Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Je regarde des vieux épisodes de Doctor Who, 4

Bon, ben on va continuer, hein !
Jusqu'à ce que je m'en lasse - ce qui veut dire encore quelques posts, je le crains. ^^

Saison 20

Avec :
- Le cinquième Docteur, dans cette saison confronté à plein de méchants qu'il connaissait déjà, et qui reviennent le harceler, vivaces tels la mauvaise herbe. ^^
- Tegan, qui a changé de fringues, pour notre malheur. La mode des années 80 compenserait presque parfois le manque d'humour volontaire, dans ces saisons. Son costume blanc avec short lui écrase les seins, je ne sais pas si elle pense que c'est sexy, mais non. Quant à ses mini-robes hyper-criardes... mieux vaut ne pas en parler. Le passage chez le coiffeur était une mauvaise idée aussi, surtout quand ça repousse (pardon tout le monde, j'avais besoin de sortir tout ça ^^;; )
- Nyssa, au moins pendant la première moitié de la saison.
- Turlough (car il faut bien de nouveaux compagnons de temps en temps), qui a de jolis cheveux roux, qui vit sur terre au début (et en est fort contrarié) sans en être originaire du tout, dont le passé est un mystère et les motivations pas mal aussi. A la base, il était envoyé avec des buts peu honorables ; il a clairement changé de camp, mais a encore quelques accès d'égoïsme pragmatique de temps à autre.

Arc of Infinity
J'ai mis un peu de temps à rentrer dans celui-là ; la partie sur Gallifrey, avec le Docteur qui se fait condamner encore une fois, me semblait du déjà vu, mais en moins bien, et en mou (il faut dire que après "The Deadly Assassin", le niveau est dur à tenir). Bien sûr, Damon était choupi (et il donne des nouvelles de Leela !), le Castellan est presque drôle à être toujours aussi mauvais pour choisir son camp, Nyssa est toujours aussi sublimement canon mignonne et douée avec les objets techniques, et la voir utiliser une arme était presque choupi (au début ça m'a choquée, mais comme on peut le mettre en stungun, c'était juste choupi). Par contre, ça ne m'a pas plu de la voir pleurer, ça me semble une trahison par rapport à l'esprit du perso dans "Logopolis" et "Earthshock".
La partie avec Tegan s'intégrait assez mal au reste ; même à la fin, je ne suis toujours pas convaincue, les explications scientifiques sont plus pipo que jamais. Mais bon, elle revient, c'est ce qui compte.
Mais ça n'empêche pas qu'à la fin j'ai été complètement happée. Il y a la partie sur les "malheurs" du Docteur et de Nyssa sur terre (j'adore le moment où, par reflexe, il lui demande de l'argent pour le téléphone, et où elle fait sa tête "Docteur, je n'ai pas plus de raison que vous de me balader avec de l'argent terrien, mais je suis trop polie pour le faire remarquer à haute voix." et où ils sont forcés d'aller prendre leurs renseignements à pied. Et aussi quand ils bousculent les gens, la tentation d'aller les aider à se relever/ramasser leurs sacs, sauf que la situation est vraiment urgente. ^^;; Ou comment garder l'esprit "le Docteur n'est pas omnipotent", mais en drôle, cette fois !)
Et surtout, à la fin, on en vient à vraiment connaître le méchant, et je l'aime ! [SPOILER] Omega est de retour ! Sérieux, dès "The Three Doctors", j'avais remarqué son potentiel angsty, et on dirait que les scénaristes aussi, et je veux dire, il est toujours mégalomane, bien sûr, mais jamais cruel, et je comprends tellement ce qu'il veut, et je comprends tellement bien qu'Hedin ait voulu l'aider tout en étant un mec bien ! Et c'est vrai que le Docteur a refusé de discuter (je pense que même en discutant il n'aurait pas été d'accord, mais bon), et c'est vrai qu'il lui avait promis sa compagnie pour l'éternité, et sa liberté, et qu'Omega ne fait que prendre ce qui lui appartient ! Et je couine complètement quand il se contente de marcher dans la rue en souriant, en redécouvrant les simples plaisirs de la vie comme la musique de merde, et tout simplement le fait d'avoir un corps, et la fin est trop triste ! Et au fait, j'ai décidé qu'à la base c'était vraiment un gentil, et que c'était juste la solitude, le sentiment d'être trahi et la peur de mourir qui l'avaient rendu fou. *veut lire de la genfic sur Omega* [FIN SPOILER]

Mawdryn Undead
J'aime celui-là. Une histoire de paradoxe temporel finement gérée, qui se passe sur deux époques ; le grand retour du Brigadier (dans tous les sens du terme, il a eu de mauvaises périodes) ; des méchants intéressants, plutôt intelligents, effrayants mais suffisamment angsty pour être ambigus, et dont on se demande jusqu'aux dernières minutes comment ils vont finir ; des dilemmes moraux pour le Docteur et pour Turlough (dont c'est l'épisode d'arrivée, et qui est un chieur et un traître, mais qui se débrouille pour être attendrissant quand même, ça doit être parce qu'il est joli et angsty ^^ ). Bref, plein de bonnes choses.
Le seuls reproches que j'aurais à faire sont d'une part que ça manque un peu d'humour - comme souvent avec les histoire du cinquième Docteur - et d'autre part que le scénariste ne sait absolument pas écrire Nyssa. Heureusement, il en a conscience et se débrouille pour la faire intervenir le moins possible, mais quand elle est là, elle fait vraiment niaise.
Aussi, quelqu'un devrait se sacrifier et faire remarquer au Black Guardian qu'il est ridicule avec son oiseau mort sur la tête. ^^;;

Terminus
Cet épisode a tellement de fanservice qu'on se croirait presque dans les nouvelles séries, incluant Tegan et Turlough en train de ramper dans une bouche d'aération pratiquement l'un sur l'autre (et le costume de Tegan reste blanc immaculé, tout le monde y croit), et Nyssa enchaînée en sous-vêtements (fort couvrants, mais toujours des sous-vêtements, et toujours sexy, même si le fait qu'il y ait Nyssa dedans aide pas mal).
Il y a aussi des passages assez sombres sur une maladie mortelle, Turlough qui ne sait toujours pas dans quel camp il est, et de lointaines références à la mythologie nordique.
Je le classerais en plutôt moyen mais pas mauvais, le scénario se traîne un peu, ça manque encore une fois d'humour, mais il faut dire que le sujet ne s'y prête pas, [SPOILERS] je trouve cette explication sur l'origine du Big Bang pipo au plus haut point, et en général tout l'arc sur l'explosion assez bof - ou alors c'est moi qui n'ai pas compris l'importance du fait que ce vaisseau soit ancestral et en dehors du monde, et le lien avec le reste de l'épisode. Par contre, celui sur la maladie est sympa. OK, Nyssa est pitoyable quand elle est brûlante de fièvre, mais au moins il y a une explication. Et elle a une fin vraiment classe ! Un départ émouvant, un but noble et vraiment utile, mais qui ne nécessite pas de combats, un endroit où ses compétences scientifiques et sa personnalité pourront vraiment servir... Tant que la station Terminus continuera à guérir des gens, il restera quelque chose de Traken ![FIN SPOILERS]

Enlightenment
C'est un épisode sympathique ; je n'étais a priori pas enthousiasmée par l'idée d'avoir des "dieux" dans le monde de Doctor Who, je trouvais que cette idée de régate de l'espace était un peu ridicule, mais finalement j'ai bien aimé la façon dont c'était fait, et l'aspect mystique ne m'a pas trop fait grincer des dents.
J'aime l'ambiguité morale des Eternels "gentils", qui n'iraient jamais faire du mal à un humain, qui se nourrissent de leur énergie psychique quoique sans en abuser, mais qui ne voient vraiment pas le problème s'ils meurent par accident, de toute façon leur durée de vie est si courte... Et c'est fun de voir que le Docteur, de leur point de vue, est un éphémère comme les autres, le renversement de point de vue est sympa, quoique un peu vexant :-) (Et ils arrivent même à percer ses défenses mentales ! En même temps c'est Five, ce n'est pas le meilleur pour ça)
J'aime la relation entre Tegan et Marriner (et le fait que Tegan prouve qu'elle peut être sexy quand quelqu'un d'autre choisit ses fringues).
[SPOILER] Je n'ai pas compris ce qu'il attendait d'elle, finalement, si il voulait juste une prêtresse ou une prophétesse, ou si c'était un truc plus gore genre possession ; j'aurais bien voulu les détails.
J'aime le fait que le grand méchant soit une fille et un pirate. :-) Même si elle aurait pu être plus classe, vive la parité !
Bien sûr, même si on s'y attendait, j'aime le rôle que joue Turlough et sa décision finale, et même si j'étais déçue de voir le Black Guardian se dissiper juste parce qu'on lui a balancé un diamant à la tête, l'explication finale m'a d'autant plus satisfaite. Ca y est, Turlough est un vrai compagnon ! :-)
[FIN SPOILER]

The King's Daemons
Un tout petit arc pseudo-historique. Bien sûr, deux épisodes de l'époque, ça fait la même longueur qu'un épisode de maintenant, mais comme les vieilles séries sont filmées de façon moins rythmée, ça fait toujours une toute petite histoire. Un scénario léger, et Tegan et Turlough n'ont pas vraiment l'occasion de briller.
Je suis la personne la moins physionomiste de l'univers, et je ne reconnais plus le Maître dès qu'il met une perruque et du maquillage. D'un autre côté, les persos ne le reconnaissent pas non plus, alors je suppose que ça va.
Je n'aime pas trop les divers confusions et quiproquos, mais quand c'est traité de façon sérieuse et provoqué de façon volontaire, c'est quand même beaucoup moins gênant que quand c'est par accident et censé être drôle. Et leur vision de l'évolution de l'histoire est peut-être un peu top simpliste (et anti-française ^^). Malgré toutes ces réserves, j'ai trouvé l'épisode plutôt sympathique dans le genre sans prétention. La façon dont le roi Jean appelle les persos des "démons" mais les traite gentiment réussit à créer un sentiment de malaise, une ambiance stressante et intrigante, sans aucun danger visible. [SPOILER] Le plot twist sur Kamelion est pas mal et explique tout ça, je le trouve classe en méchant, en fait. Moins en gentil, et c'est dommage. [FIN SPOILER]
Oh, puis soyons honnêtes, j'aime aussi cet épisode parce que c'est un de ceux où la confrontation entre le Maître et le Docteur est chouette, j'aime leurs conversations, et j'aime comment c'est le Docteur qui ne peut pas se résoudre à tuer le Maître cette fois, et la manip qu'il y a derrière, mindfuck is gooood !

The Five Doctors
Pour changer, c'est un épisode avec le cinquième Docteur vraiment rigolo ! Enfin, ce n'est pas constitué d'"épisodes", pour une fois, c'est un téléfilm, mais en pratique, ça a la durée de quatre épisodes.
L'histoire est du pur fanservice (pas au sens pouillage, juste au sens faire plaisir à tout le monde). Les différents Docteurs sont enlevés de leurs lignes temporelles respectives et téléportés au même endroit (qui, on le découvre assez rapidement, est lié au sombre passé de Gallifrey). Plusieurs compagnons sont amenés aussi, et on a donc les Docteurs (la compil') aidés par les compagnons (la compil'2), qui affrontent les méchants (la compil' 3), et essayent, séparément, de gagner le tombeau de Rassilon pour comprendre ce qui se passe. Malheureusement, il n'y a pas le quatrième Docteur, qui se retrouve coincé dans le vortex (ce qui veut dire, en gros, que l'acteur était indisponible).
Le scénario lui-même est assez naïf et ne prend pas beaucoup de place [SPOILER] et est assez inspiré par une légende sur l'anneau de Salomon, et je suis un peu déçue par Borusa, je le préférais plus ambigu ; encore que même dans cet épisode, ce sont toujours ses moyens qui sont ignobles, jamais ses buts, [FIN SPOILER] mais on n'est pas là pour ça, on est là pour voir les différents Docteurs avoir la classe, et être fun, et se manger le nez dès qu'ils arrivent enfin à se rencontrer, et c'est bien réussi.
Une mention spéciale pour le Maître, dont le sens de l'humour m'a fait beaucoup glousser dans cet épisode, qui est toujours aussi louzeur que d'habitude sous cette incarnation, mais de façon presque attendrissante, cette fois. [SPOILER] La façon dont il se fait engager pour aider le Docteur, à moitié contre son gré, est très fun (seulement à moitié, parce que "A cosmos without the Doctor scarcely bears thinking about.", et là je glousse). Et bien sûr le Docteur ne va pas croire en sa bonne foi, et le Maître se fait tellement jeter qu'on a de la peine pour lui, vraiment. [FIN SPOILER]
Et sinon, on peut médire des fringues des persos plus que jamais, de la robe criarde à carreaux et de la nuque longue de Tegan en passant par l'imperméable violet sur tailleur rose de Sarah Jane, et le manteau de fourrure du deuxième Docteur qui se noue avec une corde et fait qu'on a du mal à le distinguer des yétis. ^^ Sans oublier, bien sûr, tous les vêtements habituels des différents Docteurs. ^^


Saison 21

Avec :
- Le cinquième Docteur, encore un peu là
- Tegan, toujours là pour un moment, elle aussi, elle est tenace ! :-)
- Turlough, plus clairement gentil maintenant
- Kamelion, sauf qu'on ne le voit presque jamais ^^ C'est un robot changeur de forme, qui a vaguement une personnalité, enfin il essaie, mais en règle générale son apparence et son comportement sont faits pour être contrôlés par la personne qui a le plus de volonté dans les parages.
- Perpugilliam Brown (seulement à la fin de la saison), dite Peri, botaniste américaine capricieuse et charmante, complètement tête de mule et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds.

Warriors of the Deep
C'est une sorte de suite de "Doctor Who and the Silurians" et "The Sea Devils"
Hum, il y a de bons côtés à cet épisode. De bons passages où Turlough assure, de très bons passages d'angst du Docteur, et globalement, les membres de l'équipage sont assez bien caractérisés pour la quantité qu'il y en a.
En plus, l'idée est intéressante, quoique pas très originale, avec un équivalent de guerre froide dans le futur, et les Siluriens (avec leurs cousins les Sea Devils, mais je vais dire juste "Siluriens", OK ?) qui peuvent détruire l'humanité avec peu de moyens mais de la bonne technique, en étant juste l'étincelle qui met le feu au poudres et en les laissant faire le sale boulot.
Le gros problème, c'est que je trouve la caractérisation des Siluriens assez ratée. Dans "Doctor Who and the Silurians", ils avaient des faiblesses, comme les humains, et elles étaient touchantes, comme celles des humains, et ça les mettait à égalité. On avait des humains normaux, et des Siluriens normaux. Ici, on a des militaires des deux côtés. Et l'envie d'en faire une race noble, presque supérieure aux humains, presque trop parfaite, juste poussée à bout, fait que finalement ils perdent en individualité, en personnalité, en tout ce qui faisait l'intérêt des Siluriens. Le Docteur répète sans arrêt que c'est des "gens" bien. Ce n'est pas faux, mais à la base, il n'avait pas besoin de le dire, on le sentait nous-mêmes ; ici, il n'y a aucun perso Silurien qui m'a fait couiner, ni même qui m'a surprise. Finalement les humains de la base, qui pourtant ont plein de défauts, se retrouvent à être presque plus sympathiques, et je ne pense pas que c'était le but poursuivi...
En bref, je pense que le concept était ambitieux, mais que ça ne fait pas passer le message, et c'est un peu dommage.

Planet of Fire
Un épisode obligatoire pour les fans de Turlough ; on apprend plein de choses sur lui, il a de la bonne interaction avec le Docteur, et de belles occasions de briller. [SPOILERS]Son dilemme final est assez proche de celui du deuxième Docteur dans "The War Games", mais avec une happy end. C'est aussi son épisode de départ. On ne peut pas tout avoir.[FIN SPOILERS]
Peri est un peu chieuse, mais elle est fun ; et les scénaristes ont exploité à fond le côté volonté de fer spécialité tête de mule. Je suis encore morte de rire du "I am the Master and you will obey me. - Well, I'm Perpugilliam Brown, and I can shout as loud as you can!"
C'est un de ces épisodes où le Maître est assez profondément ridicule [SPOILERS] ce qui est vraiment la louze pour ce qui était censé être son dernier épisode, heureusement qu'il est revenu ensuite. J'ai trouvé ça insuffisamment expliqué, d'ailleurs, comment le Docteur décide finalement de le laisser mourir, si c'était parce qu'il était faché pour Kamelion (qu'il ne semblait pourtant pas tenir en haute estime les minutes d'avant, et dont la mort n'est pas aussi touchante qu'elle aurait pu l'être), ou juste parce que... enfin, parce qu'il pense que pour le salut de l'univers ça serait une bonne idée. Pas clair, vraiment frustrant. Ils n'auraient pas dû laisser sa mort à un scénariste qui ne l'aime pas.[FIN SPOILERS]
Bizarrement, j'avais presque de la sympathie pour Timanov, le fanatique religieux de service, alors que ce n'est pas mon genre de perso. Ca doit être parce qu'il louze. ^^;;
Globalement, j'ai trouvé le scénario un peu faible. Mais bon, vive Turlough !

The Caves of Androzani
Cet épisode a un scénario super-bien foutu. Le Docteur arrive au milieu d'une guerre et de trafics compliqués (mais totalement clairs dans l'esprit du scénariste, et clairs pour nous à la fin), sans compter les monstres (bon, ça on s'en passerait, à la limite), les poisons mortels, et les flots de boue à ultra-haute température. Tout le monde trahit tout le monde et magouille avec tout le monde, et à chaque fois que le Docteur affirme qu'il n'est qu'un touriste qui passait par là personne ne le croit, et ça les fait s'imaginer des trucs pas possibles sur des complots encore plus compliqués qu'ils le sont. Tout le monde est intelligent mais commet des erreurs, tout le monde a quelque chose à se reprocher (mais certains plus que d'autres), tout le monde, même les plus ignobles, a un comportement humainement compréhensible (pas forcément dans le meilleur sens du terme, mais la façon dont Sharaz Jek flashe sur Peri est assez touchante, tout psychopathe qu'il puisse être). Bon, je ne dis pas qu'on va les aimer, il ne faut pas exagérer, ce n'est pas ici qu'on aura des persos d'épisode choupinous... mais intéressants, ça oui.
Le cinquième Docteur réussit à la fois à être totalement in character et à assurer incroyablement, à sa manière à lui, plus humaine et moins évidente que les autres Docteurs en général. Et, bien que ce soit un épisode sombre, plein d'horreur et de suspense, j'ai l'impression qu'il y a autant de répliques drôles que d'habitude avec lui, voire plus.
En bref, ouais, cet épisode a la réputation d'être bien, et il est bien. ^^
Tags: couple:master/doctor, fandom:doctor who, rant:fandom, rec:télé
Subscribe

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 2 comments