?

Log in

No account? Create an account
Lectures d'avril - Les divagations de Nelja [entries|archive|friends|userinfo]
Les divagations de Nelja

[ userinfo | livejournal userinfo ]
[ archive | journal archive ]

Lectures d'avril [May. 1st, 2016|10:29 pm]
Les divagations de Nelja
[Tags|, , , ]


"Nelson Mandela's Favorite African Folktales"
Pour la catégorie "Contes, mythes et légendes" de bingo-livres
Recueil de contes, environ 140 pages. Des légendes qui viennent de toutes les parties de l'Afrique en théorie, en pratique assez centrées sur l'Afrique du sud, vu le choix. J'ai été curieuse devant le critère, je ne regrette pas. Nelson Mandela a bon goût en contes de fées (en plus de toutes ses autres qualités ;-) ). "The Enchanting Song of the Magical Bird" est très poétique, "The Great Thirst" cruelle et ambiguë, "The Guardian of the Pool" est une romance charmante, "Asmodeus and the Bottler of Djinns" une variation très amusante sur le thème du génie dans la bouteille, "Sanny Langtand and the visitor" tire du côté de la littérature jeunesse avec ses dragons qui voyagent dans le temps... et je n'en connaissais presque aucune. Je suis très contente de l'avoir trouvé !
8/10


"Quand on n'a que l'amour", anthologie établie par Sabine Péglion et Bruno Doucey
Pour la catégorie "Joker" de bingo-livres
Un recueil de poèmes que j'ai reçu sur Babelio. L'éditeur est très orienté poésie populaire d'une part, et multiculturalisme d'autre part.Le 20e siècle est beaucoup plus représenté que les autres, avec beaucoup de traductions, des poètes et des poétesses (beaucoup plus de femmes que dans l'anthologie poétique moyenne) étrangers. Cela fait que même si j'ai lu beaucoup de recueils de poèmes, j'ai découvert de nombreux auteurs que je ne connaissais pas. Même parmi les auteurs connus, les poèmes choisis sont en général originaux. Sur un tel thème, on peut se le permettre.
Le recueil est constitué de cinq sections - une sur le chemin qui mène à l'amour, une sur le coup de foudre, une sur les déclarations et le sommeil ensemble, une sur les chagrins d'amour, et une sur l'amour qui ouvre au monde. Bien sûr, étant un cliché de moi-même, j'ai un gros faible pour la quatrième section. Certains de mes poèmes préférés sont dedans.
Je suis assez partagée sur la façon dont ils ont traité l'homosexualité. Le dossier de fin présente ça comme une possibilité, la bibliographie n'est pas strictement hétéro... mais par contre, le recueil lui-même, à part une citation de Sappho (même pas un poème entier), ne comporte que des poèmes hétérosexuels ou sur l'amour en tant qu'abstraction. Les biographies des auteurs non plus de parlent pas de possibilités d'homosexualité ou de bisexualité, alors que leurs romances hétérosexuelles sont souvent mentionnées. J'ai eu l'impression qu'on me donnait juste le minimum que pour je ne puisse pas me moquer et parler d'un "recueil de poèmes sur l'hétérosexualité".
7/10


"Le rouet des brumes", par Georges Rodenbach
Pour la catégorie "Littérature francophone non-française" de bingo-livres
Recueil de nouvelles, environ 200 pages plus 70 pages de notes de l'éditeur. J'ai été un peu déçue : je m'attendais à du fantastique, et il y en a finalement assez peu. De la mélancolie, des tranches de vie et de société, et parfois, rarement, quelques indications de surnaturel.
Les thèmes qu'il aborde souvent sont les affinités entre l'amour et la mort, la folie et autres désordres mentaux, la solitude du génie, les jolies rousses, la religion parfois. Je n'ai pas détesté ces nouvelles, mais je suis rarement rentrée dedans, au sens de m'en souvenir encore après, et certains m'ont même un peu fait soupirer par leur égocentrisme et leur prétention.
Mes préférées "Déménagement", pleine d'une nostalgie que je comprends bien, et "L'ami des miroires", le plus fantastique du recueil. Même si je suis aussi intéressée par les formes de folie que présentent "L'heure" et "L'accomplissement".
6/10


"Coeur d'encre", par Cornelia Funke
Pour la catégorie "Un livre en rapport avec un village" de bingo-livres
Roman de littérature jeunesse fantastique, environ 650 pages. Pour être honnête, au début, je le lisais comme "un livre qui fait partie d'une trilogie", et au fur et à mesure je me suis rendu compte que ça revenait toujours au village des méchants, en cercle.
Bon, déjà, je n'avais pas du tout été spoilée, et c'est cool ! J'ai pu être surprise par les plot twists, et la moitié d'entre eux m'ont beaucoup plu ! (je n'ai rien contre l'autre moitié, mais elle est beaucoup constituée de tel perso s'échappe / tel perso est recapturé / répéter). Je ne vais donc pas spoiler moi-même, sauf si des lecteurs veulent en discuter dans les commentaires. Mais je pense que je vais lire les autres, non pas pour savoir la suite - l'endroit où cela s'arrête est tout à fait satisfaisant - mais parce que, sans couiner sur aucun personnage, je les trouve tous plutôt intéressants et sympathiques.
7/10


"Puellae", par Marie Goudot
Pour la catégorie "Un livre d'un auteur de votre région ou ville" de bingo-livres
Recueil de nouvelles, environ 150 pages. C'est un auteur qui est une de mes anciennes collègues, ha ha, clairement, ça compte dans l'esprit "de votre région", même si je ne sais pas où elle habite maintenant. Cela raconte l'histoire de plusieurs jeunes filles ou très jeunes filles, au fur et à mesure de l'histoire romaine. Comme le dit la post-face, les romains ont repris aux grecs la plus grande partie de leurs dieux, mais l'histoire des héros de la République est une mythologie qui leur est propre, et qui a son individualité. Les histoires et les héroïnes étaient sympathiques et diversifiées, même si aucune ne m'a profondément marquée. Le choix de l'auteur est, tout en choisissant un thème féministe, de rester dans l'esprit de l'ancienne Rome. On ne trouvera aucune théorie moderniste sur qui étaient vraiment les empereurs les plus cruels, et pas une seule des héroïnes n'est esclave. Globalement, une lecture agréable.
7/10


"Terre et Cendres", par Atiq Rahimi
Pour la catégorie "Un livre en rapport avec le désert" de bingo-livres
Environ 90 pages. Plus une nouvelle qu'un roman, vraiment. Pendant la guerre en Afghanistan, un grand-père accompagné de son petit-fils doit aller prévenir son fils que le reste de la famille est mort dans un bombardement. C'est très bien fait. C'est à la fois poétique et réel, universel et très ancré dans le contexte politique, cruel et humain. La fin n'est même pas prévisible. Je n'ai rien à reprocher, et pourtant, cela s'efface déjà dans mon esprit. Je ne dois pas être le public visé pour cela.
8/10


"Mémoires de Louise Michel écrits par elle-même", par Louise Michel, évidemment
Pour la catégorie "Biographies et autobiographies" de bingo-livres
J'ai toujours eu de la sympathie pour le personnage historique. En lisant son autobiographie, j'espérais en apprendre plus sur elle. Mais je ne pensais pas aimer autant !
Cela commence par des souvenirs d'enfance, et petite Louise Michel est absolument adorable. Puis il y a des souvenirs de rébellion, d'amis, de la vie quotidienne au bagne, de grande tirades lyriques sur la révolution... le tout très personnel, très humain, et bien écrit ! Avec même des extraits en poésie de temps à autre ! J'ai adoré le lire d'un bout à l'autre !
Bien sûr, on n'y trouve pas tout ce qu'on peut espérer savoir sur Louise Michel. Pas de description jour par jour de comment s'est passée la Commune - en règle générale pas de narration chronologique. On n'apprend rien sur sa romance présumée avec Théophile Ferré. Et bien sûr, rien des longues années qu'elle a encore vécues après ses mémoires. Cela ne remplace pas une biographie. Mais je doute qu'une biographie soit aussi agréable à lire et aussi touchante !
10/10


"Monstres marins et autres créatures des eaux sombres", par Camille Renversade et Frédéric Lisak
Eniron 170 pages. Une relation fictionnelle d'un voyage autour du monde à la recherche des monstres marins, effectué en 1908. Il y a des photos, des schémas, du texte sur du vieux papier... cela peut être à la fois une lecture passionnante pour les enfants ou un beau livre pour les adultes. J'aime aussi la variété des aventures - parfois ils voient le monstre, parfois non, pparfois ils découvrent une supercherie, parfois le "monstre" est un animal reconnu comme tout à fait existant de nos jours, comme les calmars géants.
Je regrette cependant un peu qu'à quelques exception près, les monstres en question soient parmi les plus connus, et presque toujours de cultures occidentale. Hum, c'est très logique et cohérent pour des cryptozoologues du début du 20e siècle, mais j'ai été un peu déçue de ne pas en apprendre plus sur des créatures donc je n'avais pas déjà entendu parler.
Aussi, les personnages membres de l'expédition sont un peu développés, mais pas assez pour moi. Et j'espérais faire rentrer le livre dans la catégorie "personnage principal senior", mais non, damn, le narrateur est le seul jeune ! Mais on ne peut pas tout avoir, c'est une question de goût. Et ce que cela essaie de faire est très réussi !
(et oh, la dernière phrase est tellement cruelle)
7/10

Progression : 18/52
"Risques de lecture" : Le rouet des brumes, Coeur d'encre, Puellae, Mémoires de Louise Michel -> 9/26
Bingo-livres : 18/25



"Les Shadoks", par Thierry Dejean, Philippe Ug, d'après Rouxel
Pour la catégorie "Un pop-up ou autre livre aux pages découpées de façon non-standard" de bingo-livres
Un pop-up d'une dizaine de pages. Déjà, il faut que je dise : j'adore la série des Shadoks. C'est culte. Donc je suis venue voir ce qu'ils en avaient fait.
Tous les textes sont tirés de la série (il n'y a pas l'intégrale, bien sûr, et même au début il y a une sélection) et les images ressemblent aussi, ce qui est toujours un bon début. Cependant, je n'ai pas eu l'impression que c'était la meilleure adaptation possible. Le côté pop-up est bien fait, avec la fusée en 3D, et la possibilité de pomper avec les Shadoks (évidemment), toutes les utilisations de la 3D réussies et diversifiées, mais il n'y a pas de vraie fantaisie dans les choix de découpage, rien qui ajoute quelque chose. Et l'histoire s'arrête à un moment bizarre ; avec une page de moins, cela aurait fait plus conclusion?
7/10

Cette entrée a été crosspostée au http://flo-nelja.dreamwidth.org/556318.html. Commentez où vous voulez.
linkReply