Les divagations de Nelja (flo_nelja) wrote,
Les divagations de Nelja
flo_nelja

[Fic] Heroes, encore des drabbles

Cela fait probablement très naze, de répondre encore une fois à une de ses propres requêtes sur fic_sur_demande. Mais je n'arrive à écrire que des drabbles éparpillées sans scénario ni continuité, et je préfèrerais lire une vraie fic sur le sujet, moi ! (De préférence écrite par quelqu'un de meilleur que moi).

Titre : Histoires de voisinage
Auteur : flo_nelja
Fandom : Heroes
Personnages : Eden, Chandra Suresh, Sylar
Rating : PG
Disclaimer : Heroes appartient à Tim Kring et à la NBC
Avertissements : Gros spoilers épisode 10, et aussi des petits bouts de spoilers sur les épisodes 11, 18, 21, et le background d'Eden en comics.
Notes : Se passe entre l'épisode 10 "Six months earlier" et le début de la série. Parce que j'ai été très intriguée par ce que disait Sylar dans l'épisode 11, quand il reproche à Eden d'avoir su à l'époque, et de ne pas l'avoir arrêté ; et aussi parce qu'une drabble qu'aellane m'a offerte m'a fait comprendre que la relation entre Chandra et Eden avait des possibilités sympathiques. Même si je ne pense pas avoir rendu justice au potentiel de la chose, et à Eden en particulier. 18x100 mots. Je n'ai pas revu ces épisodes, si vous voyez des incohérences, dites-moi.



Le professeur Suresh semble extatique quand il ouvre à sa "nouvelle voisine", l'écoute à peine ; elle le remarque, oriente subtilement la conversation.

"Oh, rien... je suis un scientifique, j'ai eu juste maintenant la preuve irréfutable d'une théorie qui m'était chère."

Il semble si enthousiaste, si passionné ; Eden n'a même pas à simuler la curiosité pour demander.

Il parle de l'évolution, de capacités nouvelles ; elle peut à peine croire en sa chance.

Parce que sa mission avance trop bien.

Et parce qu'en l'entendant, elle peut presque penser avoir un rôle dans ce monde.

***


Elle revient fréquemment, partager un repas ou une conversation.

Le professeur parle bien volontiers de ses théories ; Eden feint la surprise, ne cache rien de son admiration.

Elle pose les bonnes questions, pertinentes et précises. Tout à la joie d'expliquer il expose sa carte, ses dossiers.

"Il y a quelques mois encore, personne ne m'écoutait." dit-il, s'excusant presque.

Il ne mentionne jamais plus l'autre personne qui l'écoute, celle dont l'existence le réjouit tant, la preuve de sa théorie qu'elle aimerait pourtant connaître. Ce secret-là, apparemment, n'est pas encore pour elle.

***


Un de ces jours-là, on frappe à la porte du professeur.

"Gabriel, voici Eden, ma voisine. Eden, je vous présente Gabriel. Nous travaillons ensemble."

Suresh semble nerveux ; même sans cela elle n'aurait aucun mal à comprendre quel est ce "travail".

"Voulez-vous que je parte ?" mais même le professeur voit l'impolitesse de la chasser d'un repas cuisiné par elle-même.

"Après le déjeuner, vous voulez bien ?"

C'est une victoire.

Après cela, parfois, même quand Gabriel est là, elle se permet d'entrer, apporte à manger pour tout le monde.

Elle joue la personne normale, et écoute.

***


"Alors, c'est lui ? Une nouvelle étape de l'évolution ? Que peut-il faire ?"

Sa curiosité est réelle ; elle connait si peu de gens comme elle...

"Des choses incroyables !" Le reste est toujours un secret.

Elle réoriente la conversation "Comment l'avez-vous trouvé ?"

Il lui explique, dévoile la liste pour la première fois. Elle pourrait presque la photographier discrètement... pas encore, pas avant d'en avoir supprimé Claire Bennet.

Elle distingue, par hasard, le nom "Sarah Ellis", et l'envie lui transperce le coeur de dire quelque chose. Par exemple qu'elle connaissait cette fille, qui est morte maintenant.

***


"J'aimerais que vous m'appeliez Sylar, s'il vous plait." insiste Gabriel auprès d'Eden.

Le professeur semble déconcerté par ce caprice. Gabriel lui explique, comme un sujet rebattu : "De toute façon, mon nom ne doit pas être mentionné dans vos travaux. Ma mère pourrait en être choquée, si elle tombait dessus par hasard."

C'est peut-être la plus mauvaise excuse possible, mais Eden approuve. "Parfois, un nouveau nom peut aider à repartir de zéro." Elle sourit. "Une nouvelle coupe de cheveux, aussi."

Le professeur Suresh, seul contre deux, affligé, renonce.

***


"L'évolution est une force positive." insiste Sylar.

"Je ne pense pas qu'on puisse parler de positif ou négatif. Elle est, c'est tout."

"Mais les changements sont nécessaires."

Chandra hoche la tête. "Oui, la vie en dépend. Mais la vie dépend aussi de la gravitation, par exemple, et on ne dit pas qu'elle est positive, surtout quand on tombe."

"Mais alors, pourquoi l'étudier avec tant de passion ?" demande Eden.

"Parce que cela arrive. C'est inévitable. Et pour les gens comme moi la vérité, elle, est une force positive."

Sylar semble amer. Eden aussi, sans doute.

***


Pendant le repas Chandra semblait sombre, et au lieu de demander à Eden de partir, ou de parler science en général, il évoque sa famille, il avoue ses regrets et son amertume.

Il leur parle de sa femme, de la mort de Shanti qu'il n'a pu empêcher, de Mohinder. Clairement, il aimait mieux son aînée ; pas Eden. Elle croit que Sylar non plus, mais ils se taisent, bien sûr, ne voulant pas le blesser.

Eden préfère Mohinder parce que son père l'aimait moins. Sylar elle ne sait pas, peut-être parce que c'est celui qui a survécu.

***


Quand Sylar parle, expose ses théories, Chandra semble fasciné. Bien sûr, il aime parler avec Eden, mais cela n'a rien de comparable.

Eden préférait Sylar avant, quand il était plus timide, moins assuré. Là, il lui ferait presque peur, mais c'est de la jalousie, sans doute.

"Est-ce juste pour ses pouvoirs ?" se demande-t-elle. "M'aimerait-il autant s'il savait ce que je peux faire ?"

Non, Chandra aurait probablement peur. C'est une réaction naturelle.

Elle se demande si quelqu'un peut même l'aimer en sachant qu'elle pourrait contrôler ses actes et ses pensées.

***


Elle est supposée être là juste pour espionner, juste pour la liste, alors qu'importe ce que papa Suresh peut penser d'elle ?

Sa confiance devrait suffire. Si vraiment elle voulait l'affection paternelle qu'il montre à Sylar, elle pourrait l'obtenir d'un mot.

Mais ce ne serait pas vraiment pareil.

Ce devrait être bon qu'ils soient lancés dans leur conversation sans même la remarquer ; elle imagine parfois qu'elle ne serait ni vue ni entendue si elle commençait à photographier la carte.

Enfin, pas tout à fait. Sylar, lui, ne l'ignore peut-être qu'en apparence.

***


"Nous partons en voyage." explique papa Suresh. "Chercher d'autres personnes ayant des capacités spéciales."

Elle reste sans voix quand il lui confie les clefs de son appartement, avec la mission de s'occuper de Mohinder-le-lézard.

Ils la laissent seule, faire ce qu'elle veut. Pourtant, elle n'a même pas l'impression de gagner.

Elle peut effacer Claire de la liste principale, mais ce sera remis à jour tôt ou tard. Il faudrait effacer entièrement l'algorithme, puis demander à papa Suresh de ne jamais le refaire.

Elle ne se résout pas encore à cette cruelle destruction.

***


Quand papa Suresh revient, il semble sombre.

"Oui, nous en avons trouvé, et ils n'ont pas accepté de nous écouter."

C'est une réaction habituelle, il le lui a dit souvent, cela ne justifie pas cette tristesse.

"Ils ne répondent même plus au téléphone, depuis." La voix de papa Suresh devient basse et tremblante. "Je me suis renseigné, deux d'entre eux ont été tués. Au moins. Sans doute tous."

Aucun d'entre eux n'ose prononcer les mots fatidiques : "C'est Sylar, peut-être ?"

Papa Suresh croit trop en lui pour oser parler - ou pour qu'Eden ose parler.

***


Sylar revient encore quelques fois, puis plus du tout.

"Je ne veux pas vous en parler." répond papa Suresh quand Eden l'interroge.

"Si, vous voulez." Elle doit absolument savoir. "Vous vous sentirez mieux ensuite."

Il a vu, raconte-t-il, des corps vidés de leur cerveau, tués par télékinésie à coup sûr. Il a presque volontairement sacrifié ces gens, pour se persuader que c'était faux, car il avait encore confiance en Sylar.

"C'est un meurtrier," dit-il, haineux, "il m'a manipulé, il m'a menti."

(Eden souhaite pouvoir lui cacher toujours ce qu'elle a fait, elle)

***


Elle appelle Mr Bennet le jour même, lui demande des renforts, de quoi emmener Sylar.

Il refuse absolument de référer à ses chefs de tout ce qui est lié à Chandra Suresh avant qu'elle ait fini sa tâche concernant Claire.

"Ne devons-nous pas le stopper ?" demande-t-elle.

"Tue-le si c'est nécessaire. Je te fais confiance, pour le juger comme pour y arriver."

Elle se demande si elle peut le faire encore, ordonner à quelqu'un de mourir.

"D'après tes rapports, cela semble oeuvre utile."

Mr Bennet lui faisait confiance. Il n'aurait pas dû.

***


Elle entend Sylar crier dans le couloir, tambouriner à la porte de papa Suresh.

"Personne ne peut m'empêcher de continuer, excepté vous ! Si vous ne m'aidez pas, vous le regretterez ! Tout sera votre faute !"

Il semble se moquer complètement d'être entendu. "C'est vous qui m'avez fait commencer !!!"

Elle pourrait le tuer, peut-être, maintenant.

Elle ne l'a jamais vu ainsi, débraillé, les cheveux en désordre, complètement paniqué.

La voyant venir, il bafouille "Nous nous sommes brouillés." puis s'enfuit rapidement, comme honteux.

Elle ignore si à ce moment, elle a manqué de temps, ou de courage.

***


Elle ne pourrait être plus surprise qu'en trouvant Sylar à sa porte, calme et poli cette fois.

"Je vous en prie, dites-lui de me recevoir."

Il la regarde intensément, comme pour la première fois. "Il vous écoutera. Il vous aime beaucoup, vous savez."

"Pourquoi devrais-je le faire ?" demande-t-elle, émue malgré elle.

"Ne pensez-vous pas que tout le monde a le droit à la rédemption, à repartir de zéro ?" plaide-t-il. "Et que parfois, on ne peut y arriver tout seul ?"

Elle a besoin de toute sa force pour refuser, sans même parler de le tuer.

***


"Vous n'avez pas à vous inquiéter, Eden. Sylar est effectivement un meurtrier, mais il n'est dangereux ni pour vous ni pour moi. Je déteste ce qu'il a fait, je ne lui en donnerai plus le moyen, mais c'est un peu mon erreur, ma faute."

"Et cela dispense de le dénoncer ?"

"Nous n'avons aucune preuve ; je ne peux leur expliquer aucun moyen de l'arrêter non plus."

Sa voix tremble un peu quand il dit "Il a disparu de nos vies." et elle se demande s'il a quand même peur, ou s'il regrette encore.

***


Elle avoue à Mr Bennet son échec, ses faiblesses. Il ne la blâme pas, assure qu'il règlera le problème lui-même.

"Je crois qu'on me suit." lui dit papa Suresh. Il ignore que le danger ne vient pas de là.

"Si je meurs, Eden, gardez tout." dit-il un soir.

"Vous avez une famille !" s'exclame-t-elle.

"Je les ai abandonnés." Sa voix semble calme comme quand il expose une théorie, mais la noirceur est évidente derrière.

"Ils viendraient forcément !" C'était totalement involontaire et inutile, ils ne peuvent pas entendre.

Au moins papa Suresh en est convaincu, maintenant.

***


Quand elle apprend la mort de papa Suresh, elle ne peut penser autre chose que "C'est de ma faute."

Elle aurait pu arrêter Sylar, et elle ne l'a pas fait.

Elle se demande encore comment elle a pu montrer tant de lâcheté déguisée en compassion ; elle aimerait se dire qu'il lui a fait quelque chose. Mais elle connait bien son propre pouvoir, ce ne sont que des mots ordinaires qui l'ont détournée de son devoir, elle le sait.

Elle ne refera pas la même erreur ; elle se jure qu'elle le tuera, la prochaine fois.

Tags: *fic, comm:fic_sur_demande, fandom:heroes, genre:gen, perso:eden mccain, perso:sylar
Subscribe

  • Nonconathon reveals

    All under cut, because well, it's linked to noncon fic and art. Titre : On a Silver Platter Auteur : Nelja Fandom : The Magnus Archives Persos…

  • Fairy tale inspired reveals

    The reveals were this night! I wrote a post-canon Utena/Anthy fic! The Shadow Play Girls are here, the fairy tales it uses are "East of the Sun and…

  • Femslash-kink reveals

    The femslash_kink fics are no longer anon! Here is the fic I wrote: Titre : From the bottom of the heart Auteur : Nelja Fandom : Once upon…

  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your reply will be screened

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 22 comments

  • Nonconathon reveals

    All under cut, because well, it's linked to noncon fic and art. Titre : On a Silver Platter Auteur : Nelja Fandom : The Magnus Archives Persos…

  • Fairy tale inspired reveals

    The reveals were this night! I wrote a post-canon Utena/Anthy fic! The Shadow Play Girls are here, the fairy tales it uses are "East of the Sun and…

  • Femslash-kink reveals

    The femslash_kink fics are no longer anon! Here is the fic I wrote: Titre : From the bottom of the heart Auteur : Nelja Fandom : Once upon…