?

Log in

No account? Create an account
Un petit mème... - Les divagations de Nelja [entries|archive|friends|userinfo]
Les divagations de Nelja

[ userinfo | livejournal userinfo ]
[ archive | journal archive ]

Un petit mème... [Nov. 6th, 2014|03:03 pm]
Les divagations de Nelja
[Tags|, , , , , , , , , , ]

Qui vient de tumblr, mais il a été importé sur LJ, apparemment (c'est cool)

Rules: Don’t take too long to think about it. Ten anime you’ve seen that will always stick with you. List the first ten you can recall in no more than 10 minutes. Tag 10 friends, including me, because I’m actually interested in seeing what anime you guys choose.



1) Fushigi no umi no Nadia / Nadia le secret de l'eau bleue
J'avais dix ans, et j'étais presque convaincue que j'étais trop vieille pour les dessins animes. J'ay suis retournée avec celui-la, qui avait de l'aventure steampunk, de l'humour, un plot qui avançait toujors, presque sans remplissage, des références à la France, du surnaturel et de la sf !

2) Evangelion
J'avais 18 ans, et un ami m'avait dit que c'était fait par les mêmes personnes que Nadia. Ca parlait très fort à mes problèmes familiaux et mes tendances dépressives, j'adorais le symbolisme et la psychologie, et les personnages aussi, et ça a été aussi mon introduction au fandom yaoi / slash !

3) Slayers
De la fantasy très fun, avec un groupe de persos qui sont tous cool et une ambiance de jeux de rôles. J'ai dévoré les trois saisons, fait un site web, lu des résumés des livres, je l'ai fait voir à tout mes amis rôlistes et ensuite on a joué les persos. C'est aussi là que j'ai lu et traduit mes premières fics en anglais.

4) Shoujo Kakumei Utena
Le scénario est fascinant, les personnages aussi, avec du symbolisme et du surréalisme partout, des contes de fées tordus, du femslash, du féminisme, une BO super-cool, de la tragédie, et des éléphants qui font du surf. C'est toujours mon préféré actuellement.

5) Kenshin OVA
C'est de la tragédie ! Et la bande-son est super ! Ca m'a réconciliée d'un coup avec les séries très courtes, les adaptations pas fidèles, et les ships hétéro, ha ha.

6) Serial Experiments Lain
Au début, j'étais juste là pour l'atmosphère fascinante, et les mystères. Mais vers l'épisode 8, j'éi réalisé que j'étais complètement impliquée dans la relation entre Lain et Alice. Sur le total, c'est un anime brillant, et une des fins que j'ai trouvées les plus satisfaisantes.

7) Fullmetal Alchemist (premier anime).
Je suis prête à admettre que le manga et le second anime ont un meilleur scénario, mais pour moi c'était ma première rencontre avec tous ces persos (en plus il y en a plein qui sont geeks, ha ha), et j'adore ce qu'ils ont fait avec les homoncules - il se trouve que c'est sur cette version que j'ai écrit des douzaines de drabbles sur eux.

8) Ergo Proxy
De la philosophie qui mindfucke le spectateur, des révélations très cool et des directions surprenantes, des épisodes spéciaux très surréalistes, et des persos que j'aime. J'adore leur analyse sur la relation entre créateur et créature. Et c'est très ouvert mais justement, ça m'a donné envie de fiquer tout plein.

9) Princess Tutu
Une magical girl avec une déconstruction de contes de fées. IL y a de l'humour, du tragique, du bizarre, et beaucoup de choupi. J'aime les références à Andersen, l'univers plus sombre qu'il en a l'air au début mais sans sombrer dans le désespoir, la musique classique, et le meta sur l'écriture.

10) Code Geass
C'est le super-mélange des thèmes d'anime avec des robots géants, des super-pouvoirs, des romances de lycée, de la politique, des histoires de famille compliquées, du crack, de la tragédie horrible, des savants fous (plusieurs, et des filles), et je n'aurais jamais pensé que ça marcherait, mais si. Je n'ai jamais eu l'impression que plusieurs scénarios se croisaient sans se rencontrer, ou que l'histoire était artificielle, et j'ai toujours empathisé très fort avec tous les personnages. Aussi, le personnage principal est un Well-Intentioned Extremist avec des pouvoirs de contrôle mental. Ca aide.



Cette entrée a été crosspostée au http://flo-nelja.dreamwidth.org/486650.html. Commentez où vous voulez.
linkReply

Comments:
[User Picture]From: petite_dilly
2014-11-06 04:45 pm (UTC)
Utena... Dire que je n'ai jamais vu la fin... Mais c'est tout de même une de mes favorites aussi ! Faudra que je me la revois en entier... quand je serai prête mentalement
(Reply) (Thread)
[User Picture]From: flo_nelja
2014-11-06 06:00 pm (UTC)
Yeah, oui, il faut !
(Reply) (Parent) (Thread)
[User Picture]From: lilou_black
2014-11-06 05:14 pm (UTC)
Ah, Fushigi no umi no Nadia… Je l'ai revu il y a deux ans, ça n'a pas pris une ride et c'est toujours aussi bon <3
(Reply) (Thread)
[User Picture]From: flo_nelja
2014-11-06 06:00 pm (UTC)
Yeah, j'adore ! Et je ne l'ai jamais vu en VO, en plus.
(Reply) (Parent) (Thread)
[User Picture]From: soleil_ambrien
2014-11-06 05:30 pm (UTC)
On en avait déjà parlé mais j'ai vu Utena trop petiiiiite, il faudrait que je re-regarde maintenant !

Tiens, Nadia le secret de l'eau bleue étaie effectivement cool, mais je ne me souviens pas que cela m'ait spécialement marquée. Pourtant, il y avait une héroïne PoC, du steampunk, un mélange science & fantasy... Mais je crois que j'étais tellement à fond sur Les Mystérieuses Cités d'Or et Les Mondes Engloutis (que j'ai hésité à citer parce que la production est en partie française) qu'il ne restait pas la place pour grand' chose.

Evangelion ! C'était trop bien, Evangelion ! Là encore, c'est un cas de "personne ne me l'a vendu, je suis tombée dessus sur Manga", parce que sinon, honnêtement, je pense que les Anges m'auraient déçue. Mais là, j'étais concentrée sur la psychologie, qui est super bien développée. Ah et je shippais Shinji et je-ne-sais-plus-son-nom qui meurt vite.
(Reply) (Thread)
[User Picture]From: flo_nelja
2014-11-06 05:59 pm (UTC)
Ouaip, Les Mystérieuses Cités d'Or et Les Mondes Engloutis je les mets dans les trucs français, pas "anime". Ils avaient une merveilleuse ambiance. Mais Nadia je l'ai vu dans l'ordre, et je ne savais jamais où le scénario allait m'emmener la prochaine fois.

Kaoru, pour le perso qui se shippe avec Shinji ! *voir icône* Mon premier ship yaoi, comme je te disais, ha ha (j'appréciais déjà le slash en fiction, mais j'ignorais ce qu'était le fandom.
(Reply) (Parent) (Thread)
[User Picture]From: soleil_ambrien
2014-11-06 09:10 pm (UTC)
Voilà, Kaoru !

Moi, mon premier ship yaoi (en manga, parce qu'en littérature ça doit être Achille/Patrocle, comme beaucoup de monde), je pense que c'est Hao/Yoh- dans les trucs pas canon ; d'ailleurs j'ai oublié de citer Shaman King pour les animes qui m'ont marquée - et que les fandoms où c'était canon sont venus bien plus tard.
(Reply) (Parent) (Thread)
[User Picture]From: flo_nelja
2014-11-06 09:17 pm (UTC)
J'ai attendu assez tard avant d'avoir des ships yaoi en littérature, en fait. Je me réjouissais de l'homosexualité dans Le portrait de Dorian Gray ou Les chants de Maldoror, mais ce n'est pas pareil que d'avoir un vrai ship (Verlaine/Rimbaud ne compte pas, c'est du RPF). J'aimais bien Achille/Patrocle, mais pas à fond, car ce n'était pas des persos pour qui j'avais un gros investissement émotionnel, pareil pour Apollon et ses amants, ou Zeus et Ganymède.

Mais en manga j'ai été trop gâtée. J'ai eu des ships canon pour commencer (Shinji/Kaoru, donc, et Seishirô/Subaru dans Tokyo Babylon, et en femslash Sôma/Kendappa, et les couples dans Utena) que je m'y suis habituée et ensuite je groumphais quand ça ne l'était pas. ^^
(Reply) (Parent) (Thread)