Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

X-men: Origins

Vendredi, je suis allée voir le film de Wolvie avec modocanis. Pour ceux qui se poseraient la question, d'ailleurs, elle va bien, si elle n'a pas posté sur LJ depuis longtemps c'est à cause d'une surcharge de travail et de douloureux problèmes de connexion.

Enfin bref. J'ai mis les gros spoilers, et même la plupart des moyens spoilers, et même le spoiler du pré-générique mais qui m'a surprise, sous cut. C'est principalement des questions que je me pose sur quelques points de scénario précis.

Je n'attendais pas grand chose du film. J'avais vu la bande-annonce, et c'était des combats, des explosions, et Wolvie tout le long, on voyait à peine les autres persos, ça faisait un peu peur. (J'aime Wolverine, mais pas à ce point).

Et au total, même si j'aime toujours moins que les deux premiers films des X-men, j'ai trouvé ça agréable à regarder !

Niveau psychologie de Wolverine, ça développe pas mal l'aspect de Wolvie qui a toujours fait la guerre, c'est ce qu'il fait le mieux, mais qui est fatigué et a envie d'arrêter. C'est à la fois une sorte de nouveauté par rapport aux films X-men, et un complément sympa - ça peut expliquer, entre autres choses, pourquoi il était réticent à s'engager dans l'équipe. J'ai bien aimé. J'ai trouvé le générique de début (Wolvie à la guerre de sécession, Wolvie à la première guerr mondiale, la deuxième, Wolvie au Viet-Nam...) bien fait sur ce thème-là.

Mais bon, toujours par rapport aux films, ça a l'inconvénient, pour moi, d'être vraiment centré sur un personnage. Je préfère quand c'est un groupe. Là les autres personnages font... secondaires. En général.

Sabertooth était intéressant, plus que dans le 1er film, ce qui n'est pas bien difficile, sa relation avec Wolverine était intéressante, j'ai trouvé (même si c'est totalement non-canon), mais ça fait un problème de cohérence avec X-men 1. Je veux dire, Wolverine ne pouvait pas le reconnaître, il a oublié, mais lui aurait dû réagir. Ou alors, il a aussi eu entre temps des problèmes de mémoire/brain damage ? De même origine, pourquoi pas ? Il aurait pu devenir incontrôlable ensuite, et Stryker aurait connu la solution au problème ? Encore que ça détruirait les efforts de le montrer par quelques répliques "nous sommes différents", comme quelqu'un qui serait tout à fait à sa place dans le camp de Magneto. Et puis Stryker n'a plus de balles d'adamantium. Je ne pense pas que juste une animalisation croissante puisse le mener à ne même pas reconnaître Wolverine...

Stryker était un peu pour moi un méchant de base sans profondeur, mais bon, je le lis comme ça dans X-2 aussi, je n'ai pas la patience de creuser. J'ai aimé le premier bout de continuité où il mentionnait son fils, j'ai presque été déçue quand ça a été plus explicité. Globalement, il fait certains trucs intelligents, mais il y a aussi des points que je ne comprends pas. Ce qui est un peu ennuyeux. C'est quand même lié à la cohérence du scénar. En particulier, ce qu'il comptait faire avec Wolvie, pourquoi il tenait tant à lui faire ce squelette en adamatium... il n'avait pas d'idées d'utilisations précises et immédiates ? Ou j'ai raté ce bout tellement il ne m'intéresse pas ?

J'aime copine-de-Wolvie plus que j'aurais cru. Principalement parce que je m'attendais à ce qu'elle soit là juste pour symboliser la paix qu'il cherche, être la romance parfaite, un idéal de bonheur détruit... et puis non, c'était en fait complètement fucked of, avec manipulation et mind control on top. Plaisante surprise. Je suis partiale par rapport aux persos avec mind control, de toute façon. Et en plus, celle-là est instit et raconte des légendes indiennes à ses petits élèves... et je ne peux pas m'empêcher de penser des trucs du genre "je veeeeux du mind control pour gérer mes classes" Blame me.

Sinon... à mon sens, ce n'est pas que Gambit est mal écrit, mais il ne l'est pas assez. Il n'a pas la moitié des scènes qu'il devrait avoir pour qu'on arrive à une autre conclusion sur le perso que "sa façon de se battre est classe, et son attitude sympa", mais ça ne fait pas une personnalité.

Tiens, par rapport à Gambit, un des trucs qui me fait rire est qu'il n'a même pas trouvé de filles avec qui flirter tellement le film est plein de virilité virile. C'est un des points un peu dommages par rapport à X-men où la mixité était à peu près atteinte, ce qui est cool. Là, je sais bien que la plus grande partie de l'histoire est centrée sur un commando, mais comme Stryker montre dans X-2 que ça ne le dérange pas d'engager des filles quand elles assurent, l'argument s'auto-détruit.
Ceci dit, c'est bien pour les slasheuses. Il est totalement possible de voir de l'ust Wolvie-Sabertooth, Wolvie-Gambit, et même Wolvie-Stryker en cherchant bien. ^^ Et ça nous vaut la réplique de Deadpool "Great! Stuck in an elevator with 5 guys on a high protein diet. Dreams really do come true." que je ne peux pas lire autrement que comme du troisième degré... ^^ (En fait, même s'il n'a pas de Medium Awareness et est gaché - par des raisons justifiées scénaristiquement mais tristes quand même - après ses toutes premières apparition, cette version m'a fait rire quand même. ^^;; )

Sinon, on voyait peu mini-Cyclope, mais je n'ai rien contre... Les fans d'Emma Frost vont souffrir de la façon dont elle est caractérisée, ou plutôt ne l'est pas, je pense. Même moi, qui ne suis pas spécialement fan d'Emma Frost et donc peux ne pas m'offusquer des changements, si on ne se place que dans la logique interne du film, je trouve ça complètement nul que quand la baston est finie, elle n'essaie pas d'aller chercher Teyla... ou alors que si elle le fait, c'est hors-scène. Si quelqu'un avait pleuré sa mort, ça aurait diminué le fait que Wolvie ne le fasse pas, ou quoi ? Elles ne servent que comme plot points, et tout ce qu'elles font qui n'est pas lié à Wolverine est non-pertinent ? De a même façon, c'est dommage qu'on n'ait pas eu un petit flasback sur l'évasion de Gambit - je suis sûre que ça aurait pu être très classe. Mais bon, Wolvie n'y était pas, ça n'influe qu'indirectement sur la vie de Wolvie, et donc... je préfère vraiment quand c'est sur un groupe.

Tiens, au fait, je suis la seule à me demander ce que fait le random Charles Xavier à la fin du film ? Y a-t-il un seul début de raison pour laquelle il arrive juste au moment de l'évasion ? A la limite, on peut supposer que quand tout le monde s'est évadé, ils sortent d'un lieu protégé où on ne peut pas les détecter par télépathie - même si ça semble gros, vu que Stryker n'est pas forcément au courant pour l'institut Xavier à l'époque - et Cerebro a annocé une grosse concentration de mutants. Mais même, un voyage en hélico, ça met plus longtemps à préparer. S'il était venu en mission de secours, genre parce qu'il avait repéré Scott il y a quelque temps, il n'aurait pas été seul. C'est moi ou les scénaristes se sont dit "recollons ça à X-men" sans réfléchir à la cohérence logique interne ? Quelqu'un a un bout de justification même tiré par les cheveux ?

Bon, la morale de tout ça, c'est qu'il me faut une icône X-men, vu le temps que je passe dans le fandom ces temps-ci, ou au moins une icône Marvel Comics...
Tags: fandom:marvel universe, fandom:x-men, rant:fandom
Subscribe

  • Lectures de mars

    "Mort d'encre" par Cornelia Funke Pour la catégorie "Littérature allemande" de bingo-livres Dernier tome d'une trilogie, environ 750 pages. Cela…

  • Lectures de février

    "L'art d'être grand-père" par Victor Hugo Pour la catégorie "Littérature d'Europe" de bingo-livres Poésie, environ 150 pages. Victor Hugo a des…

  • Lectures de janvier

    "Contes des bords du Rhin" par Erckmann-Chatrian Pour la catégorie "Un livre collaboratif" de bingo-livres Recueil de nouvelles, environ 180…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 10 comments

  • Lectures de mars

    "Mort d'encre" par Cornelia Funke Pour la catégorie "Littérature allemande" de bingo-livres Dernier tome d'une trilogie, environ 750 pages. Cela…

  • Lectures de février

    "L'art d'être grand-père" par Victor Hugo Pour la catégorie "Littérature d'Europe" de bingo-livres Poésie, environ 150 pages. Victor Hugo a des…

  • Lectures de janvier

    "Contes des bords du Rhin" par Erckmann-Chatrian Pour la catégorie "Un livre collaboratif" de bingo-livres Recueil de nouvelles, environ 180…