May 25th, 2011

Nocker II

Mème de livres, jour 7

Day 07 - Least favorite plot device employed by way too many books you actually enjoyed otherwise

Ce que tvtropes appelle "Last Minute Hookup". Le couple principal se met ensemble dans les dernières pages du plot, ou pire, dans un épilogue, et on n'a jamais l'occasion de voir leur dynamique de "vrai" couple, le scénariste n'a pas besoin de savoir l'écrire ou même la suggérer, il n'écrit que l'UST qui est la partie beaucoup plus vendeuse, mais on est quand même censés avaler que c'est le couple canon, officiel, et une histoire d'amour significative.

Quand je ne les shippe pas, je me sens volée, parce que j'ai l'impression qu'on me l'impose sans justification. Quand je les shippe, je me sens volée que ça ne se soit pas passé avant parce que j'aime les dynamiques de couple aussi et je voulais voir la leur !

Mais bon, apparemment, c'est très populaire chez les lecteurs aussi, ce n'est pas que de la paresse des scénaristes par rapport à l'écriture de relations établies...

Collapse )
Warren et Andrew

Science contre magie : maintenant avec plus de louze !

Tiens, j'y pensais tout à l'heure (en allant retrouver gribouille :-) :-) )

J'ai lu des histoires avec des savants fous qui se retrouvaient à aller trop loin et à faire des conneries (les utilisations par des méchants pas prévues au départ, l'intelligence artificielle qui devient maléfique, tout ça)

J'en ai lu d'autres avec des magiciens qui essayaient de faire des trucs trop gros et ça se retournait aussi contre eux (les démons qu'on invoque et qui ne sont pas contents, tout ça...)

Est-ce que vous connaissez des histoires où il y a les deux ? Où ils auraient l'occasion de comparer leurs malheurs, de prétendre avec la pire mauvaise foi que leur voie est toujours meilleure et plus sûre, ou même où l'auteur ferait tout seul les parallèles !