October 2nd, 2020

Nocker II

Défi de lecture sur la mer - Piranesi (Susanna Clarke)


Catégorie : Histoires de mer

Piranesi.jpg

Piranesi (Susanna Clarke)


Je me suis demandé si ça comptait ; la mer dans ce livre est principalement une métaphore, mais elle reste omniprésente, et c'est un livre de fantasy où les métaphores deviennent vraies...

Le personnage principal, Piranesi, vit dans une demeure gigantesque, potentiellement infinie, à trois étages et des centaines de halls emplis de statues. L'étage le plus bas est battu par la mer, et c'est là qu'il se nourrit. L'étage du haut est battu par les pluies, et c'est comme ça qu'il boit. Il vit au rythme des marées et des inondations, et admire la beauté de sa demeure. Il ne se rappelle avoir connu que cela, mais le journal qu'il tient dit autrement.

Le début rappelle un peu les constructions métaphysiques de Borges ou Jacques Abeille, mais c'est de la fantasy beaucoup plus "classique" dans le sens qu'il y a une raison pour tout.

C'était chouette, j'aime beaucoup l'écriture, mais pour moi c'est un scénario de nouvelle - incluant, malheureusement, le fait qu'on n'a pas l'occasion de s'attacher aux personnages mais beaucoup plus au scénario - avec une longueur de roman court. Donc même si j'ai aimé le lire ça ne hantera pas mon imaginaire comme JSMN. Cette entrée a été crosspostée au https://flo-nelja.dreamwidth.org/670957.html. Commentez où vous voulez.
Nocker II

Défi de lecture sur la mer - Le pacte de la mer (Satoshi Kon)


Catégorie : Le chant des sirènes

PacteMer.jpg

Le pacte de la mer (Satoshi Kon)


J'aime beaucoup les films de Satoshi Kon et les histoires de sirènes, et c'est pour ça que je me suis lancée dans le manga.

Le personnage principal, Yôsuke, est fils d'un prêtre shinto dont la famille a passé un pacte avec des sirènes depuis de nombreuses générations : tous les soixante ans, ils récupèrent un oeuf de sirène, et s'en occupent avant de le rendre et d'en obtenir un nouveau. En échange, le climat est clément et la pêche prospère. Yôsuke n'y croit pas entièrement, mais aimerait. Mais son père a fait un accord avec un promoteur immobilier pour changer entièrement le style de vie du village...

Ce n'était pas mauvais, mais par rapport à ce que fait Satoshi Kon d'habitude, je suis un peu déçue, ça se voit que c'est avant qu'il écrive des films. L'histoire est intéressante et mature, mais finalement assez simple, les personnages pas aussi cool et originaux qu'il fera plus tard, le pour et le contre du développement urbain traité avec pas assez de subtilité (je pense qu'on peut avoir des arguments contre même dans le cas où le promoteur n'est pas un gros connard). Cette entrée a été crosspostée au https://flo-nelja.dreamwidth.org/670995.html. Commentez où vous voulez.