January 31st, 2008

Nocker II

Je regarde des vieux épisodes de Doctor Who...

... et c'est cool ! C'est vraiment cool ! Et j'ai découvert que je pouvais presque comprendre l'anglais ! Au début, je ne comptais en regarder que quelques-uns, par intérêt documentaire, mais plus ça va plus le moment où je vais m'arrêter me semble loin ! :-)

rapunzelita a déjà fait un post dessus (on en a vu plein ensemble ce week-end), mais bon, j'ai décidé d'en faire un aussi, et comme j'adore blablater pendant des heures de ce que j'aime, au cas où certaines personnes voudraient des recs d'épisode, je vais faire le liste de tout ce que j'ai vu, avec commentaires. ^^

Sauf que c'est trop, alors là je ne fais que le début, et je verrais bien s'il y a des gens intéressés. Vous pensez que ça peut se poster sur mechantloup, la communauté française sur Doctor Who et Torchwood, ou que c'est hors-sujet ?

Alors, je commence ! Les spoilers sont marqués en orange sur fond orange (parce que j'aime le orange), j'espère que ça marche cette fois, que les gens feront attention à ne pas surligner à la souris et n'utilisent pas un browser texte.

Ah, et au fait, c'est des petits épisodes de 24 minutes, ce n'est pas si long que ça en a l'air.


Saison 1

Avec :
- Le premier Docteur, vieux, distingué, très intelligent mais assez méprisant envers les humains
- Susan, qui est très mignonne, petite-fille du Docteur qui va dans un lycée humain par intérêt documentaire, ce qui est une idée charmante, et va jusqu'à imiter le style de coiffure des années soixante, ce qui est plus discutable
- Ian Chesterton et Barbara Wright, professeurs consciencieux, armés d'une certaine dose de courage et de facultés d'adaptation. ^^

Collapse )


Saison 6

Avec :
- Le deuxième Docteur, avec sa coupe au bol, ses mauvaises blagues, et sa tendance à fuir devant le danger en premier reflexe. "When I say run, run !", il sera toujours temps de revenir plus tard avec un vrai plan.
- Jamie McCrimmon, jeune écossais du 18e siècle, avec un kilt (tout le temps !), des compétences certaines à la baston, et qui ne comprend pas tout, mais a décidé de ne pas s'en faire et s'adapte carrément bien.
- Zoe Heriot, astrophysicienne géniale du 21e siècle à la très bonne mémoire, très intelligente mais qui panique parfois devant ce qu'elle ne comprend pas. Je n'ai pas compris si elle était censée être une ado surdouée ou si c'est juste l'actrice qui fait très jeune ; elle réagit certainement comme une ado.

Collapse )

Collapse )

Collapse )


Saison 8

Avec :
- Le troisième Docteur, avec sa cape noire doublée de rouge sur des costumes de couleur vives et son chemisier à jabot, ses perpétuelles expériences de geek, sa compétence élevée à la baston (aikido vénusien, yeah), son allure chevaleresque, noble et protectrice, et ses cheveux blancs respectables (ce qui rend les répliques débiles encore plus fun, par contraste), et son assignation à demeure sur la terre du 20e siècle qui le fait bouder sévèrement.
- Jo Grant, assistante du Docteur, jeune espionne juste sortie de l'école mais raisonnablement compétente, choupinette extraordinaire, souriante, directe, naïve et généreuse, avec une tendance certaine à trouver astucieusement les méchants pour ensuite se faire choper bêtement et servir d'otage, mais comme parfois elle arrive à s'en sortir tout seule, on lui pardonne.
- Le Brigadier Aleister-Gordon Lethbridge-Steward, fondateur et chef de UNIT (la branche de l'ONU qui gère les menaces extraterrestres). Il emploie actuellement le Docteur en tant que conseiller scientifique et sauveur du monde occasionnel. Capable de mener une opération avec intelligence, et de répondre avec un humour pince-sans-rire au lieu de s'énerver quand le Docteur le vanne, et en règle générale d'être à la fois un militaire compétent et un perso cool, même si c'est vrai que vu son métier il utilise parfois des méthodes peu subtiles.
- Et puis Benton, Yates, et les autres réguliers de UNIT en général.
- Le Maître, qui dans cette saison vient tellement souvent ennuyer son monde qu'il peut être classé dans les personnages. Avec une barbiche caricaturale de méchant, des compétences élevées en hypnotisme, un humour très à froid mais excellent, et une capacité remarquable à faire la gueule en permanence, sauf quand il fait quelque chose qui énerve vraiment, vraiment beaucoup le Docteur - le vanner sur son exil, par exemple, [SPOILER] ou tenter de l'étrangler avec le fil du téléphone - mais non sans considérable regret ^^[FIN SPOILER].

Collapse )

Collapse )

Collapse )


Saison 11

Avec :
- Le troisième Docteur, déjà décrit plus haut, mais libéré de son exil, cette fois
- Sarah Jane Smith, journaliste du 20e siècle, entêtée et indépendante

Collapse )
Nocker II

Je regarde des vieux épisodes de Doctor Who, 2

Bon, comme au moins une personne (en fait, une, techniquement) m'a dit qu'elle était intéressée par ces posts, j'ai un prétexte pour faire la suite, bwahaha ! :-)

Saison 14

Avec :
- Le quatrième Docteur, avec ses cheveux qui frisent, son écharpe rayée de six mètres de long, ses jelly babies qu'il distribue à ses amis comme à ses ennemis, et sa grande capacité à faire l'imbécile pour dissimuler qu'il compter sauver le monde par un coup de génie dans cinq minutes. Je l'adore, mais c'est aussi émotionnellement un des plus éloignés des humains ; en voir mourir le contrarie plus pour des raisons de principe que de sentiments quand il ne les connait pas, et même quand il les connaît, il n'a souvent pas beaucoup d'empathie sur les petites choses.
- Leela (seulement dans la deuxième moitié de la saison), une humaine du futur qui vivait sur une planète retournée à l'âge préhistorique, très peu éduquée mais sans être stupide pour autant. C'est une des guerrières de sa tribu, féroce et capable d'anéantir une bonne partie de ce qui se dresse sur son chemin à grands coups de couteau, ou de fléchettes empoisonnées, éventuellement.

Collapse )

Collapse )


Saison 15

Avec :
- Le quatrième Docteur, que j'ai décrit plus haut
- Leela, beaucoup plus habituée au concept de civilisation (elle ne cautionne toujours pas, mais elle peut faire semblant), et toujours aussi torcheuse à la baston (en fait plus, parce qu'elle sait aussi se servir d'armes plus modernes, maintenant)
- K-9, chien robot à la puissance de calcul et à la base de données impressionnante, armé d'un rayon laser, mais assez lent et incapable de se déplacer sur des terrains accidentés. ^^

Collapse )


Saison 16

Avec :
- La quatrième Docteur, cette fois-ci employé par une sorte de divinité bénéfique, le White Guardian, pour retrouver les morceaux d'un artefact qui s'appelle la Clé du Temps
- Romana, jeune fille de Gallifrey envoyée pour l'assister dans la mission en question, très jolie et très intelligente, sortie de l'Académie avec les meilleures notes, qui a toujours respecté les lois, sait même faire voler un Tardis sans qu'il balance les voyageurs par terre, et à cause de tout ça a tendance à prendre le Docteur de haut. Et aussi le reste de la création, d'ailleurs. Même quand on se prépare à la tuer, elle garde son regard méprisant je-suis-meilleure-que-vous. Ceci dit, comme elle n'est jamais allée sur d'autres planètes et que toutes ses connaissances sont théoriques, elle fait parfois preuve d'une certaine... naïveté. Et assez rapidement, malgré des débuts orageux, elle en vient à respecter les capacités du Docteur - la réciproque est vraie aussi, d'ailleurs.
- K-9, fidèle à lui-même

Collapse )

Collapse )


Saison 17

Avec :
- Le quatrième Docteur, qui fait plus l'imbécile que jamais, parce que cette fois Douglas Adams fait scénariste global sur la saison
- Romana II. Oui, parce que Romana a régénéré, elle est toujours aussi intelligente, toujours naïve mais moins, et surtout elle a totalement changé de personnalité, elle n'est plus hautaine du tout (et moins zen, je dois reconnaître), au contraire, elle est charmante, impertinente, souriante et drôle, et je l'adore comme ça.
- K-9, encore et toujours

Collapse )

Collapse )

Collapse )