February 28th, 2019

Nocker II

Do you speak manga ? - Bilan février

J'en suis à vingt-deux catégories de remplies ! Bien sûr, je commence par les plus faciles, et aussi, je m'enflamme parce que c'est le début du défi, mais c'est quand même super !

Et voilà quelques critiques de ceux où je ne lirai plus rien.


5. Terminer une série de moins de 10 tomes
: Ugly Princess 4-7 (Aida Natsumi)

Je l'avais commencé pour le prix Mangawa, et j'avais énormément aimé cette histoire ! D'habitude, les shojo de romance sans surnaturel ne sont pas mon truc, mais cette histoire de collégienne moche qui veut prendre sa vie en main est très réaliste et gère très bien le mélange entre le côté humoristique et le côté parfois cruel (et comment être laide peut rendre déjà fataliste à cet âge)

Par contre, elle ne sort pas avec son intérêt amoureux de la première partie (que j'aimais bien), et oui, ça rajoute au réalisme, et c'était bien traité, mais triste quand même. Surtout que dans la deuxième partie, qui se passe au lycée, sa romance est avec un mec que j'aime beaucoup moins, le classique de shôjo mec désagréable avec un passé triste. Bon, j'aime toujours beaucoup l'héroïne et ses amis, que ce soit ceux de collège ou ceux de lycée, donc cela restait charmant à lire !



28. Lire un titre basé sur une histoire d'amour
: Toi, ma belle étoile 1 (Kojima Lalako)

Encore un manga que j'ai lu pour le prix Mangawa ! Et encore une romance shôjo ! Entre un garçon gentil et une fille timide avec un secret, qui sont au même club d'astronomie - très bien dessiné, et je n'ai envie de baffer absolument personne (ce ne sont pas des hauts standards mais ce n'est pas si évident en manga, okay), mais je ne suis clairement pas assez investie pour lire la suite. Même si en théorie regarder les étoiles ensemble est un des tropes romantiques que j'aime bien, donc il y a ça.

Spoiler : le secret de la fille est qu'elle a une vie en tant qu'idol, sous un faux nom. J'ai ruiné le tome 1, mais je pense que ça peut aider les gens à décider si ça les tente ou pas.



37. Lire un titre traitant de handicap : Perfect World 2 (Aruga Rie)

J'avais lu le tome 1, devinez, pour le prix Mangawa. J'avais trouvé très intéressante cette histoire d'une jeune femme qui rencontre à nouveau son amour secret de lycée, qui est maintenant handicapé. L'auteur s'est renseignée pour la vie quotidienne des handicapés, que ce soit problèmes techniques ou stigmate social, et j'aime comment il utilise ça dans son travail d'architecte.

Malheureusement, même si j'aime toujours cette partie là de l'histoire, dans le tome 2, l'auteur introduit non pas un, mais deux triangles amoureux, et cela m'a fait soupirer, donc je pense que je vais arrêter là.



50. Lire un titre d'une maison d'édition « underground »
: Souvenirs de la mer assoupie (Komatsu Shin'ya)

C'est un manga pour enfants absolument adorable. Une petite fille qui vit à la mer, et au milieu de sa vie quotidienne il y a des cités englouties, des phares qui marchent et des coquillages qui rêvent. Et une histoire plus longue à la fin, pour recoller tout ça. J'ai beaucoup aimé le lire ! J'adore l'univers, le surnaturel tranquille et doux. Par contre, vu que c'est un one-shot et que ce n'est pas le centre, les personnages sont un peu oubliables.

Cette entrée a été crosspostée au https://flo-nelja.dreamwidth.org/633890.html. Commentez où vous voulez.
Nocker II

Lectures de février

Collapse ) 8/10

Collapse ) 8/10

Collapse ) 7/10

Collapse ) 7/10

Collapse ) 7/10

Collapse ) 8/10



Progression : 11/52
"Risques de lecture" : Bonk!, Variations sur thème mexicain, Les revenants de Brezo -> 4/26
Bingo-livres : 10/25

Cette entrée a été crosspostée au https://flo-nelja.dreamwidth.org/634271.html. Commentez où vous voulez.