Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

Je regarde des vieux épisodes de Doctor Who, 3

Halala, pour me changer un peu les idées de mes douloureux problèmes d'élèves méchants et de sujets de bac blanc à réviser, je vais recommencer avec les rants que très peu de personnes lisent !!

(Et les spoilers sont toujours en orange sur fond orange, ne pas lire si vous êtes en mode texte, et ne pas surligner à la souris sauf si vous les voulez ^^ )

Saison 18

Bon, comme ça change de compagnons au milieu, je vais la découper en morceaux, en commençant l'arc E-Space (trois épisodes pendant lesquels le Docteur et ses compagnons voyagent dans un univers parallèle)

Avec :
- Le quatrième Docteur, toujours super-intelligent, toujours l'air super-ahuri, même si son écharpe a changé de couleur et qu'il a un peu plus de passages sérieux maintenant que Douglas Adams est parti
- Romana II, qui ressemble de plus en plus au Docteur au niveau intelligence, sens de l'humour et entreprises pour sauver les gens (et malheureusement, même s'ils sont toujours très proches, j'ai moins cette impression de ils-sont-ensemble-c'est-canon dans cette saison T_T )
- K-9, encore là.
- Adric, un adolescent rebelle d'Alzarius, un peu chieur mais choupi, génie des mathématiques, pas trop mauvais en crochetage et larcins divers, et qui pose beaucoup de questions.

Full Circle
L'épisode d'arrivée d'Adric, et pour un épisode d'arrivée, c'est assez peu centré sur lui, je trouve, il n'a pas vraiment l'occasion de briller ou d'être développé [SPOILER]même la mort de son frère est assez vite expédiée. Si, à la limite à la fin, quand il leur règle leur composant pour pouvoir voir l'extérieur[FIN SPOILER]. Enfin, le fait qu'il soit récurrent veut dire que ça peut être gardé pour plus tard.
Romana est choupi de ne pas vouloir revenir sur Gallifrey, Four fait un peu le boulet mais je suis sûr qu'il n'en a pas envie non plus, à mon avis la pointe d'énervement dans le "Oui, et j'ai perdu." n'est pas dirigée contre Romana.
Sinon, comme souvent dans les épisodes que je regarde en VO pure, le scénario me laisse avec beaucoup d'interrogations, et je suis incapable de dire si la réponse est dans une phrase que j'ai ratée, ou s'il y a des plot holes ou qu moins des questions ouvertes. Ce qui est très frustrant, car j'aime beaucoup le concept de cette planète, j'ai envie de me poser des questions dessus, sur ce qui s'est passé avant le début et se passera après. [SPOILER]Cette brume, c'est quoi ? Ca accélère l'évolution ? Si oui, est-ce que le nombre de générations qu'ils donnent pourraient être le bon ? Ou c'est juste le cycle de vie naturel des hommes des marais, ça leur permet de sortir ? Et comment les araignées ont-elles chopé contrôle mental, de façon qui se soigne si facilement avec un simple contrepoison, et pourquoi aident-elles les hommes des marais à entrer dans le vaisseau alors qu'ils ont peur d'elles ? Et, sans vouloir atténuer le fait que j'adore Adric, tout cela veut dire qu'au fond il est une araignée des marais mutante. ^^ (Oui, je sais, les compagnons humains sont au fond des singes mutants, voire des poissons à pattes mutants... mais c'est traumatisant quand même !!)
En tout cas, j'aime vraiment l'idée des habitants de cette planète évoluant pour prendre la place des vrais naufragés.
[FIN SPOILER]

State of Decay
Un épisode "standard", tout à fait agréable à regarder (du moins si on supporte les effets spéciaux cheap ; j'ai dû déjà mentionner que ça ne me gênait pas), mais pas spécialement notable. Il y a des vampires qui s'intègrent de façon cohérente dans l'univers de Doctor Who, ce qui est cool. Tout le monde a sa petite heure de gloire, que ce soit Four, Romana, K-9 et même Adric (pas qu'il soit très efficace, mais il essaie de façon choupi, et j'aime aussi sa conversation avec K-9 au début, forcément, c'est un matheux, il sait parler aux machines). Et le groupe de rebellion réussit à donner une impression de tenacité et d'humilité que j'aime, comme souvent dans la série, dans des cas semblables.
Beaucoup de choses que j'apprécie, rien qui me fasse couiner, en bref (Sauf le passage où Four dit à Romana qu'elle est merveilleuse, mais là c'est moi qui suis une fangirl ;-) )

Warrior's Gate
Un scénario complexe et bien fait avec une espèce d'hommes-lions qui peut voir les lignes temporelles encore mieux que les Time Lords, mais qui sont réduits en esclavage, plus ou moins exploités comme "pièces" dans les vaisseaux de voyage dans le temps. Ce n'est pas un de mes préférés personnellement [SPOILER] parce que je ne suis pas fan des Tharils, je partage l'opinion du Docteur quand il leur gueule dessus, et bien sûr ils ont assez souffert, ils méritent d'être libérés, mais pas de récupérer Romana ! Même si c'est une fin classe pour elle ! (Et que je suis sûre qu'elle saura les remettre à leur place si certains n'ont pas encore compris la leçon d'humilité). En plus, comme Birok vient plus ou moins du futur, il sait virtuellement tout, et le Docteur n'a pas beaucoup d'occasions d'assurer, ce qui me déplait car je suis biaisée par rapport à Four. En fait, c'est presque mal fait, ça laisse penser que les Tharils sont trop forts, on se demande pourquoi ils ont besoin de Romana ; mais vu comme ils lui parlent, je suppose qu'elle a complètement assuré dans le futur. En fait, le plus intéressant pourrait être ce qui lui arrive après, c'est dommage qu'on n'ait pas les détails.
Honnêtement, il est pas mal. Peut-être que je n'étais juste pas contente qu'elle parte. Et, même si les adieux sont trop courts, j'ai couiné sur la dernière réplique. "Will Romana be alright ? - Alright ? She'll be superb !"
[FIN SPOILER]


Saison 18, suite et fin

Avec :
- Le quatrième Docteur, toujours fidèle au poste (quoique plus pour longtemps, ça fait presque sept ans...)
- Adric, qui découvre notre univers
- Nyssa, adolescente aristocrate et diplomate, élevée avec toutes les compétences sociales, capable aussi bien de faire un arrangement floral que de corrompre un garde. Excessivement gentille (he, elle est de Traken), fort intelligente, et geek achevée de la bio-electronique (ce qui la sort complètement du cliché dont elle donne l'impression au début ^^;; )
- Tegan Jovanka, hôtesse de l'air australienne du 20e siècle, sympathique mais qu'il ne faut pas énerver, car elle rale fort. La seule humaine du Tardis à cette époque (la seule humaine du 20 siècle depuis très longtemps), et aussi la voix de la raison, du sens pratique, de l'organisation prévue à l'avance, et des gens qui ne comprennent pas la science super-avancée des trois autres. ^^

The Keeper of Traken
Comme souvent dans la saison 18, j'ai une certaine affection pour la planète où se déroule l'histoire. OK, le sens de la mode sur Traken pourrait être amélioré (et, je le dis maintenant parce que sinon j'oublierai, les effets spéciaux genre yeux rouges font partie des plus nuls de Doctor Who, toutes saisons confondues), mais j'aime le fait qu'il y ait des aliens gentils, pour une fois (j'en veux dans les nouvelles saisons !). J'aime le concept d'une "harmonie universelle maintenue grâce à... he bien, grâce à des gens qui sont très gentils les uns avec les autres". Traken n'est pas peuplée de robots ou d'anges inhumains, les gens se bourrent la gueule, s'envoient des vannes, ont des défauts, c'est juste ce qu'on obtiendrait en faisant vivre ensemble les... je ne sais pas, 5% de gens les plus sympa de la population mondiale ?
Mais bien sûr, il leur arrive des emmerdes, sinon il n'y aurait pas d'histoire. L'histoire en question n'a rien d'exceptionnel, mais elle est à la fois tragique et charmante. J'aime tout le monde dans cet épisode, Four est génial, Nyssa est super-choupinette mais efficace, Adric est toujours chieur mais de façon attendrissante (et il fait des transformées de Fourier de tête, et ça sert à quelque chose, et si ça se trouve le scénariste sait même ce que c'est, yeah), la façon dont Adric et Nyssa sont de milieux et de personnalités si différents mais deviennent copains comme cochons dès qu'il est question de science m'a fait couiner, Tremas est cool, le méchant est bien ignoble et fait presque peur. [SPOILER]En fait, le Maître est rarement passé si près de conquérir l'univers. J'adore le passage où il a virtuellement gagné, le Docteur à ses genoux contraint de regarder des gens mourir sans pouvoir bien faire, et où au lieu de triompher, il est limite vexé alors qu'il constate : "Tu ne me reconnais toujours pas !" Et quand il raconte ce qu'il a l'intention d'en faire, brrr... heureusement, mes deux petits geeks sauvent le monde - avec des indices laissés auparavant par le Docteur, quand même, c'est lui le héros. ^^ Aussi, le fait qu'il existe des choses comme la Source rend le final de la nouvelle saison 3, avec le Docteur qui rajeunit, moins tiré par les cheveux. On voit bien que c'est le même genre de technologie, bien moins efficace et plus demandeuse en énergie mentale parce que trafiquée à la hâte, mais suffisante - seulement, cette fois, c'est lui qui l'a.[FIN SPOILER]
Oh, tiens, je dirais que pour celui-là aussi, même s'il se passe loin de Gallifrey, il vaut mieux avoir vu "The Deadly Assassin" ou au moins avoir été spoilé sur ce qui s'y passe.

Logopolis
Ce n'est pas le meilleur épisode de tout Old Who, mais c'est mon préféré. ♥
Déjà, c'est un épisode final proche de ceux de maintenant : il a des thèmes en commun avec les autres épisodes de la saison (l'entropie et le second principe, principalement, mais aussi la possibilité d'utiliser des moyens scientifiques pour canaliser l'énergie psychique et modifier la réalité), reprend des éléments de scénario, apporte une nouvelle lumière dessus en même temps que les épisodes précédents de la série aident à comprendre celui-là. C'est quelque chose que j'adore dans New Who et qui est rare dans les vieilles fins de saisons.
Et il y a une planète entière peuplée de mathématiciens ! (Et oui, je suis consciente qu'on voit très distinctement que leurs maisons sont des maquettes, mais ça ne me dérange pas). Et même si la science est toujours aussi pipo, c'est suffisamment poussé pour qu'on comprenne les principes derrière ! (Pour moi c'est un compliment, il y a des gens que ça fera fuir). J'adore le principe de la block transfer computation, ça m'a fait comprendre les techniques utilisées dans "School reunion" (avant, je me disais que s'il existait quelque chose d'aussi puissant, on le saurait, ça fait pipo ; la réponse est que ça existe, et on le savait), j'adore les révélations sur eux, [SPOILER] une planète de mathématiciens qui recalculent le monde en permanence, pour l'empêcher de tomber en ruine, et qui ne peuvent pas vaincre le second principe, alors qui expédient l'entropie dans les mondes parallèles, et le lien avec l'E-Space... et les problèmes moraux que ça a pu poser, et j'imagine la façon dont malgré leurs remords ils se sont probablement senti forcés d'effacer de l'univers toute force qui a tenté de les envahir avant - je meurs d'envie de lire et d'écrire des fics rien que sur cette planète ! Et ils trouvent encore le temps d'être polis avec les visiteurs ! Je les aime ![FIN SPOILER]
L'épisode commence lentement, pourtant, avec les, hum, problèmes de transport des persos, les pneus crevés, les Tardis récursifs, les péniches qui ne devraient pas être là. Mais la fin est Grande. En plus de mon amour pour le concept et la façon dont ça recolle les morceaux de la saison, c'est encore un de ces épisodes où je fangirlise en permanence, j'aime tout le monde, Four qui angste sur Romana, Nyssa dont le destin est tellement tragique qu'elle en serait presque à se plaindre, Tegan avec ses principes bien établis sur ce qu'est un vol réussi et sur les droits de travailleurs, Adric toujours geek des maths, le Maître à la fois classe et louzeur fini, [SPOILER]et l'alliance from doom entre le Docteur et le Maître pour réparer les conneries involontaires du Maître et sauver l'univers (c'est l'épisode qui a le plus grand nombre de morts de tout Doctor Who, quand même !), et leurs engueulades, presque amicales par instants puis plus du tout, et l'écharpe du Docteur est même utilisée pour un croche-pieds. Et ma petite Nyssa, ses passages d'interaction avec le Maître-dans-le-corps-de-son-père qui sont ignobles mais que j'aime, le moment où elle voit sa planète être détruite sans se permettre une larme, et le Grand Prix de Choupinitude que j'attribue à sa conversation avec Adric : "C'est le télescope de Pharos, que les humains ont construit pour contacter des intelligences extraterrestres. - He, mais c'est nous, ça ! - Oui, ils devraient être contents de nous voir."[FIN SPOILER]


Saison 19

Avec
- Le cinquième Docteur, son apparence jeune, ses cheveux blonds, ses vêtements de cricket à rayures orange, son céleri à la boutonnière.
Contrairement à ce qu'on peut croire à son costume zarb, le cinquième Docteur est un des plus "humains" ou "normaux" des Docteurs, avec peu de comportements vraiment excentriques (sauf que je rigole à chaque fois qu'on le voit changer son céleri pour en prendre un plus frais), et des relations avec les compagnons plus égalitaires. Les scénaristes de la saison ont aussi décidé de bien faire sentir que même s'il est très intelligent, il n'est pas omniscient et il ne peut pas toujours sauver tout le monde. Ce qui nous donne dans les moins, moins d'humour et de passages de torchage extraordinaire, et dans les plus, plus d'émotion-angst et de relations un peu compliquées entre personnages.
(On notera que même s'il m'arrive, en regardant les anciennes saisons, de me plaindre des nouvelles, de dire que je veux des arcs plus longs, des scénarios plus complexes, plus d'humains méchants, d'extraterrestres gentils et de planètes zarb, et moins de romance avec le Docteur, sur ce point précis les nouvelles séries réussissent totalement à nous donner un mélange harmonieux du beurre avec l'argent du beurre)
- Adric, toujours là.
- Nyssa, maintenant sans les jupons à volants, le diadème et le maquillage, et avec passé tragique fourni en bonus.
- Tegan, intégrée dans l'équipe de façon rapide et efficace, comme ce qu'elle fait en général (sauf quand elle a vraiment la tête dans les nuages)

Castrovalva
Un épisode du même scénariste que Logopolis. Tout comme Logopolis, il commence très lentement (avec des problèmes de transport ^^;; ) et speede vers la fin. Mais je l'aime beaucoup moins.
C'est un épisode post-régénération, et comme dans "The Christmas Invasion", le Docteur est out pendant les trois quarts de l'épisode, ce qui est dommage pour ses fans. Comme Adric est aussi indisponible, c'est à Nyssa et Tegan de sauver la situation. Elles sont toutes les deux au meilleur de leur forme, Tegan bourrée d'esprit pratique qui refuse d'abandonner le Docteur et kidnappe une ambulance, Nyssa supra-geek "la récursion n'est pas stupide", toujours aussi gentille, et calme au point d'en être fataliste. Je suppose que c'est après cette épisode que la question de savoir si elles allaient rester comme compagnons ne s'est même plus posée pour le Docteur.
J'aime aussi beaucoup les références à Escher et à la géométrie non-euclidienne. Et le céleri en tant que symbole de la civilisation. Et, bien sûr, le fait qu'il y ait encore une fois des extraterrestres gentils. :-)
Mais pour tout le reste, il me donne une désagréable impression d'inachevé. Le relation entre Adric et le Maître aurait pu être passionnante, et est tout sauf ça (d'ailleurs, les deux persos sont assez ratés dans cet épisode, Adric sous-exploité, et le Maître trop inefficace). La façon dont marche la Toile, le concept de Castrovalva, la psychologie de ses habitants, le tout a du potentiel et est baclé en quelques répliques. Ainsi que la façon dont ça aurait pu faire évoluer Adric, dont je n'ai vu aucune trace plus tard. [SPOILER]Adric avec des pouvoirs, même légers, même très lents à utiliser, de block transfer computation aurait complètement torché. Quant à la façon dont les autres jugeront son comportement pendant cet épisode... bon, ça je ne peux pas dire, si ça se trouve c'est traité au début de l'épisode suivant, je l'espère.[FIN SPOILER]
Une sorte de déception, donc.

Earthshock
C'est un épisode sombre ; un de ceux où on insiste sur le fait que le cinquième Docteur est faillible. En conséquence, il y a une bonne atmosphère oppressante, des passages émouvants, les Cybermen font suffisamment de mal pour échapper au ridicule, et globalement c'est un bon épisode, mais pas un de mes préférés. Je suis faible, je préfère quand il y a de l'humour, je préfère quand les persos sont brillants et triomphent !
[SPOILER] Ils ont tué Adric ! Ca, en soi, ça ne serait pas gênant, je n'ai rien contre la mort des persos que j'aime, mais là c'est tellement horrible, la façon dont ça se passe, tellement inutile, qu'il meure en essayant de sauver le monde, en croyant qu'il a échoué, et que finalement ça ne change rien, il aurait pu s'enfuir après avoir brisé juste le premier code, et tout se serait bien passé ! Je ne suis pas trop fan de ces épisodes, d'ailleurs, en mode "tout est écrit et les persos connaissaient déjà les conséquences de ce qu'ils allaient faire dans le passé". Et sa dernière réplique "Maintenant, je ne saurai jamais si j'avais raison !", c'était horrible, mais tellement lui... Par contre, les réactions des autres étaient très belles, Five qui pète un cable et attaque le Cyberleader avec le badge d'Adric, Tegan qui essaie de réconforter Nyssa et qui finit par être celle qui se fait réconforter, parce qu'elle est moins habituée au deuil, et ce générique de fin sans musique... Mais quand même, ça laisse un sentiment très amer.[FIN SPOILER]

Time-Flight
Cet épisode est réputé pour être faible, et de fait, il l'est. J'ai mis un bout de temps à comprendre pourquoi. Ce n'est pas parce que les effets spéciaux sont nuls (je trouve même assez charmant le principe de faire exprès de l'incrustation de merde pour marquer que les persos sont dans une illusion), ce n'est pas une question de caractérisation (les réguliers sont égaux à eux-mêmes, j'aime même assez le pilote du Concorde avec ses notions de sabotage, le professeur est un chieur mais pas déplaisant, ça fait un agréable changement dans le traitement des persos scientifiques, et j'ai adoré la référence à UNIT), ce n'est même pas parce que le scénario est un peu tiré par les cheveux (quand on regarde cette série, il faut être habitué, et ça rend un épisode moyen, pas nul). Ce n'est pas parce que le Maître est ridicule (quoique, peut-être un peu quand même. Je sais que sous cette incarnation, il est censé n'avoir aucun goût, je sais que sous toutes les incarnations il aime les plans compliqués quand on peut faire simple, mais un déguisement si atroce était-il nécessaire ? Même si ça permet à Anthony Ainley de jouer avec les anagrammes).
Non, le principal problème est que ce qui est a le plus de potentiel dans cet épisode, ce qui devrait être au centre du scénario, à savoir les Xeraphim, est à peine effleuré, comme si les scénaristes eux-mêmes n'avaient pas vraiment idée de ce que c'était. [SPOILER] Cette idée de schizophrénie dans un être créé par la fusion d'une race est charmante, et j'aime le fait qu'il contactent Nyssa en tant que principe bénéfique plutôt que le Docteur. Dommage d'ailleurs qu'il n'y ait pas eu de confrontation entre Nyssa et le Maître dans ce contexte, ça aurait été super-cool. Mais bon, on aurait besoin d'un peu plus de renseignements sur les Xeraphim ! Pourquoi ils avaient besoin d'un sacrifice ? Qu'est-ce qu'ils ont fait avec et qu'est-il devenu ? Pourquoi c'est si bien d'en avoir dans son Tardis ? Ca a quels effets ? Et le passage de la lutte entre la partie bénéfique et la partie maléfique était, il faut le dire, bien piètrement géré. Quant à la fin, cette idée d'envoyer balader un autre Tardis comme une balle de cricket, c'est présenté comme une opération facile, ça aurait dû demande plus de stress, je veux dire, on sait que ce n'est pas la réaction naturelle quand deux téléportations se font au même endroit ! En bref : dommage.[FIN SPOILER]
Tags: fandom:doctor who, rant:fandom, rec:télé
Subscribe

  • Fandom meme

    Taken from malurette who was inspired by June Something Give me a pairing and I'll tell you what other character I'd throw into the mix? ou,…

  • Femslash February Ask Game

    Taken from skyleree on tumblr 001 send me a female character and i’ll respond with: my favorite wlw/femslash ships of hers my femslash otp of hers…

  • Ship dynamics

    I can't draw but I wanted to do the "ship dynamics you love" meme ^^ * Would-be betrayer/victim more lovable than planned Tomoe/Kenshin…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 2 comments