September 8th, 2020

Nocker II

Défi de lecture sur la mer - Manor (Karl Heinrich Ulrichs)


Catégorie : Des monstres sous l'eau

manor.png

Manor (Karl Heinrich Ulrichs)


Une relecture ! Je le conseillais à [personal profile] calimera62 pour le défi, et cela m'a donné envie de le lire aussi. C'est une nouvelle très courte, environ 7 pages, qu'on peut trouver ici en anglais et ici en allemand. Pas de version française que je connais.

L'histoire se passe aux Îles Feroë et commence quand Har, un fils de pêcheur de 15 ans, est sauvé de la noyade par un jeune marin nommé Manor. Mais la vie d'un marin est toujours en sursis, et ce n'est que le début d'une romance surnaturelle avec un mort-vivant qui traverse toutes les nuits un détroit entre deux îles pour retrouver son bien-aimé. Le truc, c'est que la nouvelle a été écrite en 1884, et qu'à l'époque, les romances avec des morts-vivants étaient classique, mais de façon si explicitement gay, pas du tout. Et puis, ça finit mal, mais comme l'auteur était ouvertement militant des droits homosexuels, c'est vraiment pour une question de morts-vivants, et pas pour une question d'homophobie.

Je ne saurais comment classer cette histoire : c'est trop linéaire pour être une nouvelle fantastique, pas de chute, trop moderne pour être une légende littéraire, trop court pour être vraiment une romance. Mais c'est rapide à lire, émouvant, cruel, et cela mérite d'être plus connu !



[Edit] J'ai vu qu'il existait un recueil, contenant cette nouvelle et trois autres, et je l'ai acheté. He bien, Manor est toujours ma préférée !



SailorStories.jpg




Nouvelle 1 : Sulitelma. Là encore, entre le fantastique et le conte de fées, un mélange original mais bizarre. Deux enfants entendent parler d'un bateau qui vole dans les nuages, et ils n'en ont pas peur. Ils ont raison, car les marins Vikings qui volent en préparant le Ragnarök sont moins cruels que les rumeurs. La partie la plus cruelle sera plutôt la violente rivalité entre le frère et la soeur pour l'amour de l'un d'entre eux.

Nouvelle 2 : Atlantis. Je n'ai pas du tout aimé celle-là. La suite des aventures de Harald, le marin Viking de la première histoire, en permission dans le monde des mythes grecs, il y a aussi un phenix. Je ne pense pas que ça m'ait ennuyée seulement parce que tout est hétéro cette fois, c'est aussi plus confus et moins bien construit que les autres.

Nouvelle 4 : Sumboe. Deux amis marins se déchirent par jalousie pour une sirène. Elle est cruelle et il n'est pas certain qu'elle s'intéresse à aucun d'entre eux. J'aime bien celle-là, j'aime les histoires de sirènes. Enfin, surtout le cadre ; j'aurais aimé que ce soit un peu plus développé. Cette entrée a été crosspostée au https://flo-nelja.dreamwidth.org/668743.html. Commentez où vous voulez.
Nocker II

Défi de lecture sur la mer - Une sirène à Paris (Mathias Malzieu)


Catégorie : Le chant des sirènes

une-sirene-a-paris-1153725-264-432.jpg

Une sirène à Paris (Mathias Malzieu)


J'aime toujours autant l'écriture de Mathias Malzieu. C'est magnifique, poétique (ah, les descriptions de la Seine en crue au début), et je l'ai lu très vite. J'aime ce qu'il fait avec le passé à la fois de Gaspard le chanteur au coeur brisé et de Lula la sirène qui fait mourir les hommes d'amour avec sa chanson, mais je n'ai pas accroché à leur romance, ce qui est bien triste, pour un bouquin de romance. Elle ne m'a pas énervée non plus, c'était joli ! C'est juste que je n'étais pas autant investie dans les personnages ensemble que séparément.

Et sinon, le scénario était intéressant, j'ai aimé la fin, et Milena est une antagoniste très intéressante, et ses motivations traitées avec beaucoup de respect. Globalement c'était bien ! Cette entrée a été crosspostée au https://flo-nelja.dreamwidth.org/669155.html. Commentez où vous voulez.