni de grandes questions philosophiques, ni même de vraie direction ou conclusion, mais c'est drôle et charmant, pour ceux qui aiment retrouver l'esprit de l'enfance, et les récits qui mélangent l'imagination et la réalité.



Tobie Lolness 1 : "La vie suspendue", par Timothée de Fombelle
Roman pour la jeunesse, environ 400 pages mais avec des illustrations de temps en temps. Prêté par une collègue qui l'a lu à ses enfants, et ils ont tous adoré.
Les personnages principaux mesurent entre un et deux millimètres, et forment une société sur un immense arbre. Ils ignorent s'il y a quelque chose en dehors. Le père du héros, un scientifique, découvre une nouvelle source d'énergie, mais pense que les dégâts sur l'arbre seront trop importants s'il les partage. Et il se retrouve pris dans une conspiration, et son fils, Tobie, en fuite.
J'ai beaucoup aimé le style d'écriture, qui est vraiment poétique et charmant, en particulier dans la description de la nature. La première partie alterne des scènes de la fuite de Tobie et des passages sur comment ils en sont arrivés là, et on est intéressé par les deux, de telle façon qu'à chaque fois qu'on passe de l'un à l'autre, on est content au lieu d'être frustré. Oh, et il y a un passage sur la création artistique qui est vraiment charmant. Le héros est sympathique, ni trop fort ni trop faible, astucieux sans être omniscient. Son père "savant fou" est adorable et a des passages excellents. J'aime le rythme de l'action, des révélations et de la réflexion. Et les parallèles/différences avec notre monde sont globalement bien faits.
Ce que je n'ai pas aimé : le manichéisme de l'intrigue, surtout quand le livre aborde des sujets politiques, sociologiques et écologiques complexes. Je me serais attendu à mieux que des méchants tous bêtes et laids, et qui détruisent la nature pour le plaisir. Pareil pour le passage avec les Pelés, le choc de cultures est très manichéen aussi. Et à côté de ça, je trouve qu'Elisha est décrite comme un peu trop parfaite, alors que personnellement je ne trouve pas son comportement avec Bernique si admirable que ça (j'aurais adoré ces passages s'ils étaient décrits comme des mesures extrêmes et pas comme des actes totalement louables, ceci dit, c'était brillant).
Il y a deux tomes, je pense que je lirai le second, ne serait-ce que pour savoir comment ça finit. ^^



"L'apprenti épouvanteur" et "La malédiction de l'épouvanteur", par Joseph Delaney
Romans pour la jeunesse (mais pas trop parce que certains passages sont creepy), 270 et 360 pages respectivement, le premier et le second tome d'une série conseillée par ishime. Le héros est un septième fils de septième fils, peut voir les créatures surnaturelles, et se fait donc mettre en apprentissage chez un épouvanteur, dont le rôle est de pourchasser les créatures surnaturelles maléfiques.
Je suis d'accord avec la plupart des points positifs qu'ishime m'avait fait miroiter : la mythologie semble intéressante, elle est très inspirée de folklore classique, mais sur des points qui ne sont pas trop souvent repris. Comme elle, j'aime le fait que le "pouvoir" des épouvanteurs soit seulement de voir les créatures surnaturelles, et que les vaincre se fasse à force de connaissances de leurs faiblesse, d'astuce et de détermination, pas en répliquant avec de la magie. J'adore Alice, le personnage féminin principal (et j'aurais envie de couiner longuement mais ça serait spoiler). Tom, le héros, m'intéresse moins pour l'instant, mais il est sympathique. Les passages d'horreur gore me laissent assez froide (enfin, comme worldbuilding c'est intéressant), mais justement, l'auteur le fait presque exprès. Quoique la situation soit très, très morbide, les descriptions restent factuelles et sobres, pour montrer le sang-froid de Tom, et ce n'est pas plus mal. Par contre, il y a des passages d'horreur plus subtile qui sont bien fait, comme celui où le héros a de bonnes raisons de penser qu'un de ses proches est possédé par une sorcière, sans savoir lequel, et se met à soupçonner tout le monde. Ou la façon dont le méchant du tome 2 influence les esprits.
Le premier était un peu court, et laissait sur plusieurs points une impression d'inachevé et de manque de développement, mais cet aspect-là a l'air de se combler de mieux en mieux, donc je lirai les autres.



"Interworld", par Neil Gaiman et Michael Reeves
240 pages, roman, et un des derniers Neil Gaiman que je n'avais pas lus.
Le héros, Joey Harker, a tellement peu de sens de l'orientation qu'un jour il se trompe d'univers en rentrant chez lui. En fait, lui et tous ses équivalents d'univers alternatifs ont ce pouvoir rare de passer à travers les mondes, et essaient d'empêcher les efforts de deux puissances, l'une magique et l'autre technologique, qui essaient d'éradiquer l'autre, de conquérir le multivers, et qui pensent que quelques centaines de mondes sont des pertes qui ne valent pas la peine d'être mentionnées.
C'était sympathique, il y a des idées chouettes, des passages émouvants et d'autres vraiment effrayants, mais ce n'est pas inoubliable non plus. En fait, cela a été conçu pour être le pilote (ou du moins, le pilote plus les deux épisodes suivants) d'une série télé, probablement animée, et autant ça aurait pu être excellent, autant le livre laisse l'impression de trop peu, de partir pour de nouvelles aventures sans avoir développé tout ce qui aurait pu l'être.



"The Obsidian Dagger, Being the Further Adventures of Horatio Lyle", par Catherine Webb
Roman Young Adults, environ 320 pages, j'avais beaucoup aimé le premier donc forcément j'ai lu la suite !
C'est toujours aussi bien, j'aime les mêmes points positifs (Horatio ! ♥), je remarque les mêmes points négatifs. La continuité par rapport au premier tome est bien gérée à mon goût ; on sent à plusieurs reprises que le tome 1 est une expérience qui les a traumatisés, par juste une enquête surnaturelle comme ils en font tous les jeudis. Aussi, ça a changé leur relation avec Lord Lincoln, et c'est très logique, mais je ne m'y attendais pas.
Et bonus par rapport au tome 1 : des machines volantes victoriennes, yay ! Et j'aime le pouvoir du méchant. Effrayant et impressionnant. S'il y avait une adaptation en film, ça ferait de très belles scènes.
Aussi, je ne peux pas m'imaginer Selene comme une autre personne que celle de X-men. ^^



Progression : 38/52
"Risques de lecture" : Les aventures très douces de Timothée le rêveur, L'apprenti épouvanteur, Tobie Lolness 1 et Interworld -> 13/26
Tags: comm:50bookchallenge, fandom:everworld, fandom:fantômette, fandom:horatio lyle, fandom:l'épouvanteur
Subscribe

  • Butin Japan Expo

    Je suis allée à Japan Expo ce week-end ! Jeudi toute seule, juste pour acheter des fanzines (et parler un peu aux gens des stands), vendredi avec…

  • Fic - obscur échange - Slayers - Filia/Valgarv

    Titre : Les eaux troubles du passé Auteur : flo_nelja Fandom : Slayers Persos : Filia, Valgarv, Jiras, Gravos, Filia/Valgarv Genre :…

  • Snowflake Challenge - Jour 7

    Je saute le jour 6, parce que vu les évènements de la journée, je suis complètement bloquée pour ce qui est écriture. J'y reviendrai plus tard.…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 14 comments

  • Butin Japan Expo

    Je suis allée à Japan Expo ce week-end ! Jeudi toute seule, juste pour acheter des fanzines (et parler un peu aux gens des stands), vendredi avec…

  • Fic - obscur échange - Slayers - Filia/Valgarv

    Titre : Les eaux troubles du passé Auteur : flo_nelja Fandom : Slayers Persos : Filia, Valgarv, Jiras, Gravos, Filia/Valgarv Genre :…

  • Snowflake Challenge - Jour 7

    Je saute le jour 6, parce que vu les évènements de la journée, je suis complètement bloquée pour ce qui est écriture. J'y reviendrai plus tard.…