Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Machins divers

J'ai été malade, ces jours-ci. Rien de bien grave, juste un rhume vicieux. Je déteste rater des cours (et des réunions, et des surveillances), aussi je suis allée bosser en me bourrant de fébrifuges. Aussi, dès que je rentrais, je faisais la sieste, ou tout équivalent.

J'adore dormir. ^^;;
C'est pour ça que ce rêve date d'hier après-midi. ^^


Il y avait une petite fille qui trouvait le journal intime d'une princesse. Sauf qu'en fait, c'était une princesse insecte. Et elle se trouvait réduite à leur taille.

Parfois j'étais la petite fille, parfois c'était un dessin animé que j'avais regardé quand j'étais petite (avec le style de dessin du clip de Love is all), parfois une pièce de théâtre dans laquelle je jouais.

Et donc, la princesse avait toute une cour d'insectes et animaux divers. Il y avait entre autres une petite soeur, un chevalier servant, un footballeur (don't ask), une garde du corps/gardienne de la sécurité, peut-être une technicienne, et donc la petite fille qui lui servait de demoiselle de compagnie, et qui ne comprenait rien à ce qu'on lui demandait, ne savait pas comment le faire, mais ne voulait surtout pas facher la princesse.
Je me rappelle un moment où je devais transporter des oeufs et j'avais très peur qu'ils se cassent, c'était super-stressant. ^^;;

La princesse était la moins jolie du groupe, et elle était très jalouse et paranoïaque, toujours à quêter des compliments, et à rabaisser tout le monde.

Alors tout le monde partait en voyage, et il y avait des aventures. Je me rappelle un passage où on glissait dans une grande spirale, de plus en plus vite, tellement que je perdais tous les autres, et quand j'arrivais enfin à les retrouver ça devenait encore plus stressant parce qu'ils étaient tout flous ou avaient l'air d'aller dans l'autre sens, comme si on n'était plus dans le même monde.

La princesse était parano, comme je disais, et stressait toujours qu'on l'empoisonne. Personne n'y croyait vraiment. Mais le premier mort de l'histoire (il y en avait plusieurs) était dû à un empoisonnement, en mangeant quelque chose qui aurait dû être pour elle. Alors on se disait que peut-être qu'elle avait toujours eu raison, au fond, et qu'elle avait des circonstances atténuantes.
Ou alors elle avait monté le coup et l'avait fait empoisonner pour qu'on croie qu'elle était victime d'une conspiration. Elle était tellement avide d'attention... l'idée n'était pas évoquée mais c'était tourné de façon à ce que le public dure toujours.

On avait un rendez-vous à un endroit précis, dans le "vrai monde", et je me rappelle qu'à un moment, on s'arrêtait dans un pays d'Asie du Sud-est et on lançait une dictature (avec des massacres) dans le but de récupérer du sel, et le risque était de s'amuser tellement à devenir sauvages et psychopathes qu'on oubliait la date où on devait repartir pour arriver à l'heure à notre rendez-vous.
[En me réveillant, c'est ce passage qui m'a convaincu que j'avais tout inventé, et que non, ce n'était pas un dessin animé de mon enfance coincé quelque part dans mon subconscient ^^]

A la fin, on regagnait la civilisation et l'endroit où on avait rendez-vous, et le perso que je jouais (la princesse ? l'humaine ? la soeur ? la garde du corps ? mes souvenirs sont très flous ici) sautait partout et se faisait écraser par un tram.
Enfin, ce n'était pas la fin, mais comme mon "corps" était transporté dans les coulisses, je ne savais pas la suite. ^^



Sinon, je suis en retard sur Doctor Who saison 6, je n'ai vu que les deux premiers épisodes - le premier arc d'histoire, donc - et j'ai globalement aimé. En fait, pour commencer par le négatif, je n'aime trop l'idée d'avoir la mort du Docteur annoncée d'avance, et en général, j'ai trouvé que le début ramait un peu. Donc ce fil laissé en suspense ne me plait pas des masses pour l'instant, même s'il est tout à fait possible que je change d'avis au final. Mais au total, je suis plus intriguée par la petite fille.
Les monstres d'épisode sont intéressants, même pour moi qui n'aime pas trop les histoires style conspirations mondiales. J'adore ce principe de comment font les personnages pour contrer le fait qu'ils vont les oublier. Comme d'habitude, je suis totalement insensible à la partie horreur, mais pour une fois cela n'avait aucune incidence négative sur le rythme. Dans le passage dans l'orphelinat, je n'ai pas eu peur du tout, mais j'ai pensé "brillant !" très régulièrement. C'est très intéressant de voir comment jouent les trous de mémoire. Mind screw yay !
J'adore comment le Docteur, utilisant leurs propres armes, réussit à tourner les humains contre eux à la fin (et à les faire fuir la planète, il espère ; d'un autre côté, ils ont l'air partis pour durer, en tant que Grands Méchants. Quelqu'un a les détails exacts de quand et dans quelles circonstances ils ont été mentionné dans la saison 5 pour qu'on puisse recoller les morceaux ?)
Et Canton Delaware était cool. Aussi, Moffat, doit avoir entendu les plaintes des spectateurs à propos de strictement-tout-le-monde-est-hétéro-dans-la-saison-5 et fait de gros efforts pour y remédier ^^
Le triangle Docteur/Amy/Rory avec malentendus (peut-être ?) et tout était un peu lourd à mon goût. ^^ On commence à comprendre ce que fait Moffat avec la romance Doctor/River, et ça rend bien à mon goût. Même si c'est surprenant qu'ils se rencontrent systématiquement dans le sens inverse, et pas avec un peu d'aléatoire. Et j'ai trouvé globalement toutes les interactions gen très cool.

Tags: fandom:doctor who, rant:rêves
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 5 comments