Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Lectures d'octobre


"Un roi sans divertissement", par Jean Giono
Roman, environ 240 pages. Je ne savais rien de ce livre avant de le commencer, à part que c'est un de romans du 20e siècle préférés de ma soeur.
Ce n'est pas un livre clairement classé dans un genre. Ca commence comme une sorte de chronique paysanne au 19e siècle, puis ça tourne polar avec des meurtres en série, mais c'est résolu finalement assez vite, et ça part sur ce qu'est devenu ensuite le justicier... et tout en revenant en apparence à la chronique paysanne avec des détails jolis, tristes ou cruels, c'est une sorte de roman psychologique sur lui, mais tout en ellipses, parce qu'on n'a jamais son point de vue, juste les témoignages des autres et leurs interrogations - l'auteur est très bon pour jongler avec les points de vue - ses actes, ceux qui sont ordinaires, ceux qui sont fuite de l'ordinaire, jusqu'à la fin, qui est très belle.
Je l'ai trouvé à la fois fascinant et frustrant, par la façon dont les thèmes les plus intéressants, les plus profonds, ne sont jamais abordés qu'entre les lignes. Pas parce que l'auteur ne sait pas ce qui est intéressant dans son livre, mais volontairement ; ce qui fait que finalement il est peut-être plus intéressant à étudier qu'à lire. Je regrette de ne pas avoir eu l'occasion de le faire. ^^



"Nouvelles des enchanteurs", par Jacques Bens
Environ 280 pages, un recueil de nouvelles qui se passent dans notre monde, mais avec des événements étranges, voire totalement surnaturels, qui arrivent à des gens normaux.
J'avais bien aimé "Cinq châteaux de cartes", du même auteur, quand j'étais jeune, et le titre était cool, aussi j'avais envie d'essayer.
J'ai été déçue. La plupart des nouvelles se lisent agréablement, le style est sympathique, léger, avec un peu d'humour. Les personnages sont humains et crédibles. Mais les histoires ne me frappent pas. Les chutes ne sont pas spécialement imprévues, et souvent, j'ai eu envie de me demander : mais quel était l'intérêt de la nouvelle, en fait ?
Si, comme c'est dans les thèmes que j'aime bien, j'ai un faible pour "L'ange gardien", dans lequel l'ange-gardien d'un homme lui apparaît incognito et décide de lui faire commettre des péchés juste pour bien lui montrer à quel point c'est désagréable. ^^



"Les Contes de la Folie-Méricourt", par Pierre Gripari
Contes, environ 180 pages. J'avais lu et beaucoup aimé les "Contes de la rue Broca" quand j'étais petite, mais jamais celui-là, je ne sais pas pourquoi. Peut-être que les titres me plaisaient moins ; ou alors ça m'énervait que la sorcière soit retconnée comme vivante en fait ; ou alors, c'est parce que je n'étais pas tenté par un recueil dont plus de la moitié étaient des réécritures. Maintenant, j'ai appris à les apprécier. :)
J'aime toujours un peu moins que les contes de la rue Broca, d'ailleurs, mais ça reste dans la même ambiance, et ça m'a fait très plaisir de les lire quand même.



"Histoires et légendes du Diable", textes recueillis et présentés par Claude Seignolle
Recueil de contes, nouvelles et extraits de romans. J'aime bien ce que fait cet éditeur (Tchou) niveau recueil de contes, j'aime bien ce que fait Claude Seignolle d'habitude, et là encore, je suis d'accord avec son choix. (Il me semble aussi que ma version, d'occasion, est dédicacée par lui, mais je ne suis pas sûre, je ne connais pas sa signature et elle est à moitié illisible)
Ca commence par une intro bien documentée sur le folklore (principalement, français, et chrétien ; c'est valable pour la sélection de textes aussi) sur le diable.
Et ensuite, plein d'histoires et d'illustrations sur le diable. Il y a des contes populaires, des récits fantastiques récents, et des extraits historiques de procès sur l'Inquisition. Il y a de la farce, de l'humour noir, de l'horreur gore ou psychologique, de l'aventure, des moralités, et plein de petits détails intéressants dans tous les genres... Ca parle de la corruption, des messes noires, des exorcismes, des visites en enfer... il est parfois ignoble dans ses tentatives réussies de corrompre des gens honnêtes, parfois ridicule, ou simplement effrayant... Très rarement touchant ; pour cela, il faut plutôt chercher du côté de la littérature que du folklore. Mais à part ça, c'est une anthologie très complète, et je recommande.



"Kushiel's Scion", par Jacqueline Carey
J'ai lu la version anglaise. Environ 950 pages, ha ha. ^^ La quatrième tome d'une série de fantasy que je suis, on peut voir les critiques des autres en suivant le tag qui va bien.
On change de héros, cette fois ! J'aime bien Imriel, mais moins que Phèdre. Ceci dit, c'est bien d'avoir une différence de point de vue - il aime moins les d'Angelins que Phèdre, par exemple, ça fait moins Mary-Sue-land de son point de vue. ;-)
(Aussi, niveau sexualité, il est plus du côté sadisme que masochisme, lalala. Je me demandais si ça aurait la moindre influence sur sa relation avec Phèdre, la réponse est oui, et c'est creepy, mais c'est traité de façon responsable par tous les persos en présence, ce qui est cool)
Mais bon, Imriel, au moins dans ce tome, est un jeune noble dans un roman initiatique, pas un espion pro. Je trouvais que dans les trois premiers tomes, l'histoire mettait souvent longtemps à démarrer - environ les tiers du tomes avant d'avoir un scénario d'action significatif et pas seulement des indices de plot à venir. Ici, ça prend les deux tiers du tome !
Par contre, une fois que c'est fait, c'est intéressant. Pas d'explorations de mythes exotiques cette fois, mais une partie des légendes romaines dont on parle assez peu, et ça m'a plu.
Ca ne m'a pas contrariée. Au contraire, j'ai lu ces deux premiers tiers avec plaisir, vu que, comme je l'ai déjà dit, Carey décrit très bien les petits bonheurs et les petits malheurs et la vie sans grands événements en général, on le sent vraiment, et ça fait qu'ensuite elle réussit à faire déprimer les personnages avec des malheurs à échelle humaine, ça n'a pas besoin d'aller over-the-top. Aussi, les scènes de sexe sont toujours bien. Pas assez de slash, malheureusement, et d'après les spoilers que j'ai eus, ça ne s'arrange pas vraiment.
Mais quand même, l'absence de plot m'a presque fait rire. ^^ M'enfin, je suppose que les gens qui en sont là peuvent survivre à ça. ^^



Progression : 57/52 :-)
"Risques de lecture" : "Un roi sans divertissement" et "Nouvelles des enchanteurs" -> 25/26 ! Yeah, presque !
Tags: comm:50bookchallenge, fandom:kushiel saga, fandom:mythologie chrétienne/bible, rant:livres
Subscribe

  • Nonconathon reveals

    All under cut, because well, it's linked to noncon fic and art. Titre : On a Silver Platter Auteur : Nelja Fandom : The Magnus Archives Persos…

  • Fairy tale inspired reveals

    The reveals were this night! I wrote a post-canon Utena/Anthy fic! The Shadow Play Girls are here, the fairy tales it uses are "East of the Sun and…

  • Femslash-kink reveals

    The femslash_kink fics are no longer anon! Here is the fic I wrote: Titre : From the bottom of the heart Auteur : Nelja Fandom : Once upon…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 17 comments

  • Nonconathon reveals

    All under cut, because well, it's linked to noncon fic and art. Titre : On a Silver Platter Auteur : Nelja Fandom : The Magnus Archives Persos…

  • Fairy tale inspired reveals

    The reveals were this night! I wrote a post-canon Utena/Anthy fic! The Shadow Play Girls are here, the fairy tales it uses are "East of the Sun and…

  • Femslash-kink reveals

    The femslash_kink fics are no longer anon! Here is the fic I wrote: Titre : From the bottom of the heart Auteur : Nelja Fandom : Once upon…