September 10th, 2021

Nocker II

Shipping meme, day 26

26. Characters that you like in every dynamic (lovers,friends,enemies)

Oh, this is Xavier/Magneto from the many iterations of X-men!

Most of the times they're enemies who are sad about being enemies.
They were friends once then they had a fight. Sometimes they're allies or even friends again.
Sometimes they actually try to kill each other, but most of the time they almost-die in each other's arms because of someone else. And talk to each other's ghost.
One time they had a tiny pic where they were together in an AU. On time they breoke the fourth wall and harassed Stan Lee until he gave them a vacation together. One time they were an eagle and a tortoise.

This is only the canon. ^^
The only parts that make me sad is then they don't seem to care about each other. Cette entrée a été crosspostée au https://flo-nelja.dreamwidth.org/714843.html. Commentez où vous voulez.
Nocker II

Pumpkin Autumn Challenge : Le château des étoiles (Alex Alice)

Catégorie : En avant Yvette Tempête! (aventure/ archéologie / artéfact / voyage)



J'ai lu les deux premiers tomes d'une série qui en compte déjà 5-6, mais cela fait une histoire complète. Donc même si c'était sympa et que je lirai probablement la suite à un moment, je fais la critique maintenant !
(J'avais vu les prépublications sortir sous forme de journal. C'était intéressant ! Ca avait l'air de bien se vendre ! Alex Alice fait partie des quelques auteurs dont j'ai aimé la réécriture des mythes nordiques en BD ! Mais je n'avais pas eu la motivation à l'époque)

La saga se passe dans un univers de sf vaguement steampunk où la conquête des étoiles a commencé au 19e siècle. Dans cet univers, l'éther existe. La mère du héros a disparu en tentant de le prouver. Le roi Louis II de Bavière retrouve ses notes, et demande au père du héros de venir lui faire une machine qui vole dans l'éther. Il emmène son fils Séraphin, qui devient ami avec des serviteurs du palais, découvre des conspirations que les rois et les scientifiques auraient tendance à négliger...

J'aime comment est faite toute l'aventure spatiale du 19e siècle. Cela joue sur la nostalgie les tropes de l'époque, sans pour autant être prévisible du tout, c'est absolument charmant. La science choisit de partie d'une prémisse fausse, mais l'auteur ne prend pas ça comme prétexte pour faire n'importe quoi avec la science en général.

J'aime les dessins, très bien faits, très jolis. Ils sont tout en pastel, ce qui fait que parfois on doit y passer un peu de temps pour voir tout ce qui se passe, mais c'est plaisant, et l'auteur sait raconter.



J'ai l'impression d'un manque niveau persos féminins, malgré des efforts. Bien sûr, la mère du héros est intelligente et badass, mais elle est aussi morte avant le début. Sophie est positive, mais en grande partie faite de clichés pour sa personnalité et ses motivations (la partie où elle tape le héros parce qu'il l'a surprise nue par accident est un cliché du manga dont on pourrait se passer en BD franco-belge).
De toute façon, l'auteur n'a pas de grandes ambitions niveau représentation, puisqu'il choisit de faire de Louis II de Bavière un personnage principal en glissant sa sexualité sous le tapis. Ce qui ne poserait pas de problème si c'était totalement gen, dans l'esprit des modèles, mais il y a tout de même un peu d'hétérosexualité gratuite, donc pas d'excuse.

Je dis ça mais il faut être honnête, l'auteur n'essaie pas de faire de ses personnages le point fort de sa BD. C'est plutôt le dessin, le worldbuilding et le scénario. Et c'est pour ça que ça ne me dérange pas tant que ça.

. Cette entrée a été crosspostée au https://flo-nelja.dreamwidth.org/715216.html. Commentez où vous voulez.