?

Log in

No account? Create an account
Fic - 7-liens - Darker than Black - Amber - Les divagations de Nelja [entries|archive|friends|userinfo]
Les divagations de Nelja

[ userinfo | livejournal userinfo ]
[ archive | journal archive ]

Fic - 7-liens - Darker than Black - Amber [Jul. 11th, 2015|09:02 pm]
Les divagations de Nelja
[Tags|, , , , ]

Titre : Avec le temps (chapitre 5)
Auteur : [personal profile] flo_nelja
Fandom : Darker than Black
Persos : Amber, Bai, Hei, Brita, Havoc
Genre : Etude de personnage, espionnage
Résumé : Le jour où tout change, les étoiles disparaissent et sont remplacées par de fausses étoiles, le coeur de Lisenka disparait et est remplacé par un faux coeur. (Amber, depuis sa transformation en Contractante jusqu'à la fin)
Rating : PG-13
Disclaimer : Tout appartient au studio Bones
Nombre de mots : ~2500 (pour ce chapitre)
Notes : Spoilers sur toute la saison 1 !




Amber voudrait tant expliquer à Bai, mais elle ne sait presque rien sur les méthodes, et il faut aller vite, elle n'a pas tout le temps du monde, cette fois.

Bai refuse de s'entraîner.

"Si je peux faire cela, cela fera briller mon étoile plus fort que jamais," dit-elle - Amber peut confirmer, cette partie était dans le journal - "et tout sera compromis. Tu as poussé ton pouvoir au maximum, pour nous, alors je peux le faire." Tout ce qu'elle accepte est qu'au moment crucial, Amber revienne de quelques minutes dans le passé pour lui dire comment elle a essayé, si cela n'a pas marché.

Amber voudrait avoir totalement confiance en elle, aussi irrationnel que cela puisse être. Mais Bai a raison sur un point : le secret est important, cette fois, encore plus que les autres, car c'est supposé être la bonne.

Elle ne prévient que ceux qui ont accepté, qui ne l'ont jamais trahie. Brita. Elle n'aime pas beaucoup Brita, mais c'est la plus importante. Elle sait sur combien de centaines de kilomètres toute vie sera détruite, annihilant les Contractants comme les humains. Brita est la seule qui, une fois qu'ils auront vaincu, peut évacuer leurs alliés, et laisser mourir les autres.

Elle accepte sans hésiter, cette fois encore. Amber pense que ce n'est pas seulement une question de confiance en elle ni d'auto-préservation, mais elle n'arrive pas à savoir ce qu'il y a en plus.

"Et Hei, en dehors des nôtres." précise-t-elle. "Et bien entendu, qui tu désires en plus, parmi les traitres potentiels ou les humains." rajoute-t-elle après avoir réfléchi. Brita hoche la tête. Elle ne lui dit pas qui elle sauvera et Amber n'en a pas besoin.

Le plan se répand à travers tout le camp. Ils peuvent le faire sans que le secret s'ébruite. Ils l'ont déjà fait - mais pas à chaque essai. Bien sûr, elle peut encore revenir en arrière, mais cette fois, elle perdra des années.

Quand ils doivent utiliser leurs pouvoirs, leurs étoiles s'activent comme des clins d'oeil secrets.

"Nous allons prévenir Hei." dit Bai. "Puisque que nous nous rebellons contre les Syndicats, ses sentiments ne le sépareront pas de nous, cette fois."

Amber n'hésite qu'un instant. Elle ne l'a jamais fait, dans aucune de ses visites au futur, considérant ses conversations avec Bai comme l'autorité finale sur la question. Mais elle n'a pas d'arguments à offrir contre, autre que l'inquiétude pour lui et la crainte de l'inconnu. Hei se bat bien et n'est pas plus fragile qu'un Contractant.

Elle sait pourtant que les combats précis sont différents à chaque fois, même si elle connaît les techniques et les habitudes globales des gardes. Il y a quelque chose qui fait que chaque futur est différent, peut-être cela dépend-il d'une chose comme le libre-arbitre, ou peut-être de chaque mot qu'elle dit, à Hei ou à quelqu'un d'autre, créant un minuscule tourbillon qui influence le cours du vent, une chronologie qui finit par être entièrement différente.

Mais pour l'instant, il n'y a que quelques mois à garder le secret. Et le grand jour arrive sans que personne semble prévenu. Cela ne veut rien dire. Si on les a trahis, autant attendre le dernier jour pour les arrêter. Cela leur laisse moins de temps. C'est pour cela qu'Amber, avant même que l'attaque commence, emmène Brita dans le temps figé - elle a déclaré qu'elle sauverait tout le monde, car c'est plus propre - et lui fait téléporter à l'autre bout du monde tous les humains et les contractants qui ne sont pas cachés derrière des codes, des portes de pierre et de métal, voire une zone qui dérègle leurs pouvoirs.

Tout se passe bien, pourtant, et Amber profite de son expérience pour avertir son équipe, pour les sauver encore et encore sans même devoir utiliser son pouvoir. Depuis quand son équipe est-elle constituée de tous les Contractants qui vivent au camp ? Hei et Bai sont autre chose. Hei et Bai sont ceux qu'elle aime.

Il y a des pertes, pourtant, mais moins qu'il y en a jamais eu. Les scientifiques sont maîtrisés. Les militaires aussi, et les quelques gardes Contractants qui ne sont pas dans leur camp - ceux-là sont téléportés par Brita, qui semble s'amuser beaucoup, fière et nue dans les couloirs de métal.

Tout repose sur Bai maintenant. C'est elle qui s'introduit dans la machine, y lance quelques décharges électriques, analyse lentement comme elles lui sont renvoyées... puis dans la zone centrale, la plus dangereuse.

Elle semble si concentrée, et Amber ne peut que la fixer avec espoir, ne l'approche même pas de peur que ses pouvoirs se dérèglent. Comme l'équipe semble hors de danger, Brita transporte les Contractants loin de l'Amérique du Sud, loin d'un cercle de 1500 kilomètres de rayon ; pour les traitres, à un endroit loin d'un téléphone, et elle assomme ceux qui pourraient y accéder trop facilement. Pas les Dolls. Il suffit de les emmener ensemble, loin de quiconque pourrait leur donner des ordres.

Amber et Hei seront, bien entendu, les derniers. Ils resteront avec Bai, pour l'encourager, pour lui faire écouter leur souffle et écouter le sien. Ils l'auraient fait même si elle ne l'avait pas demandé.

Soudain, Havoc entre dans la pièce. Elle est en retard, constate Amber d'un regard distrait. Elle sera une des dernières à partir, peut-être même la dernière.

"Bai, cesse immédiatement," dit-elle d'une voix neutre, sans rien de menaçant. "Sinon, tu mourras."

"C'est si elle ne le fait pas que nous mourrons tous !" s'exclame Amber.

"Avec 99% de chances." continue Havoc. "Il y a 1% de chances pour que nous cessions simplement d'être des Contractants." Elle a quelques papiers à la main, qu'elle tend. Probablement ceux qui portent ces nombres. Amber les connaît, même si elle n'a jamais vu aucun futur où la Porte se fermait et où ils survivaient, sans même parler d'en visiter un.

"Et alors ?" demande Amber.

"Et alors Bai a une chance de survivre, alors que si elle se sacrifie, elle sera détruite."

Bai secoue la tête, mais cela ne sert de rien. Amber et Hei savent repérer quand elle ment.

"Et maintenant," dit Havoc, "sors d'ici, Bai, si tu veux 1% de chances de ne pas mourir."

Elle a levé la main, son pouvoir dirigé vers Bai. Amber veut arrêter le temps, mais déjà Hei a lancé ses fils contre elle, lui arrachant un hoquet d'horreur trahie. Elle peut arrêter le temps tant qu'elle veut, cela ne l'aidera pas à couper les fils de métal qui l'empêchent de poignarder Havoc.

Elle peut encore remonter le temps. Mais cela ne sera qu'après en avoir appris un maximum.

"Pourquoi, Havoc ?" demande-t-elle. "Pourquoi, Hei ?" Havoc en premier, parce qu'elle a trahi en premier, mais elle sent que pour Hei sa voix se brise un peu. Bai semble toujours en demi-transe, et elle doit finir de trouver comment arrêter la machine. C'est à Amber de s'occuper d'eux.

"Je ne laisserai pas ma soeur mourir." répond Hei en premier.

Il n'avait pas l'intention de trahir, donc, c'est juste qu'Havoc vient de lui offrir son seul espoir : 1%. Amber est soulagée. C'est mieux.

"1% de chances de devenir humaine. Cela me semble bien. J'avais une famille. Et je n'ai pas tant de goût que cela pour tuer les enfants."

Amber la regarde avec ébahissement. Havoc, qui a une réputation de sanguinaire même parmi les Contractants, c'est elle qui choisit une mort probable pour arrêter de tuer. C'est elle aussi qui, réfléchit-elle maintenant, leur a laissé le choix plutôt que de les tuer tout de suite.

Les Contractants changent. Ils ne sont pas si dénués de sentiments qu'on pourrait le croire. Amber a été bien orgueilleuse de croire que c'était juste elle et Bai.

Amber laisse son regard glisser sur le bébé dans le dos d'Havoc. Il mourra de toute façon, n'est-ce pas ? Si Bai agit et tue les humains, ou si Havoc doit utiliser son pouvoir pour les en empêcher.

"Les Indiens. Ils ne nous ont rien fait. C'est nous qui les avons attaqués."

"C'est toi qui dit cela !" s'énerve Hei.

"Oui, car je suis le vampire qui enlève leurs enfants. Je suis la seule à les connaître ici."

Soudain, un mouvement, derrière eux, et Brita se matérialise. Mais déjà, par réflexe, Havoc s'est retournée pour la frapper, et Brita s'est téléportée de justesse.

"Elle ne reviendra plus." dit Havoc. "Hei ne pourra plus partir, si les humains meurent. Arrêtez cela."

Et c'est ce qu'Amber va faire, en revenant dans le passé, pour la tuer, avant qu'elle les détruise tous. Mais à ce moment, Bai s'exclame "J'y suis !"

Ses accents dont ceux d'émerveillement, qu'Amber n'a jamais entendus ; mais Hei si, il y a longtemps, à en juger par son regard à la fois extasié et terrifié.

"C'est trop tard, alors." et Havoc lance sa boule de vide contre Bai, alors même que Hei tente une attaque qui pourrait la déconcentrer, la faire basculer en arrière et viser mal, sans se soucier de sa propre sécurité. Amber devrait déjà avoir remonté le temps, mais une curiosité morbide devant ses propres sentiments, et devant les façons de vaincre Havoc, la pousse à rester.

Mais l'attaque d'Havoc, projetée en arrière par Hei, échoue complètement. Elle essaie, Amber peut reconnaître la contraction de son visage, mais rien ne se passe.

"Tant de choses que je peux faire !" s'exclame Bai, avec une voix empreinte d'étranges résonances. Et Havoc s'évanouit. "Tu vas oublier que tu es une Contractante. Je ne peux pas réellement te rendre humaine, mais c'est le plus proche que je puisse offrir."

Et déjà, Havoc a disparu. Amber et Hei fixent Bai. Elle sourit. Elle l'a envoyée au loin, grâce à ses pouvoirs nouveaux, ce n'est pas une erreur qui l'a fait disparaître. Ils peuvent encore gagner, pense Amber. Non, ils ont déjà gagné ! Bai a réussi. Oh, comme elle a bien fait de ne pas rejeter cette chronologie...

Le bébé disparaît aussi. Amber ne demande pas si Bai l'a rendu à ses parents, pour qu'il meure dans quelques instant, ou si elle a envoyé ailleurs.

Les fils de métal qui entourent le corps d'Amber se défont tout seuls, rejoignent les réserves de Hei.

"Partons, maintenant !" s'exclame Hei.

Bai secoue tristement la tête. "Non. Malheureusement, ceci a été si bien préparé que je ne peux l'annuler que si mon corps reste dans la Porte jusqu'au bout. Je pourrais vous envoyer tout de suite en sécurité..."

"Non !" s'exclament Hei et Amber d'une seule voix.

Bai sourit. "Ou je peux vous demander d'aider à sauver la partie de moi qui n'est pas mon corps. Hei, mon frère, nous avons toujours été si proches, transporteras-tu mon esprit en plus du tien ?"

"Bien entendu !"

"Veille sur moi." continue-t-elle. "Ne prends pas de risques inutiles." Hei serre les dents.

"Et toi," dit-elle à Amber, "pour que j'ai fini de transférer mon esprit, il faudra que très peu de temps avant l'explosion, un millionnième de seconde peut-être, tu figes le temps et emmènes Hei avec toi. Peux-tu le faire ?"

Elle hoche la tête. "J'ai fait un pacte avec le temps." rappelle-t-elle.

"Je ne peux qu'espérer que cela marchera. Même ainsi, je désire toujours plus de pouvoir." Mais le plus important de tous, le pouvoir de ne pas mourir, elle ne l'a pas, et Amber se sent amère. Bai poursuit. "Je suis une Contractante, mais je vous aime tous les deux, et j'espère que vous continuerez à vous aimer."

Hei se convulse alors qu'il accueille l'esprit de Bai dans son corps, et Bai elle-même semble avoir quelques difficultés à accomplir son plan fou. Amber est la seule à la voir jusqu'au bout, se sacrifier pour sauver tous les Contractants et son frère en même temps.

Et puis, à l'instant prévu, elle arrête le temps, s'imprègne une dernière fois du visage figé de Bai, et se prépare à partir. Hei semble profondément endormi.

Elle le charge dans un camion qu'elle fait entrer dans sa boucle de temps. Sur le chemin, avec la seule compagnie de Hei qui ne se réveille toujours pas, elle vole de la nourriture à des habitants qui de toute façon, mourront dans un millionnième de seconde. Elle verse la nourriture mâchée et l'eau dans la bouche de Hei ; il déglutit automatiquement, à défaut d'autre chose. Il semble dormir, sans pouvoir être réveillé d'aucune façon. Peut-être, pense-t-elle, peut-être Bai lui a-t-elle transmis avec son esprit la rétribution qu'elle ne pourra jamais payer. Cela expliquerait tout, sans risque pour lui.

Il lui faut des mois, dans le fouillis de la forêt vierge, pour atteindre la limite des 1500 kilomètres, dans un minuscule village de l'Argentine qui survivra, et où les statues des habitants en semblent différentes, vivantes presque. Là, elle libère le temps.

Il n'y a pas de souffle, même s'il lui semble sentir une décharge de quelque chose qu'elle ne saurait décrire. L'horizon change. Sans cette forêt, l'atmmosphère deviendra rapidement irrespirable si des efforts ne sont pas faits, elle sait cela. Mais cela concerne les humains.

Enfin, quelques semaines après, Hei se réveille. Elle pousse un soupir de soulagement.

"Que se passe-t-il ?" demande-t-il. "Où est Bai."

"Ne te rappelles-tu pas ?" demande-t-elle. "Elle s'est sacrifiée..."

Mais avant qu'elle ait eu le temps d'expliquer, Hei explose. "Ma soeur est morte ? Jamais elle n'aurait fait cela, c'est une Contractante !"

"Elle nous l'a dit !" s'exclame Amber, mais elle se rappelle les efforts de Bai, et elle craint que le transfert d'esprit ait altéré certains souvenirs irrémédiablement. "Elle voulait que nous restions ensemble, Hei."

"Tu mens !"

Et Hei lui lance une décharge électrique, qu'elle esquive de justesse.

Tous deux reste immobiles un instant, abasourdis, mais malheureusement, Hei reprend ses esprits plus tôt. "Je t'ai aimée autrefois, et donc je ne te tuerai pas cette fois. Mais je ne veux plus jamais te revoir."

Oh oui, elle contrôle le temps. Elle pourrait le garder statufié, aussi longtemps qu'elle voudrait, mais jamais lui expliquer. Aussi, elle ne peut que le regarder partir, le désespoir à la gorge.



Cette entrée a été crosspostée au http://flo-nelja.dreamwidth.org/523823.html. Commentez où vous voulez.
linkReply